mercredi , 23 août 2017
Accueil / Activités / Utiliser Maurice comme un hub
230517_pakistanais

Utiliser Maurice comme un hub

Renforcer et mettre en valeur le développement économique islamique à travers la promotion du commerce et de l’industrie. C’est dans cette optique que l’Islamic Chamber of Commerce and Industry (ICCI) de Maurice, en collaboration avec la Lahore Chamber of Commerce and Industry (LCCI) du Pakistan, a organisé un ‘Networking Event’ le mardi 16 mai au Botawala à Taher Bagh.

À cet effet, plusieurs hommes d’affaires mauriciens et autres cadres de différentes entreprises ont rencontré la délégation commerciale de la LCCI, des hommes d’affaires pakistanais, pour établir des contacts et s’informer sur des produits du Pakistan. Goolam Mohamud, président de l’ICCI, rappelle que les relations diplomatiques et commerciales entre Maurice et le Pakistan ont toujours été cordiales. «Dans le passé, nos deux pays étaient très engagés dans le commerce. Aujourd’hui aussi, plusieurs produits du Pakistan sont très populaires à Maurice. Cette délégation est venue explorer les possibilités commerciales et l’éventualité des accords de partenariat », souligne-t-il.

Rétablir les échanges commerciaux

Goolam Mohamud a aussi rappelé que Maurice est une destination idéale de par sa position géographique dans l’océan Indien. « Notre pays a beaucoup à offrir. Les accords et autres marchés comme SADC, COMESA et AGOA nous donnent un avantage concurrentiel dans la région. De ce fait, il existe la possibilité d’utiliser Maurice comme un hub et une passerelle vers d’autre pays d’Afrique », a-t-il indiqué. Le président de l’ICCI tient à faire ressortir que la Chambre offrira toutes les informations nécessaires à la délégation et espère que des partenariats verront le jour prochainement. Il fait aussi un appel à l’unité des musulmans  sur le plan commercial.

De son côté, Muhammad Nasir Hameed Khan, chef de la délégation pakistanaise et vice-président de la LCCI, est d’avis qu’il est temps pour que nos pays se rapprochent davantage sur le plan commercial en raison des répercussions de la mondialisation. « Le Pakistan et Maurice sont deux partenaires commerciaux de longue date. Mais en ce moment, le niveau du commerce bilatéral est en baisse. Il est en dessous des 100 millions de dollars, ce qui ne reflète pas le potentiel des deux pays », fait-t-il ressortir. Il ajoute également que les exportations de Pakistan à Maurice est en chute libre indiquant que de 2014 à 2015,  le volume d’exportations est passé de 28 à 22 millions de dollars. À l’inverse, le flux en provenance de Maurice est largement supérieur, soit de 23 à 61 millions de dollars pour la même période.

« Le Preferential Trade Agreement(PTA) entre Maurice et le Pakistan a été signé en juillet 2007. Or nous n’en tirons pas les bénéfices. Il faut trouver des solutions pour que nous puissions à nouveau faire de Maurice un important marché d’exportation pour les produits pakistanais », ambitionne le chef de la délégation.

Un Halal hub

Par ailleurs, Sohail Lashari, ex-président de la LCCI, s’est  aussi exprimé sur les relations entre le Pakistan et Maurice. Il a accentué son discours sur la possibilité de développer le marché touristique entre nos deux pays. « J’invite les Mauriciens à venir visiter le Pakistan et de constater le progrès que nous avons accompli. Aussi, je souhaite que les Pakistanais viennent plus fréquemment à Maurice », plaide-t-il. Il est d’avis que les musulmans doivent s’unir pour faire face à la mondialisation. « Le monde du commerce ne tient pas en compte les idéologies religieuses car en tant qu’hommes d’affaires, nous sommes tous motivés par le profit et la rentabilité. Néanmoins, il est grand temps pour que tous les musulmans s’unissent sans pour autant ignorer l’aspect lucratif du commerce », fait-il ressortir.

Le Dr Muniruddeen Lallmahamood, membre exécutif de l’ICCI et CEO de la Century Banking Corporation, souhaite, de son côté, la mise sur pied d’un halal hub à Maurice. Il estime que Maurice doit pouvoir s’appuyer sur les différents traités existants pour attirer de nouveaux investisseurs étrangers. « Si nous voulons attirer des investisseurs et autres hommes d’affaires musulmans, il est fondamental de créer un halal hub », préconise-t-il. Soulignons que Maurice signera prochainement un Memorandum of Understanding (MoU) avec le Pakistan et l’Égypte.

Commentaires

A propos de Nuur-Uddin Jandanee

Ceci peut vous intéresser

Le Prof Anwar Hussein Subratty

Anwar Hussein Subratty, chairman de l’ICC : «Hors de question d’avoir plus de 4 personnes par chambre»

À quelques jours du départ des pèlerins, tout est fin prêt du côté de l’Islamic …