mercredi , 24 juillet 2019
Accueil / Actualités / Travaux routiers et examens SC-HSC : les candidats retardataires ne seront pas pénalisés
metro

Travaux routiers et examens SC-HSC : les candidats retardataires ne seront pas pénalisés

Plus d’un millier de candidats prennent part aux examens du School Certificate (SC) et du Higher School Certificate (HSC) qui commencent  aujourd’hui. Les travaux routiers liés au Metro Express et d’autres projets routiers à travers l’île seront une source d’inconvénients pour les étudiants qui voyagent par autobus. Vu que les autorités ont annoncé que les candidats en retard aux centres d’examens, seront pénalisés, depuis le début de cette semaine la résistance s’est organisée et les chefs des établissements scolaires et les syndicats des enseignants des collèges d’État et du privé ont pris position contre cette mesure.

Un comité technique présidé par Das Motanah,  Chief Executive Officer du Metro Express Limited, a identifié une série de mesures pour atténuer l’impact des embouteillages sur les routes concernées par les travaux.

Le comité recommande au Mauritius Examinations Syndicate (MES) de diriger les candidats vers les centres les plus proches pour les retardataires en raison des embouteillages.

Le MES doit donner un numéro d’urgence qui sera actif pendant le période d’examens et doit communiquer avec le Control Room de la police pour faciliter le mouvement du trafic dans les régions à concernées.

Cependant, le ME, responsable des examens, campe sur sa position  par rapport aux étudiants qui arrivent en retard. Mais les cas des candidats qui arrivent après 9 heures seront étudiés au cas par cas.

Lors d’une réunion de travail vendredi après -midi en vue de trouver une solution pour venir en aide aux candidats à être à l’heure aux examens, des mesures ont été prises afin que les candidats ne soient pas pénalisés. L’installation de Hotlines à l’intention du MES et la police, l’affectation de policiers additionnels à des endroits névralgiques  et un appel aux candidats pour être plus responsables et sortir plus tôt ,sont les décisions arrêtées. Cette réunion s’est tenue en présence de plusieurs parties concernées, notamment les représentants du ministère de l’Éducation, les municipalités, le MES, la NTA, la RDA et la police.

On se souvient que dans un communiqué du MES en date du 20 septembre dont les recteurs ont pris connaissance lundi dernier, il est question que les candidats soient disqualifiés s’ils se pointent en retard aux examens. Cette circulaire a soulevé un vent de panique chez étudiants et recteurs. L’union des recteurs des collèges d’État a demandé que des arrangements soient faits dans l’intérêt des candidats.

Soulignons que les examens écrits débutent demain le lundi 1er octobre jusqu’au vendredi 16 novembre. Les candidats doivent être sur place un quart d’heure avant le début des épreuves.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Boeuf

Qurbani 2019 : le prix du bœuf sur pattes fixé à Rs 132.50 le kilo

Ceux qui accompliront le Qurbani pourront pousser un ouf de soulagement. Le prix du bœuf …