lundi , 20 mai 2019
Accueil / Actualités / Travaux d’Ireko au parlement : Pravind Jugnauth fait fausse route
Ireko

Travaux d’Ireko au parlement : Pravind Jugnauth fait fausse route

La polémique sur la fuite d’eau de pluie au parlement mardi semble loin de se terminer. Même après plusieurs démentis, le gouvernement persiste et signe en affirmant que la compagnie Ireko, filiale du groupe BAI de l’homme d’affaires Dawood Rawat, avait entamé des travaux de réparation en 2010. Mercredi soir, Pravind Jugnauth s’exprimant sur la polémique a lui aussi accusé la compagnie de Dawood Rawat. Nous avons obtenu les documents concernant les travaux de rénovation qui ont été effectués en 2010.  En fait, le Premier ministre se trompe. Ireko n’a jamais entrepris des travaux de rénovation sur le bâtiment abritant le Parlement. Les plans indiquent effectivement l’ancien bâtiment de la Old Parliament House et non l’hémicycle. De Paris, Dawood Rawat s’est exprimé sur cette polémique. Dawood Rawat dit ne pas comprendre cette campagne de «zete saleté» sur sa personne.

« C’est ene mensonge extraordinaire qui faire moi réfléchi enkor ene fois à sa campagne qui fine cumancer contre nous depi ki zot fine attaque nou ek ki pa le arrêter. Nou pena nanier à faire avec nouveau parlement ou de leaking ou koi ke se soi.  Mo ena l’impression ki sa intention zet saleté lors moi la pas le arrêter. Zot continué coz menti, zot continué rakonte zistoir extraordinaire. Mais la mo ena l’impresion sa pe vine plis ki danzeré. A ce point la kapav invente ene zafer. Ena ene limite. Mo fine ress trankil pendan longtemps, mais vraiment c’est exagéré. Aster la mo kapav dire sa annouye moi buku ».

Dawood Rawat dit étudier la possibilité d’avoir recours à la justice après consultation avec ses hommes de loi.

Le contrat pour la rénovation de l’hôtel du gouvernement avait été alloué à la compagnie Ireko en 2010 pour un montant de Rs 327 M. Le bâtiment avait connu ses premiers travaux de rénovation depuis sa construction par les Français entre 1729 et 1735.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Me Assad Peeroo

Elle a obtenu la liberté conditionnelle – Assad Peeroo : «Sajinaz Muhammed n’est pas une terroriste»

Sajinaz Muhammed, soupçonnée d’être à l’origine des menaces d’attaques terroristes sue le réseau social Facebook, …