mercredi , 13 décembre 2017
Accueil / Actualités / Soodhun s’attèle à l’ouverture d’un consulat saoudien à Maurice
Showkutally Soodhun
Showkutally Soodhun en a profité pour accomplir l’Umrah

Soodhun s’attèle à l’ouverture d’un consulat saoudien à Maurice

« La vérification et l’enregistrement biométrique des ceux qui font une demande de visa pour accomplir l’umrah seront obligatoires».

Cette annonce faite  par le Royaume de l’Arabie saoudite a suscité inquiétude et consternation en particulier parmi les Mauriciens qui avaient déjà réservé leurs billets et leurs chambres d’hôtels pour accomplir le petit pèlerinage en terre sainte. D’autant plus qu’en l’absence d’une mission diplomatique saoudienne à Maurice, nos compatriotes étaient contraints de se rendre à un centre autorisé, soit à l’ambassade saoudienne à Pretoria en Afrique du sud, pour l’exercice d’enregistrement  et de vérification biométrique et cela trois mois avant de soumettre leur demande pour un visa pour l’umrah.  Véritable casse-tête qui paraissait irrésoluble.

Enter Soodhun

Alors que voyagistes, agents de voyage, group leaders et futurs pèlerins entre autres se rongeaient les sangs,  il était dit que l’ancien VPM et No 4 du gouvernement devenu simple député,

Showkutally Soodhun, allait sauver la situation en deux temps trois mouvements. Quelques coups de fil à gauche et à droite à ses amis saoudiens et l’affaire est résolue : l’île Maurice bénéficie d’une exemption et les  Mauriciens n’auront donc pas à se soumettre à l’exercice d’enregistrement et de vérification biométrique jusqu’à l’ouverture d’un  consulat saoudien sur le sol mauricien.
« Quand j’ai appris que pour des raisons de sécurité l’Arabie saoudite exigeait l’enregistrement et la vérification biométrique pour l’umrah, j’ai tout de suite contacté le Premier ministre, Pravind Jugnauth. Il m’a demandé de m’occuper de cette affaire et de le tenir au courant de l’évolution de la situation », nous dit l’ancien VPM.

Showkutally Soodhun fait  jouer ses relations en Arabie saoudite. Il entre en contact avec son grand ami le Prince héritier Mohammed Ben Salmane. Il avance plusieurs raisons pour essayer d’obtenir une exemption pour Maurice, dont celle-ci qui fera mouche : ce sont les vacances scolaires à Maurice et les parents en profitent pour leurs enfants faire accomplir l’umrah. Le prince héritier ne veut pas déplaire à son ami et accepte de faire une dérogation pour les Mauriciens. Il demande aussi à l’ex-VPM de venir en toute urgence en Arabie saoudite pour résoudre le problème.

L’exemption obtenue, Showkuatlly Soodhun a pris l’avion pour Djeddah mercredi. Il rencontrera le Prince Salmane et le ministre des Affaires étrangères saoudien, Adel Al- Jubair pour des discussions en vue de l’ouverture d’un consulat saoudien à Maurice. « Le Prince Salmane est en principe d’accord pour ouvrir un consulat à Maurice. Il reste les modalités à définir », nous dit l’ancien VPM qui en profitera pour avoir des discussions avec le ministre du Hadj, l’administrateur du Hadj Terminal et le CEO de Saudi Airline.  « Je tiens à souligner que j’ai fait ce déplacement en Arabie saoudite à mes propres frais », nous dit-il.

Nul n’est prophète en son pays

L’ancien VPM, quoiqu’accueilli à bras ouverts et avec les honneurs en Arabie saoudite, s’est rendu compte avec tristesse que dans son pays on lui accorde désormais moins de considération qu’auparavant. « C’est la première fois depuis 30 ans qu’on m’a oublié pour la célébration du Yaum-un-Nabi au collège Aleemiah », nous laisse-t-il entendre.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

négligence médicale alléguée

Négligence médicale alléguée : Farha perd ses jumelles après 8 mois de grossesse

À l’hôpital Dr Jeetoo où on lui a affirmé le mardi 30 novembre que ses …