samedi , 22 juillet 2017
Accueil / La Foi / Signes prophétiques : la datte et le dattier
230617_datte

Signes prophétiques : la datte et le dattier

Il est rapporté sous l’autorité de Baihaqi et Musnad Ahmad que Salman Farsi a abandonné sa confortable demeure pour partir en quête de la vérité. Il a cherché la vérité et est resté avec plus d’une dizaine de moines en plusieurs endroits.

Finalement, près de la ville de Rome, un prêtre chrétien lui confia : « O Mon fils ! Je ne connais absolument personne sur cette terre qui se trouvait encore à cheval sur notre discipline. Mais c’est bien le temps de l’avènement d’un Prophète qui va apparaître au territoire arabe. Il professera la religion d’Abraham et s’expatriera en émigration vers un terrain peuplé de palmiers dattiers, situé entre deux terres arides. Il sera reconnu à des signes incontestables : il mange du cadeau qu’on lui offre, ne touche jamais à ce qui est destiné à l’aumône et entre ses épaules, il y a le cachet de la prophétie. Tâchez-vous donc de partir pour ce pays »

à la recherche de Madinah, Salman Farsi fut vendu comme esclave plusieurs fois pour finalement se trouver sous un maître juif à Madinah. Arrivant à Madinah, il trouva les palmiers-dattiers et les terres arides. Il était esclave mais était réconforté d’être dans l’endroit d’où viendrait le dernier prophète Muhammad ((SAW)). Un terrain peuplé de palmiers dattiers entre deux terres arides.

Au fait, en arrivant à Madinah, le prophète Muhammad (SAW) et Abu Bakr furent offerts des dattes. Les dattes et les dattiers sont des symboles dans la biographie sacrée du prophète Muhammad (SAW). Depuis des siècles, les livres sacrés annonçaient que pour trouver le prophète Muhammad, il fallait trouver des palmiers-dattiers. Et ainsi donc le dattier est devenu le symbole des musulmans. Les drapeaux des états musulmans arborent des dattiers. C’est parce qu’Allah Ta’ala a choisi que le prophète Muhammad (paix soit sur lui) passe sa vie sur une terre recouverte de dattiers.

Allah Ta’ala a mentionné plusieurs fois le dattier dans le coran. Allah Ta’ala a conseillé à la vierge Marie, au moment de la douleur de la naissance de Jésus, qu’elle doit secouer le dattier afin qu’elle consomme des dattes fraîches (rutabs) ‘‘Secoue vers toi le tronc du palmier: il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres.’’(19 :25). Au fait les premières poutres de la masjid An nabawi étaient des troncs de dattiers. Il est rapporté par Bukhari qu’il y avait des dattiers sur le terrain où la masjid se trouve actuellement. Le prophète (SAW) a ordonné de les couper pour les utiliser comme poutres. Voilà la sunna de la modération. Même si le dattier est bénéfique, on peut l’abattre s’il y a nécessité. Il n’y a pas de mauvais augure à cela ni lorsqu’on abat le tamarinier.

Le dattier était avant le mimbar

Au début, la masjid Nabawi (SAW) n’avait pas de Mimbar. Le prophète (SAW) utilisait un tronc de dattier pour s’appuyer ou pour monter pour délivrer le khutbah. Or, il est rapporté sous l’autorité de Bukhari que lorsque le prophète (SAW) s’est mis debout pour le khutbah sur un nouveau mimbar, le tronc du dattier a poussé des cris en pleurant de tristesse. Le prophète (SAW) est descendu et a mis sa main sur lui afin de le réconforter(Bukhari). En voila la preuve de la prophétie du prophète (SAW) ! Ici un dattier s’est mis à pleurer à cause de la séparation avec le prophète (SAW), mais combien parmi nous ont déjà versé des larmes pour le prophète (SAW) ?

Le tahneek de la datte

Le prophète (SAW) a recommandé de faire la première nourriture d’un nouveau-né par le tahneek de la datte. Il est rapporté par Bukhari qu’Asmaa (r.a) a raconté que lorsqu’elle a donné naissance à son fils Abdullah, elle a refusé de lui faire boire du lait avant que le prophète (SAW) ne fasse le tahneek. Elle se précipita vers le prophète (SAW) et lui mit son bébé sur la jambe. Le prophète (SAW) a mâché une datte et puis il a mis une petite portion de la datte mâchée sur la langue de l’enfant. Puis Il l’a nommé Abdullah. Le célèbre Abdullah bin Zubeir, le porteur des connaissances de sa tante Aisha (r.a) et qui devint un des plus grands érudits de sa génération.

Le dattier béni

Le dattier est un arbre béni et possède des caractéristiques d’un musulman. Allah Ta’ala fait référence au dattier dans le Coran : « N’as-tu pas vu comment Allah donne en exemple à la bonne parole pareille à un bel arbre dont la racine est ferme et les branches sont étendues dans le ciel? Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur » (14 :24-25).  Il est rapporté par Bukhari qu’une fois on présenta le cœur d’un dattier à manger au prophète (SAW) et à ses compagnons. A cette occasion, le prophète (SAW) demanda à ses compagnons une question : « Il y a parmi les arbres un dont les feuilles ne tombent pas. Il est comme le musulman. Dites-moi quel est cet arbre ? ». Personne n’eut la bonne réponse sauf Abdullah Ibn Umar (r.a). Mais il n’osa pas dire la réponse par humilité, car il était le plus jeune de l’assemblée. Puis le prophète dit : « C’est le dattier ! » Les bienfaits du dattier sont énumérés par les érudits comme un arbre qui ne nécessite pas de grand soin pour grandir. Aussi la racine est ancrée dans la terre et ses feuilles ne tombent pas. Donc l’arbre offre un bénéfice continuel contre l’érosion et offre de l’ombre pendant toute l’année. Aussi, l’arbre offre des fleurs parfumées et aussi des fruits en grappe. Chaque année il rapporte des dattes sucrées et goûtées qu’on peut garder pendant des mois après la récolte. Aussi pendant toute l’année on peut retirer des coirs fibreux (des fibres minces qu’on retire du dattier). L’oreiller du prophète (SAW) était fait en cuir avec son intérieur rempli du coir du dattier (Muslim Shareef).

Les vertus des dattes

Le saint prophète (SAW) aimait les dattes et a planté avec ses mains des dattiers. Il s’est exclamé : « La datte est le meilleur repas à prendre à l’heure du Sehri »  (Abu Dawood). Il faisait l’Iftaar avec des dattes fraîchement cueillies. Sinon il prenait des dattes et de l’eau. Le prophète (SAW) a dit : ‘‘La datte Ajwah vient du Paradis.’’(Tirmizi) « Celui qui le matin consomme 7 dattes Ajwa (dattes de Madinah-Shifa), alors il sera protégé des poisons et de la sorcellerie » (Bukhari). Pendant des conditions de famine, un être humain peut vivre avec une datte par jour. Même son noyau contient des protéines et des bénéfices. Le prophète (SAW) a dit : « La maison qui a des dattes, ne fera pas face à la famine » (Muslim).  Sachez que notre mère Safiyyah (r.a.) faisait des tasbeehs avec 4000 noyaux de dattes.(Mustadrak Hakim) Tout comme on fait des tasbihs aujoud’hui.

Note : Mais attention au diabétique parce que le prophète a empêché la consommation des dattes  pour certaines maladies. Le prophète (SAW) a dit à Hazrat Suheib (r.a.) lorsqu’il souffrait d’inflammation des yeux : « Est-ce que tu manges les dattes même si tu soufres de tes yeux? » (Ibn Majah). Un récit de Tirmizi raconte que le prophète (SAW) a empêché a Ali (r.a.) de consommer les dattes parce qu’il était en état de convalescence.

Pour Allah, prenons la peine de faire pousser des dattiers. Pour l’amour du prophète (SAW), vivons les sunnahs des dattes parce qu’il y avait les dattes tout le temps dans la maison du prophète (SAW). Et n’en consommons pas seulement pour le Ramadan. Essayons, insha Allah ce Ramadan et plus tard on aura des dattes, comme les mangues ou les goyaves insha Allah.

Commentaires

A propos de Mufti Makoojee

Ceci peut vous intéresser

070717_droit_chemin

Ne retournons pas à nos mauvaises habitudes

Le Ramadan est derrière nous. Si durant tout un mois nous nous sommes efforcés à …