mardi , 21 mai 2019
Accueil / Actualités / Seul élève promu en HSC : Suifuddin ne veut pas être transféré de la Bambous SSS
Suifuddin

Seul élève promu en HSC : Suifuddin ne veut pas être transféré de la Bambous SSS

Suifuddin Abdool Carrim, 17 ans, vient de réussir à ses examens du School Certificate (SC). Il a obtenu six ‘credits’ et est le seul élève du collège d’État de Bambous à avoir été promu en Lower VI. Il s’est vu proposer un transfert vers un autre collège mais l’adolescent ne souhaite pas être transféré.

Au collège d’État de Bambous, une salle de classe attire l’attention. Un enseignant y fait la classe à un seul élève. Leurs voix résonnent dans cette pièce qui paraît soudain si grande et vide. En effet, Suifuddin Abdool Carrim est le seul élève de son collège promu en Grade 12 (Lower VI). Lors des examens du SC auxquels il en était à sa deuxième tentative, l’adolescent a obtenu six ‘credits’. Il nous raconte que plusieurs de ses amis qui étaient également à leur deuxième tentative n’ont pas réussi à leurs examens et ont été contraints de quitter l’établissement secondaire. Avec le nouveau critère imposé aux collégiens d’obtenir quatre ‘credits’ pour passer en HSC, Suifuddin se retrouve désormais seul en classe.

Suifuddin nous raconte qu’il a travaillé très dur afin d’obtenir les quatre ‘credits’ requis pour passer en HSC. « Lors de ma première année du SC, j’avais obtenu seulement deux ‘credits’. Cela m’avait beaucoup affligé mais j’étais également très déterminé à réussir lors de ma deuxième tentative. Auparavant, je ne prenais qu’une leçon particulière, soit en comptabilité mais l’année dernière, j’ai dû prendre plusieurs leçons », nous raconte-t-il. L’adolescent soutient également qu’il a fait des sacrifices en termes de loisirs et des sorties en famille. « Je me suis mis au travail très tôt durant l’année avant d’accentuer les sessions de révision à l’approche du dernier trimestre », ajoute-t-il.

Contrairement à sa première tentative, Suifuddin obtient cette fois-ci six ‘credits’. Il fait la joie de ses enseignants et de ses parents. Néanmoins, il est le seul élève de la Bambous SSS à être promu en Lower VI. Mais cette situation ne lui déplaît pas pour autant. « Depuis la rentrée, j’ai déjà commencé toutes mes classes. Je souhaite devenir architecte et ainsi pour le HSC, j’ai opté pour Art, Design et la comptabilité comme matières principales et les mathématiques comme matière subsidiaire. Être le seul élève en classe a ses avantages car l’enseignant m’accorde toute son attention. Cela me motive davantage », dit-il.

Dix minutes de marche du collège

Cela dit, dans un souci d’optimisation des ressources humaines, les autorités lui ont proposé de changer de collège. Dans le courant de la semaine, un des responsables du collège a informé  Suifuddin qu’il pouvait être transféré s’il le souhaitait. Mais l’adolescent ne veut pas changer de collège. « J’étudie dans ce collège depuis la Form I et je connais tous les enseignants. C’est un environnement qui me sied bien et m’aide à m’épanouir dans mes études. Mes parents on déjà adressé une lettre au recteur du collège pour l’informer que je ne souhaite pas être transféré vers un autre établissement », nous fait comprendre le collégien.

Sa mère, Bibi Surfullnesan, souhaite que son fils puisse rester à la Bambous SSS afin de compléter le cycle secondaire. « Suifuddin in fini abitier dan sa kolez-là. Si transfert li dans ene lot kolez, li kav pren letan pou abitier li. Mé dan HSC, li pa pou kapav perdi letan », nous a-t-elle déclaré. Aussi, elle soutient que sa maison se situe à moins de dix minutes de marche du collège et appréhende le fait que son fils puisse être transféré vers un collège plus loin de leur domicile. Soulignons que dans une déclaration au Défi Quotidien, le vendredi 25 janvier, un préposé du ministère de l’Éducation a indiqué que selon les règlements en vigueur, une classe (Upper Secondary) doit avoir au moins une dizaine d’élèves pour fonctionner avec un enseignant.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Me Assad Peeroo

Elle a obtenu la liberté conditionnelle – Assad Peeroo : «Sajinaz Muhammed n’est pas une terroriste»

Sajinaz Muhammed, soupçonnée d’être à l’origine des menaces d’attaques terroristes sue le réseau social Facebook, …