jeudi , 21 novembre 2019
Accueil / People / Sameera Chattun Koyratty, directrice de Safesha : «La broderie est un anti-dépresseur pour moi»
Sameera Chattun Koyratty

Sameera Chattun Koyratty, directrice de Safesha : «La broderie est un anti-dépresseur pour moi»

Gérer une entreprise n’est pas toujours facile. Sameera Chattun Koyratty a trouvé la solution. Pour se relaxer, elle pratique la broderie et l’application du mehendi.

« La broderie, c’est bon pour le moral. C’est comme un antidépresseur. Comme c’est une activité manuelle, je peux toujours apporter une touche personnelle à mes ouvrages, comme mettre des initiales  sur une serviette ou sur un mouchoir. Pour moi, la broderie est un loisir abordable qui ne coûte pas cher », nous explique la jeune directrice.

En parallèle avec la broderie, Sameera Chattun aime s’adonner à l’application du mehendi. « Depuis ma plus tendre enfance, ma sœur et moi avions cette habitude d’appliquer le henné lors des mariages et pour Eid. Comme j’étais passionnée aussi de dessin, cela me permettait de développer mon imagination et ma créativité. C’est ainsi que j’ai commencé à créer des objets d’art tels des bougies et des plats. Faire des dessins avec le henné sur des objets, c’est original. Ce genre d’activité vous aide à oublier les soucis. »

Cette passion, Sameera la tient de sa mère, couturière et aussi de ses tantes qui faisaient de la broderie. « Toute jeune, j’observais ma mère coudre des petits trucs pour nous, pour réparer des vêtements, pour nous vêtir et habiller nos poupées. Quelle fierté de porter les vêtements uniques dont maman venait de nous confectionner juste pour moi et ma sœur avec sa touche personnelle », se remémore-t-elle nostalgiquement.

Comme elle est de nature patiente, la broderie l’aide à le rester. Cette activité de détente lui permet de se relaxer et de garder le morale. « Après une semaine très chargée au bureau, arrive le weekend. On doit alors s’occuper de sa maison et au lieu de partir à la mer ou dans les shopping malls avec plein de monde autour de soi, moi je préfère rester seule avec mes aiguilles ou avec mes créations de henné et mon fils », souligne-t-elle.

Nom : Chattun Koyratty
Prénom : Sameera
Date et lieu de naissance : 15.12.1980 à la Clinique Bon Pasteur
Réside à : Rose-Hill

  • Ma famille…

Enfant : Taahirah Koyratty – Etudiante à Ebene SSS Girls, Grade 8 et Yasseen Taahir Koyratty – étudiante en Grade 2 à l’école Notre Dame des Victoires RCA.
Un conseil à votre enfant : Ayez foi en Allah et le Prophète Muhammad (SAW) et faites LUI confiance.
Nom et profession de mon père : Aboo Swaleh Chattun, U/W Manager/Recovery Officer, New India Assurance Ltd.
Meilleur conseil de mon père : Sois toujours honnête.
Nom et profession de ma mère : Ayesha Jhumka Chattun, Regional Pharmacy Technician, Region 5, Ministry of Health and Quality of Life.
Meilleur conseil de ma mère : Sois forte.
Frères : Hanif Chattun, architecte.
Sœurs : Soorayyah Chattun, pharmacienne.
Souvenir familial : Le jour où on a fait des sorties en famille pendant une journée ! (La cueillette des goyaves de Chine !)
La famille idéale : Une famille qui vous protège et vous guide.

  • Mes études…

École primaire : Notre Dame des Victoires RCA
École secondaire : St Andrew’s College
Études tertiaires : Universiti Putra Malaysia
Un enseignant à qui je pense souvent: Mme Marie-Noelle Auckloo
Matière (s) préférée (s) : Food Science
Meilleur souvenir à l’école : Mon premier gâteau avec glaçage royal.

  • Ma personnalité…

Mes atouts : L’adaptabilité.
Mes complexes : C’est une histoire qui dure depuis tant d’années que je ne sais plus quand ils ont rendu ma vie compliquée.
Mes valeurs : Respect, créativité, famille, honnêteté.
Mes phobies : Claustrophobie.
Mes forces : Attentive, ambitieuse, patiente
Mes faiblesses : Sensible, surmonte le trac.
Mes habitudes : Lecture, visualisation, planification
Mes handicaps : Cherche à être la meilleure version de moi-même.
Mon rapport avec les autres : Entretenir l’amitié.
Ce que je ne dis jamais à personne : Mes soucis.
Ce dont j’ai honte : L’échec.
Mon plus grand succès : Aider les enfants autrement capables.
Mon plus grand défaut : Je n’accepte jamais de perdre.
Ma plus grande qualité : La persévérance.
Ma plus grande déception : Expériences de la vie.
Ma source d’inspiration : Mes Parents.
Ma devise: Ne pas laisser mes erreurs du passé m’abattre, mais en tirer des leçons !
Ma plus belle réalisation : Mes dessins de henné.
La manière dont je me vois : Polyvalente.
Mon comportement auprès de mes proches : amicale, prête à toujours aider.
Mes rêves les plus chers : l’Umrah et le Hadj.
Comment je vois mon avenir : Une vie tranquille, paisible.
Comment je vois l’avenir de mon pays : La jeunesse qui prend la relève .

  • Mes goûts et préférences…

Plat préféré : Briani.
Mon péché mignon : Fruit – Vavangue.
Sports pratiqués : La marche.
Animal préféré : Oiseau, poisson et chat.
Passe-temps : Lecture.
Ce que j’aime au quotidien: Quand tout se passe d’après mon planning et être toujours ponctuelle.
Ce que je déteste au quotidien: Je n’aime pas faire les choses dans l’urgence.

  • Définitions…

Du succès :  Faire briller ses vraies couleurs et valeurs.
Du bonheur : Les joies de la famille et le sourire de mes enfants.
De l’amitié : C’est savoir écouter, soutenir et garder des secrets.
De l’amour : Ce n’est pas que les mots, c’est aussi des actions.
La vie en une phrase : Est une succession d’épreuves que l’on surmonte avec plus ou moins de difficultés, mais dont on sort toujours plus forte.

  • Ma vie professionnelle…

Lieu/Année : Nov 2003 – Mar 2009 (Manjoo Entreprise Ltd), April 2009 – April 2012 (Bourbon Vanilla Ltd), Feb – Oct 2013 ( MIOD), Oct 2011 – onwards ( Safe Sha Training Centre Ltd).
Pour être productif : Être organisé, Soyez ponctuel, Collaborez.
Le patron idéal : Qui fait preuve de politesse, est à l’écoute, fait preuve d’intelligence émotionnelle.
Un job de rêve : Je l’ai déjà – Mon entreprise.
Mes ambitions : Toujours présente pour mes enfants et ma famille.

Commentaires

A propos de Nufaisah Mosaheb-Khodabux

Ceci peut vous intéresser

Fadilah Mooraby

Fadilah Mooraby lance son second livre à Londres : les Anglaises de plus en plus attirées par la cuisine mauricienne

La célèbre chef cuisinière, Fadilah Mooraby, ne finit pas de faire parler d’elle. Le samedi …