lundi , 25 septembre 2017
Accueil / People / Salim Peer, directeur de Castille : «Il y a un manque de compétences dans les Tic»
Salim Peer

Salim Peer, directeur de Castille : «Il y a un manque de compétences dans les Tic»

À la tête du cabinet de recrutement Castille depuis un an, Salim Peer est en perpétuelle recherche de talents. Selon lui, il existe de nombreuses opportunités sur le marché mauricien mais concède qu’il y a un manque de compétences dans le domaine de la Technologie de l’informatique (Tic).

Opérationnelle depuis plus de trois ans à Maurice, la branche locale de la société maltaise, Castille, se spécialise dans la recherche, le recrutement et aussi le référencement des talents dans le secteur financier, des Tic et des postes exécutifs. Son directeur, Salim Peer, en poste depuis un an, indique qu’à Malte, la société est considérée comme le leader du marché. « À Maurice, nous avons désormais plus de visibilité. Castille est parmi les rares cabinets de recrutement qui cible des compétences dans des secteurs spécialisés avec une équipe dédiée et dynamique, connue comme des Consultants en recrutement. Nous sommes ainsi amenés à travailler avec des candidats qui débutent leur carrière professionnelle mais aussi avec des cadres supérieurs tels que des directeurs exécutifs, des Chief Financial Officers (CFOs) et des experts comptables entre autres », souligne-t-il d’emblée.

En tant que directeur, Salim Peer est appelé à porter plusieurs casquettes au sein du cabinet mais selon lui, son rôle principal est de développer les relations avec les différentes entreprises du pays et aussi de toujours garder en ligne de mire le ‘Business development’. « Comme Castille est spécialisée dans le domaine de la technologie et des finances, nous n’avons pas vraiment à faire face à la concurrence puisque nous maîtrisons ces métiers ainsi que les certifications relatives. N’empêche que cela ne nous permet pas de dormir sur nos lauriers. Il faut toujours être au diapason des dernières avancées », soutient notre interlocuteur. Il ajoute aussi que le cabinet prodigue aussi des conseils aux jeunes sur la situation sur le marché de l’emploi. Par ailleurs, une fois par année, Salim Peer doit faire la liaison avec la maison-mère à Malte. « On profite alors de cette rencontre annuelle pour faire un bilan et aussi discuter des nouvelles stratégies à adopter », ajoute-t-il.

Tendance sur le marché mauricien

À l’heure où Maurice se met à l’ère numérique, la tendance sur le marché de l’emploi dans le domaine des Tic intéresse bon nombre de personnes. Selon Salim Peer, il existe de nombreuses opportunités dans ce secteur avec l’avènement des .Net, réseau Cloud et autres networking. « Nous avons constaté qu’il y a une grande demande de la part des Start Up et d’autres entreprises dans la haute technologie. Mais néanmoins, il faut faire ressortir qu’il y a un manque de compétences dans le secteur des Tic à Maurice. Mais les opportunités sont bien réelles », précise-t-il. Dans le secteur financier et de la comptabilité, il avance qu’en raison des incertitudes qui planent sur l’Offshore mauricien, les candidats se dirigent de plus en plus vers le domaine bancaire ou autres services financiers et la comptabilité. « Le secteur financier projette toujours une image claire de la situation. Mais les opérateurs du secteur offshore attendent toujours un blueprint de l’État pour connaître la marche à suivre », avance le directeur de Castille.

Parallèlement, Salim Peer indique qu’à Maurice, il existe malheureusement le problème de l’inadéquation des compétences sur le marché.  Autrement dit, le ‘skill mismatch’. « Bien souvent, nous constatons que les jeunes diplômés ne le sont pas dans les bonnes filières. Il faut travailler de concert avec les autorités concernées et les écoles pour pouvoir remédier à ce problème qui commence à prendre de l’ampleur », fait-il ressortir.

Les projets…

Le cabinet de recrutement compte venir de l’avant avec une série de projets. Ainsi, Salim Peer et son équipe mettent les bouchées doubles en ce moment pour les concrétiser. En premier lieu, le projet d’un nouveau portail digital vient d’être lancé par Castille. Selon le directeur, ce portail sera utile aux personnes qui sont à la recherche d’un emploi car elles y trouveront les informations sur plusieurs entreprises, ainsi que des conseils, mais  le site permettra aussi aux entreprises d’afficher un nombre de postes gratuitement.

Aussi, le cabinet compte venir de l’avant avec le concept de ‘Contracting’ qui est, comme le mot l’indique, l’emploi d’une personne sur des bases contractuelles ou plus connu comme le travail temporaire. « Nous avons l’expertise requise pour le faire. La demande existe dans le secteur financier et TIC. Je suis certain que cela va révolutionner le marché de l’emploi et créer de nouvelles opportunités. Si une société n’a besoin de la compétence d’une personne pour une durée déterminée, nous pouvons répondre à ses besoins. Outre le marché local, nous allons aussi cibler d’autres pays d’Afrique et l’océan Indien », ambitionne-t-il

Rappelons que le mois dernier, Castille avait organisé le Castille Recruitment Lounge au Hennessy Park à Ébène. Cet atelier avait pour objectif d’aider les jeunes qui recherchent de l’emploi à parfaire leur CV et aussi de les prodiguer des conseils quant à l’attitude à adopter et le grooming lors des entretiens d’embauche. « Nous avons eu environ 400 candidats pour cet atelier et nous restons en contact avec les demandeurs d’emploi », souligne Salim Peer. La prochaine activité de Castille concernera des sessions de formation et d’encadrement par des experts internationaux dans la finance et les TIC. Ce programme sera organisé conjointement par Castille et la Castille Institute.

Parcours…

Salim Peer, 43 ans, a fait ses études en France. Détenteur d’un diplôme d’études  Supérieures Spécialisées DESS – MBA en Relations internationales et Sciences Po, il a travaillé au sein de plusieurs entreprises dans l’Hexagone. En 2006, il effectue son retour à Maurice et commence à travailler pour une société multinationale indienne. En 2007, il a rejoint l’ex-groupe BAI où il a occupé le poste de -Senior Manager – Corporate pendant plus de 8 ans. Par la suite, en 2015, Salim Peer a tenu le rôle de Head of Corporate à CIM Finance sur une base contractuelle pendant une année. En 2016, il a pris les commandes du cabinet de recrutement Castille où il entend mener à bien sa mission.  En dehors du cadre professionnel, Salim Peer troque son costume de chef d’entreprise contre des survêtements de sport. En effet, il est un adepte d’activités physiques dont le cross-fit et le VTT en particulier. « J’adore le sport et les parcours dans la nature. Je trouve que c’est un excellent moyen de garder la forme et aussi de se sentir bien moralement et physiquement », soutient-il.  Marié à Nadiaa Sumodhee, Salim est l’heureux papa d’un fils, Danyal, qui aujourd’hui 6 ans.

Commentaires

A propos de Nuur-Uddin Jandanee

Ceci peut vous intéresser

Shabnam Banon

Shabnam Banon, maquilleuse : son «Fashion show» a été un franc succès

La semaine dernière, Shabnam Banon a présenté son premier « Fashion show »  à l’Intercontinental Resort. Le …