mardi , 21 mai 2019
Accueil / People / Sajeed Nuboo, ingénieur logiciel : «Plus on travaille en équipe, meilleur est le résultat»
Sajeed Nuboo

Sajeed Nuboo, ingénieur logiciel : «Plus on travaille en équipe, meilleur est le résultat»

Mohammad Sajeed Nuboo, 36 ans, est ingénieur logiciel de profession. Depuis cinq ans, il travaille également à temps partiel comme caméraman avec l’aide de son épouse.  Il nous parle à cœur ouvert de son parcours, ses obstacles et son expérience du travail en couple. Rencontre.

Sajeed Nuboo, habitant de Vallée Pitot, avait des dettes à rembourser. Il voulait aussi se faire un peu d’argent pour améliorer sa qualité de vie. Ainsi, il s’est lancé comme caméraman durant son temps libre avec l’objectif à l’époque d’épargner pour des vacances et peut-être  prendre sa retraite plus tôt. « Si je n’ai le temps de gagner un revenu supplémentaire, je réfléchirai sur la façon dont j’utilise mon temps. Si je perds du temps chaque jour, cela pourrait m’empêcher d’atteindre mes objectifs dans la vie, » dit-il.

Sajeed est d’avis que si on choisit un deuxième travail, il est meilleur d’opter pour une filière où l’on pourra facilement s’adapter. « La caméra elle-même contient des applications à manipuler. J’ai donc commencé par apprendre par moi-même au début pour comprendre le fonctionnement d’une caméra et les technologies de montage, » raconte-t-il.

Les obstacles

Toutefois, tout n’a pas été si facile pour Sajeed au début. Le plus gros obstacle pour lui a été le refus auquel il faisait face. «  Lorsque j’apportais un portfolio dans une galerie, les clients refusaient mes services en faveur d’autres photographes et caméramen d’expérience, » se souvient-il.

En outre, les caméras coûtent cher surtout  les appareils de dernier cri qui viennent de sortir sur le marché.  Et pour corser le tout, il estime que de nos jours, presque tout le monde est photographe. « Bien sûr, tous ne sont pas des professionnels. Mais si quelqu’un possède un Smartphone, il préfère l’utiliser plutôt que de venir chez moi pour obtenir des belles photos, » dit-il. Choisir une carrière durable et rentable en photographie et en vidéographie nécessite une réflexion. Mais, dans la vie il faut prendre le temps d’évaluer sérieusement les échecs et les réussites pour progresser.


Travailler en couple

Au fil du temps, son épouse Muslimah Nihaad Nuboo  l’a rejoint comme maquilleuse. « Nihaad aime me suivre dans tous les aspects de la vie. Réalisant la nécessité d’une maquilleuse, je lui ai demandé si elle pourrait m’aider et elle a accepté, » relate Sajeed. Depuis, le couple tient mieux ses engagements envers le client. Ils partagent des idées sur la façon de se perfectionner. « Plus nous travaillons en équipe, meilleur est le résultat. Nous avons tous notre propre style et nos visions. Mais, nous devons être sur la même longueur d’onde pour être plus  productif,» souligne le trentenaire. Pour réussir comme un couple sur le plan du travail, Sajeed Nuboo est d’avis qu’on doit être humble et ne pas humilier son partenaire.  « Si vous partagez vos sentiments, il apprendra beaucoup plus facilement de son erreur. Avant de prendre une décision sur la façon de traiter un problème, assurez-vous de considérer toutes les options. Cela nécessite un brainstorming et une collaboration pour trouver une solution positive, » conseille-t-il.

Il ajoute que les couples qui travaillent ensemble ont souvent tendance à éviter de parler des problèmes épineux. Pour lui,  en discuter vaut mieux qu’un travail défectueux.

Comment gérer deux emplois ?

1. Habituez-vous à un horaire chargé. Travailler pour deux emplois signifie que vous allez être très occupé la plupart du temps. Faites de votre mieux pour adopter une attitude positive et tirer le meilleur parti de cette période transitoire de votre vie pour faire des progrès .
2. Pour bien gérer votre temps, il faut planifier votre semaine de travail à l’avance.  Faites une liste de tâches que vous devez accomplir le même jour. Au fur et à mesure que vous complétez les tâches, cochez-les. Vous saurez alors ce que vous avez accompli et ce qu’il reste à faire.
3. Cessez de comparer. Il est facile de tomber dans le piège de voir le succès des autres et se sentir petit et impuissant en comparaison. Mais cela est injuste pour deux raisons : (a) Chacun emprunte un chemin différent (b) vous ne voyez que le sommet et non pas la montée.
4. Définir soigneusement le succès. Vos objectifs doivent être à la fois réalisables et suffisamment clairs pour être mesurés.
5. Il ne faut pas compromettre votre travail principal pour un travail à temps partiel. Si vous arrivez à jongler entre les deux, c’est bien. Mais si cela ne marche pas, il faut cesser l’un d’eux.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

Aafreen Haajrah Ahseek

Compétition de peinture du NHF : Aafreen Haajrah Ahseek remporte le premier prix

À 14 ans, Aafreen Haajrah Ahseek fait déjà la fierté de ses parents et de …