mardi , 18 juin 2019
Accueil / Actualités / Saida, 76 ans, attaquée chez elle avec un couteau
Saida

Saida, 76 ans, attaquée chez elle avec un couteau

Une famille vit dans l’angoisse depuis que Saida, 76 ans, a été attaquée par deux individus qui ont fait irruption dans sa chambre avec un couteau aux petites heures le samedi 14 avril. Saida (prénom fictif), handicapée, du pied et du bras droit depuis 20 mois n’arrive pas à se déplacer sans sa canne et n’a pas une bonne vue.

Les deux intrus n’ont pas hésité une seconde à traumatiser et à bousculer cette vieille dame sans défense. Saida habite en compagnie de ses enfants  à Le Cornu à Sainte Croix. D’habitude vers 20h30, elle se met au lit et sa chambre. Vers 3h00 du matin le deux intrus ont profité que toute la famille dormait à poings fermés pour entrer dans la maison. Les malfrats ont réveillé la victime qui a sursauté. L’un d’eux a posé sa main sur la bouche de la septuagénaire et sous une l’a menacé en lui mettant un couteau sous la gorge. Dans l’obscurité elle a pu distinguer la silhouette de deux hommes, casquettes visées sur la tête, se tenant devant elle.

« La same la nwar ek zot ti ena torse » poursuit-elle. Paniquée, Saida tente par tous les moyens de crier afin d’alerter sa fille et ses petits-fils qui dormaient juste à côté, mais elle n’y est pas parvenu. « Monn liter, liter » poursuit-elle. L’un des intrus l’a immobilisée alors que le second, fouillait dans les meubles. « Zot pe rod cass, bizou », dit-elle. Voyant que la vieille dame continuait à lutter, les bandits l’ont menacée. « Ress trankil pas fer tapaz sinon pou touille twa, zot inn dire mwa ». raconte-t-elle. Les deux intrus ont pu faire main basse sur des bijoux et sur une somme de Rs 300 000 avant de prendre la fuite. La fille aînée de Saida avec qui cette dernière habite nous explique qu’elle a l’habitude de remettre à sa mère ses bijoux ainsi que l’argent provenant de leur commerce. « Depuis cette affaire la police ne nous a pas encore informés si le deux voleurs ont été retrouvés ou pas. Ma mère est vraiment traumatisée et nous vivons dans la peur que ces individus reviennent chez nous. Nous souhaitons que la police les retrouve rapidement, » nous déclare-t-elle. Ce le CID Port louis Sud qui s’est saisi de de cette affaire et poursuit son enquête.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Firdos Jahoor

Firdos Jahoor retrouvé trois jours après sa disparition

La police de Souillac a pu retrouver Firdos Jahoor, 49 ans, plus connu comme Abdool. …