mercredi , 24 juillet 2019
Accueil / Actualités / S’adressant aux jeunes diplômés de l’UoM – Nawaz Noorbux : «Faites de votre métier une passion»
Nawaz Noorbux

S’adressant aux jeunes diplômés de l’UoM – Nawaz Noorbux : «Faites de votre métier une passion»

« Bien choisir votre carrière et faire de votre métier une passion. » C’est le message qu’a voulu transmettre Nawaz Noorbux, directeur de l’information de Radio Plus, aux jeunes diplômés de l’université de Maurice (UoM), en début de semaine.

Nawaz Noorbux était l’invité d’honneur de la cérémonie de remise de diplômes aux étudiants de la faculté des Sciences sociales et humaines, à l’auditorium Octave Wiehe, le mardi 9 octobre. Lors de son discours, il a conseillé aux jeunes diplômés de toujours bien choisir leur métier lorsqu’ils feront le grand saut dans le monde du travail. « Nous voulons tous une zone de confort, mais pour réussir dans un environnement concurrentiel, il faudra se surpasser. Vous devez décider : soit travailler juste pour le besoin de travailler…ou faire de votre métier une passion. Et pour cela, le choix de carrière est crucial », a-t-il déclaré. Nawaz Noorbux devait ajouter qu’il a eu plusieurs opportunités en début de carrière mais qu’il s’est rendu compte que sa passion est le journalisme. « Je ne vous dis pas que je mourrai journaliste mais je peux certainement vous dire que je vis ma passion du journalisme », a-t-il poursuivi.

Le directeur de l’information de Radio Plus a saisi l’occasion pour exposer aux diplômés en journalisme les défis auxquels est confronté ce métier. « L’Internet et l’avènement des réseaux sociaux ont tout simplement bouleversé l’industrie de la presse…Aujourd’hui, le journaliste discute avec le citoyen sur les réseaux sociaux et sur les médias en ligne. Je vais plus loin : le journaliste traditionnel est en concurrence avec ce qu’on appelle le citoyen-journaliste. Cela dit, le journaliste traditionnel avec ses années d’expérience et de formation va toujours se distinguer »,
a-t-il souligné.

Problèmes de société

Par ailleurs, Nawaz Noorbux a déclaré que d’autres professionnels ont également d’innombrables défis à relever. Il devait rappeler qu’avec le sociologue Malenn Oodiah, il anime depuis plusieurs mois une série de forum-débats sur plusieurs problèmes affectant la société mauricienne. « Il y a une nécessité pour une révolution culturelle qui est à la base de tout projet de développement en vue d’améliorer la qualité de vie des citoyens. Puis, le Construire et Vivre-Ensemble. Contrairement à ce qu’on pouvait l’imaginer, de nos jours ce n’est pas forcément le communalisme qui est un frein au vivre-ensemble, mais beaucoup plus les inégalités économiques et sociales. C’est un fait indéniable : il y a une fracture sociale », a-t-il souligné.

Selon Nawaz Noorbux, le numérique est un autre défi auquel est confronté notre société. « L’intelligence artificielle va révolutionner le monde du travail et nous devons acquérir des compétences pour affronter ce challenge. Déjà, nous voyons tous comment la technologie est en train d’impacter sur notre quotidien. Demain, c’est l’économie d’information qui dominera le marché », a-t-il déclaré. Le directeur de l’information de Radio Plus s’est aussi penché sur l’éco-développement, la refonte de la politique et la prise de conscience collective. « Changer la société ne relève pas uniquement de la responsabilité des politiques mais aussi celle de tous les partenaires : secteur privé, ONG, forces vives, médias et les citoyens en général », a-t-il conclu.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Hassen Goomany Futta et Aboo Swaleh Futta

14 jours après l’assassinat de son fils Swaleh : Hassen Goomany Futta, 83 ans, emporté par le chagrin

Un malheur ne vient jamais seul.   14 jours après l’agression mortelle d’Aboo Swaleh Futta à …