lundi , 25 septembre 2017
Accueil / Divers / Sacrifice d’Abraham : le Mufti Mackoojee dénonce les mauvaises pratiques
boeuf

Sacrifice d’Abraham : le Mufti Mackoojee dénonce les mauvaises pratiques

Le Mufti Mackoojee nous offre des conseils précieux pour le qurbani. Il met en garde contre les mauvaises pratiques qui ont cours chaque année autour du sacrifice d’Abraham.  Rappelons que cette pratique est considérée comme wajib pour chaque adulte qui possède des biens d’une valeur de Rs 30 000 ou plus (excluant les dettes). Le qurbani est wajib sur l`époux, l`épouse et l`enfant baaligh au cas où chacun d’eux possède Rs 30 000 ou plus. Ainsi, chacun doit prendre sa part de Qurbani chaque année.

« Nous avons relevé plusieurs anomalies dont les responasbles sont des agents à l’étranger, » nous dit le mufti. Selon lui, à Maurice, des agents font d’énormes profits aux dépens de ses frères musulmans. L’agent a la responsabilité de fournir des détails sur l’argent récolté. « Supposons que vous avez payé Rs 1000 à un agent. Outre la date de qurbani, vous devez connaître l’âge de l’animal, le montant réellement investi et le profit  qui revient à l’agent.  Le « sunnah » enseigne que c’est mieux de participer au qurbani de vos propres mains ou au moins être présent quand le sacrifice a lieu, » fait-il ressortir.

Présence des vétérinaires

Beaucoup d’animaux qui viennent dans le parc à Maurice ne sont pas d’un âge réglementaire. Pour les boeufs et les vaches, l’âge approprié est au minimum 2 ans. Pour le cabri et les moutons c’est 1 an. Mais, si le mouton est âgé de plus de 6 mois, on peut pratiquer le qurbani dans  certains cas. « C’est qui est malheureux, les boeufs de moins de 2 ans sont sacrifiés. Ainsi, il est préférable de consulter une personne qui  a de l’expérience dans le domaine ou un vétérinaire avant d’acheter un animal, » conseille-t-il.

Le Mufti Mackoojee fait un appel aux autorités concernées de  prévoir la présence des vétérinaires pour freiner ces  mauvaises pratiques autour du qurbani. D’ailleurs, il fait aussi un appel aux musulmans de ne pas faire du tapage et des gestes déplacés autour des rituels du qurbani parce que c’est considéré comme un péché. «  Le qurbani symbolise le sacrifice du prophète Ibrahim qui était disposé à sacrifier son fils, Ismail  pour obéir aux ordres d’Allah. C’est notre devoir d’accomplir cet acte avec plus de sincérité et uniquement pour l’amour de notre Créateur, et non plus pour les yeux des gens. Il n’est pas correct de courir derrière des camions de bœufs ou les suivre à moto comme si pour faire de ce sacrifice un plaisir. Les musulmans doivent être conscients que des personnes d’autres religions nous observent pendant ces festivités. C’est une occasion pour les musulmans de montrer à d’autres communautés notre compassion pour les animaux et le respect que nous avons pour ce rituel », dit-il encore.

Finalement, il fait un appel à tous de veiller  au respect des règlements concernant le sacrifice d’Abraham.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

Ziad Juggessur et Shahanabi Soogun

Ziad Juggessur et Shahanabi Soogun : Ils se sont mariés dans une salle de gym

Ziyaoudeen Juggessur et Shahanabi Soogun ont voulu innover. Ils ont célébré leur mariage dans une …