lundi , 25 septembre 2017
Accueil / People / Rukhsaar Mohamudbuccus, auditrice : «L’acquisition des connaissances est un processus continu»
Rukhsaar Mohamudbuccus

Rukhsaar Mohamudbuccus, auditrice : «L’acquisition des connaissances est un processus continu»

Récemment classée parmi les meilleures aux examens de l’ACCA, Rukhsaar Begum continue à savourer son succès académique. Toutefois, elle n’en est pas à son premier exploit. Intelligente et humble, Rukhsaar Begum s’est fixé comme prochain objectif sa maîtrise. Rencontre.

Rukhsaar Begum, 24 ans, est très heureuse d’avoir été  classée troisième au niveau national pour les examens d’ACCA. Elle ne s’y  attendait pas du tout. « Je suis d’autant plus contente d’avoir fait la fierté de mes parents, mes frères, mes grands-parents et toute ma famille. C’était une grosse surprise et je leur suis très reconnaissante. C’est grâce à la bénédiction du Créateur que j’ai pu obtenir une telle récompense, » dit-elle avec joie. Auparavant, elle s’était classée   (niveau national) pour le papier P 1 d’ACCA « Governance, Risk and Ethics », examens pris en décembre 2016.

Elle affirme que pour avoir du succès, il faut travailler dur, comprendre le contenu des modules,  s’appliquer à fond et ne jamais cesser d’apprendre. Actuellement, elle travaille comme auditrice chez Deloitte. Elle est appelée à aider son équipe à garantir la fiabilité des comptes des entreprises. « Je contribue à évaluer leurs performances, à faire des recommandations et proposer des plans d’actions visant à optimiser la gestion de l’entreprise, » précise-t-elle.

Un domaine très compétitif

Pour elle, le secteur de l’audit est tout indiqué. Car, il allie les concepts de l’audit et de la comptabilité. « J’ai toujours aimé la finance et les mathématiques. Je pense que l’audit est un bon compromis pour moi où l’on peut appliquer les deux, car on traite les données de différentes entreprises, qu’il s’agisse de services financiers, de fabrication ou de télécommunications, » explique-t-elle.

Elle souligne que l’audit est un domaine très compétitif  d’autant que les entreprises sont  tenues de faire auditer leurs comptes. « C’est un domaine où vous ne cessez jamais d’apprendre. Chaque travail comporte un nouveau défi et il est différent du précédent. C’est un domaine très intéressant pour les jeunes Mauriciens s’ils ont la motivation nécessaire, » ajoute-t-elle.

Néanmoins, elle estime que  c’est un domaine où vous êtes souvent sous pression parce qu’il y a des délais à respecter et des exigences à satisfaire. Selon elle, il faut être flexible, capable de travailler en équipe et répondre aux attentes des clients.

Parcours brillant

Rukhsaar a étudié au collège de Lorette de Saint Pierre jusqu’à la SC. Elle a complété son cycle secondaire au collège Queen Elizabeth. Elle s’est aussi classée 29ème côté économie. Par la suite, elle a été bénéficiaire d’une bourse universitaire qui lui a permis d’aller étudier à l’université de Delhi. Ensuite, elle a décroché une bourse du  Commonwealth. Pour ses études à Londres, elle s’est distinguée parmi les meilleur en décrochant sept distinctions.

Elle a débuté sa carrière professionnelle comme stagiaire à Chapelle Consulting, Londres. De retour à Maurice, elle a travaillé comme assistante comptable. Depuis décembre 2016, elle est employée chez Deloitte.

Maintenant, elle veut étudier encore : faire un MBA, un CFA ou un doctorat. « J’ai l’intime conviction qu’acquérir de nouvelles connaissances est un processus continu et il ne faut jamais s’arrêter, » conclut-elle.

Commentaires

A propos de Nafissah Fakun

Ceci peut vous intéresser

Shabnam Banon

Shabnam Banon, maquilleuse : son «Fashion show» a été un franc succès

La semaine dernière, Shabnam Banon a présenté son premier « Fashion show »  à l’Intercontinental Resort. Le …