vendredi , 18 août 2017
Accueil / Rencontre / Rizwana Badat, pâtissière : « Je tiens à garder cette touche ‘fait-maison’ »
badat

Rizwana Badat, pâtissière : « Je tiens à garder cette touche ‘fait-maison’ »

Rizwana Badat était Senior Clerk dans une banque. Elle a délaissé son métier d’employée de banque pour la pâtisserie. Gérante d’un petit com­merce à Beau-Bassin, RHR Treats Ltd, elle rêve de se faire un nom dans ce domaine. Rencontre…RHR Treats Ltd a vu le jour au début de mars 2016. Employée de la banque depuis 1996, Rizwana Badat a démissionné comme Senior Clerk de la banque après qu’elle a accouché des jumeaux en 2006. Elle a voulu se consacrer à sa famille. En même temps, elle a profité de cette occasion pour vivre pleinement sa passion : la pâtisserie.

« La pâtisserie est une affaire de famille. Mon grand-père maternel confectionnait des confiseries dans les années 70. Ma mère est pâtissière depuis les années 80. C’est d’ailleurs d’elle que j’ai appris à faire de la pâtisserie », relate Rizwana. Pendant ses heures perdues, elle préparait des petits délices pour ses enfants et sa famille. Un beau jour, elle s’est décidée à se perfectionner dans ce domaine. « Par la suite, je me suis perfectionnée en suivant des cours de formation en boulangerie et pâtisserie chez le chef Fezal Chaumoo et le chef Zulfekar Ali », avance Rizwana. La pâtissière commence à prendre des commandes. Ses petits délices étant appréciés, elle cherche un emplacement commercial pour promouvoir ses gâteaux. « Ma cuisine paraissait petite pour honorer mes commandes. Mon époux et moi avons commencé à chercher un endroit stratégique. Nous nous sommes dit pourquoi ne pas essayer », se rappelle Rizwana.

Des pâtisseries faites maison

Qu’est-ce qui démarque sa pâtisserie ? Rizwana explique qu’elle a tenu à garder sa spécialité que sont les gâteaux faits-maison. « Si je pratique aujourd’hui ce métier c’est par amour pour la pâtisserie. Donc, j’ai voulu garder cette touche « fait-maison » pour que mes clients. Je prépare mes gâteaux comme je les aurai préparés pour ma famille », dit-elle encore. Rizwana prend des commandes pour toutes les occasions : anniversaire, fiançailles, mariage, fêtes, évènements, séminaires, conférences, entre autres. Elle prend également des commandes pour des repas à l’occasion des évènements d’entreprise. Elle a déjà réalisé des commandes à l’occasion d’une cérémonie de remise de diplômes et d’autres évènements importants.

Projet

Rizwana dit ne pas regretter sa reconversion de professionnelle en pâtissière. « Je ne le regrette pas. Avec le métier de pâtissière, je travaille à des heures plus flexibles et surtout, je fais quelque chose pour lequel je me passionne énormément », avoue-t-elle. Comme projet, Rizwana dit vouloir se lancer dans la distribution de certains produits alimentaires, comme amandes, pistaches, entre autres. « Je veux aller plus loin en me lançant dans la distribution de certains produits alimentaires. De plus, je compte chercher un endroit plus spacieux pour ma pâtisserie, afin que je puisse ouvrir une petite cafétéria. Je veux que mes clients aient la possibilité de pouvoir savourer mes petits gâteaux sur place », fait-elle ressortir.

Dévouée au travail social

Outre sa passion pour la pâtisserie, Rizwana est connue pour son dévouement pour l’épanouissement des petites et moyennes entreprises (PMEs). Elle a participé au programme « smart move entrepreneur ». Elle est active dans toutes les activités organisées par la Small and Medium Enterprise Development Authority (SMEDA). Elle est membre de l’organisation Women in Networking (WIN) et de l’association EDYCS Epilepsy Group. Avec son époux Osman Badat, elle a lancé Live Your Dream Foundation, qui s’occupera de la Corporate Social Responsibility (CSR) de leur commerce. « Nous travaillons actuellement sur la structure de la fondation. L’objectif est de venir en aide à des enfants issus des milieux défavorisés à travers le pays », dit-elle en guise de conclusion.

Commentaires

A propos de Nasreen Mungroo-Keramuth

Ceci peut vous intéresser

160817_jeune

Jeunes et débrouillardise

Le chômage affecte beaucoup de jeunes. Toutefois, certains arrivent à créer leur propres emplois. Ainsi, …