dimanche , 15 décembre 2019
Accueil / Actualités / Rivalité entre collègues : Shameem Peerally quitte la MBC après 40 ans
Shameem Peerally

Rivalité entre collègues : Shameem Peerally quitte la MBC après 40 ans

Shameem Peerally, a soumis sa lettre de démission après 40 ans de carrière comme présentateur freelance à la MBC. Selon notre interlocuteur dès le début, il a subi les souffrances du préjudice moral causé par certains collègues.

« Des fois, on m’appelle pour me demander de retourner au bureau immédiatement car d’autres ont besoin du transport que j’ai réservé pour mes tournages un jour avant. Je me sentais boycotté pendant des années, » se plaint-il. Shameem Peerally ajoute que même après de longues heures de tournage à certains moments, on massacrait ses vidéos avant de le diffuser sans sa permission et sans qu’il ait eu un droit de regard. Pour lui, son émission ‘Woh Din Yaad Karo’ était un succès et recevait un excellent ‘Target Rating Point’ (TRP).

D’autre part, il relate que souvent on manipule ses émissions déjà éditées en son absence à la demande d’un dirigeant d’une mosquée. « Avec mes programmes de Guldasta, j’encourageais les chefs religieux de différentes communautés de parler sur un sujet d’intérêt national. Mon but était de valoriser l’unité inter-culturelle dans notre société. Mais malheureusement, certaines parties importantes de mes reportages sont censurées », déplore-t-il.

En outre, sa demande pour des programmes en ourdou, fut refusée à chaque fois. On préférait les confier aux nouveaux plutôt qu’à lui.

Lettres anonymes

Pour lui, on doit travailler dans un environnement paisible pour être créatif et productif. « On ne peut travailler dans un lieu hostile où l’on reçoit de lettres anonymes pour vous injurier et vous intimider à quitter votre poste par pure jalousie, » estime Shameem Peerally. Il s’est rendu à la CCID la semaine dernière pour déposer une plainte car, il ne souhaite pas que les nouvelles recrues aient à faire face à de tels problèmes. « Je n’ai jamais blessé quelqu’un durant mes 40 ans de service. Je ne sais pas pourquoi mes collègues me traitent ainsi. Je laisse tout entre les mains du Créateur et aux dispositions de la loi. J’attends que la justice soit faite,» conclut-il.

Il tient à remercier tous les téléspectateurs qui ont apprécié ses émissions et l’ont encouragé.

Pour rappel, Shameem Peerally avait remplacé son père à la MBC en février 1978 après le décès de celui-ci. Il nous raconte que souvent la MBC retarde ses tournages sans raison valable.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Entreprendre

National Entrepreuneurship & Leadership Summit 2019 – Entreprendre : les clés de la réussite

De plus en plus de jeunes souhaitent être entrepreneurs plutôt que salariés. Quatre entrepreneurs nous …