samedi , 23 septembre 2017
Accueil / Rencontre / Ridwana Timol, neuropsychologue : Elle lance le premier centre du sommeil
timol

Ridwana Timol, neuropsychologue : Elle lance le premier centre du sommeil

Ridwana Timol est l’un des rares neuropsychologues qui exercent à Maurice. Directrice de la compagnie Somnos, elle s’est associée au Centre de Chirurgie Esthétique de l’océan Indien pour lancer un centre du sommeil à Trou-aux-Biches. Ainsi, elle peut diagnostiquer et traiter les troubles du sommeil, notamment l’insomnie et l’apnée du sommeil. Rencontre…

Le sommeil est vital pour notre organisme. C’est en dormant que nous consolidons notre mémoire et régénérons nos cellules nerveuses. Selon Ridwana Timol, quand nous dormons, notre cerveau reste actif mais entre en mode « offline », c’est-à-dire, il arrête d’être stimuler par l’environnement externe et travail plutôt sur ce qu’il a accumulé durant le cours de la journée – en somme notre cerveau fait du “ménage” en réorganisant toutes nos expériences vécues. Le sommeil a également pour but de régulariser l’équilibre affectif, nous permettant de mieux réagir émotionnellement.

De plus, le sommeil permet à notre corps de recharger ses batteries et de stabiliser plusieurs processus métaboliques, physiologiques et neurologiques. Ainsi, un sommeil insuffisant peut aggraver des problèmes de santé, à savoir des maladies cardiovasculaires, tel que l’hypertension, métabolique, tel que le diabète, et psychique, tel que la dépression, entre autres.

« Les troubles du sommeil les plus connues incluent l’apnée du sommeil, l’insomnie, les parasomnies (e.g somnambulism et les cauchemars), la narcolepsie, le syndrome de retard de phase du sommeil, les effets du décalage horaire, le ronflement et le syndrome des jambes sans repos », avance Ridwana Timol. L’insomnie, qui affecte et perturbe un grand nombre d’adultes, peut être traitée par la thérapie comportementale cognitive et la chronothérapie alors que l’apnée du sommeil est traitée par l’utilisation de masques respiratoires pour faciliter la respiration et l’oxygénation pendant le sommeil, la perte de poids et l’ajustement du plan de traitement cardiaque. Il est essentiel de diagnostiquer scientifiquement un trouble du sommeil afin d’adopter une thérapie adaptée et efficace.

Ridwana Timol ajoute que les personnes souffrant de troubles de sommeil sont vulnérables aux accidents. Elles perdent de la productivité au travail et risquent un licenciement. Les parents, souffrant de manque de sommeil, sont moins vigilants. L’astuce est de ne pas sous-estimer le rôle important que joue un sommeil de qualité sur tous les aspects de notre vie.

Premier centre du sommeil à Maurice

La neuropsychologue, Ridwana Timol, indique que les troubles de sommeil chez les Mauriciens en général est de forte prévalence. Généralement, les troubles du sommeil se mènent à insomnie ou l’apnée du sommeil. Toutefois, les Mauriciens, ainsi que les praticiens ne sont pas suffisamment sensibilisés sur la possibilité de diagnostic et de traitement. « Généralement, si vous allez chez un médecin vous plaignant de troubles de sommeil, le seul recours thérapeutique qui vous est offert est l’usage des somnifères. Or, ce n’est pas toujours a solution », indique la neuropsychologue. Ridwana Timol affirme qu’à ce jour, les troubles de sommeil ne sont pas traités de manière systématique à Maurice, tout simplement car le domaine de la médecine du sommeil est encore inconnue dans cette région du monde.

« Mon objectif est de mettre à la disposition des Mauriciens des soins complets, multidisciplinaires, adéquats et scientifiques pour leurs troubles du sommeil», affirme la jeune femme.

Le diagnostic et le traitement

Ridwana Timol affirme que les solutions pour des personnes qui souffrent de troubles du sommeil sont souvent simples, mais toutefois dures à adopter sans soutien. « Normalement, les adultes ont besoin entre sept à huit heures de sommeil chaque nuit. Quant aux enfants, ils ont besoin entre neuf à douze heures de sommeil qui favorisent une croissance rapide. Certaines personnes n’arrivent pas à respecter ces heures. Alors, j’essaie d’identifier le problème et les raisons des troubles de sommeil et par la suite aider le patient à combattre son insomnie ou son apnée du sommeil », fait-elle ressortir.

La neuropsychologue indique que le diagnostic et le traitement sont divisés en cinq étapes : l’entretien ou l’on définit les symptômes, le test de sommeil, la séance de débriefing avec le spécialiste du sommeil, l’orientation vers un spécialiste médical ou psychologue et enfin le suivi long terme selon les besoins du patient. Lors du test, les antécédents médicaux, psychologiques, socio-économiques, ainsi que les activités physiques et style de vie du patient sont tous pris en considération.

« Le test de sommeil peut durer soit deux heures soit huit heures. Ceci dit, certains patients sont appelés à subir un test de nuit à la clinique. Alors que le patient s’endort dans une salle, il est observé par une équipe, dont le spécialiste du sommeil, d’une autre pièce. Nous analysons l’EEG, l’ECG, le mouvement musculaire, la respiration et la consommation d’oxygène du patient, ce sont là tous les paramètre d’une étude objective du sommeil: la polysomnographie. Le lendemain, nous analysons les résultats et le patient est orienté vers des spécialistes médicaux ou des thérapeutes », explique notre interlocutrice.

Ridwana Timol précise que la neuropsychologue travaille en tandem avec un médecin pour assurer le suivi. « Ce n’est qu’après les résultats du test que nous pouvons déterminer si le patient a besoin d’un médecin spécialiste de l’ENT, d’un pneumologue ou d’un psychothérapeute ou des appareils pour l’aider à mieux dormir. Nous avons pour but d’assurer un suivi afin que nous soyons sûrs que le patient a été traité de ses troubles du sommeil », dit-elle.

Zoom sur Ridwana Timol…

Cette habitante de la capitale est originaire de Quatre- Bornes. Après avoir complété le primaire à l’école Lorette de Vacoas, elle a poursuivi ses études secondaires au collège Lorette de Quatre-Bornes. En 1999, elle s’envole pour l’Afrique du sud pour des études en psychologie à l’université de Cape Town. Elle y décroche son diplôme ainsi que sa maîtrise en psychologie, en se spécialisant en neuropsychologie. « Mes recherches étaient basées sur les mécanismes neuropsychologiques qui sous-tendent le sommeil, ses différentes étapes et ses fonctions cognitives, la neuroscience du rêve: l’étude du contenu des rêves; Effets des rythmes circadiens altérés sur la qualité des rêves et le rôle du sommeil dans la consolidation de la mémoire », précise-t-elle. En 2005, elle décide de retourner au bercail. Mais en 2006, elle reprend l’avion pour Cape Town pour compléter son doctorat. « De 2006 à 2013, j’ai préparé mon doctorat. En parallèle, je travaillais à l’université de Cape Town pour enseigner certains modules de psychologie », dit-elle. De 2007 à 2011, elle a travaillé pour le compte du Sleep Disorder Centre, Life Vincent Pallotti Hospital à Cape Town. De 2012 à 2013, elle a été la responsable de l’unité des recherches sur le sommeil à l’UCT Sleep Sciences- SSEM Thembu Laboratory, Department of Psychology, University of Cape Town. En février 2014, elle a démarré sa premiere activité professionnelle à Maurice en temps que Health Psychology Counsellor au centre de Wellness, Kinosante et de Health Psychology Counselling dans le contexte du Lifestyle Program, à l’hôpital Apollo Bramwell. De 2014 à ce jour, elle travaille également comme consultante sur divers projets d’evaluation neurocognitive et de formation professionnelle sur les méthodes d’enseignement académique adaptées au development cérébral de l’enfant dans nos écoles affligées par la pauvreté. Actuellement, elle exerce comme Visiting Practitioner à l’hôpital Apollo Bramwell, chez Early Start à Curepipe et gère son entreprise Somnos qui offrira ses services a partir de 2017.

Commentaires

A propos de Nasreen Mungroo-Keramuth

Ceci peut vous intéresser

Zakariyya Ozeer

Kyukushinkai : Zakariyya Ozeer s’entraîne pour le championnat du monde 2019

Zakariyya Ozeer est ceinture noire premier Dan de Kyukushinkai. Il a été champion national de …