mercredi , 20 septembre 2017
Accueil / Actualités / Révélations de Siddick Islam : remous à Melrose
240717_islam

Révélations de Siddick Islam : remous à Melrose

Siddick Islam et « ses révélations » continuent à faire du bruit à la prison de Melrose. Il a remis 28 grammes de lannat  aux membres de la commission d’enquête, mercredi dernier à la prison de Melrose.   Vendredi matin, il a souhaité intervenir à l’antenne d’Xplik ou K, estimant que « sa vie est désormais en danger ». Il avance ne pas savoir quoi faire et estime « qu’on veut l’éliminer » car «  il en sait trop ». Il  soutient qu’il aurait reçu des menaces à deux reprises dans la journée d’hier d’un haut gradé de la prison. « J’étais dans la cour, quand il est venu me menacer et m’a injurié.

« Mo kone kan fer ban allegations contre dimoun aret zot ou omwin fer appel zot me mo nepli konpran kip e arrive ». Suite à son intervention à l’antenne, tout de suite on a commencé à le traquer.
Sa sœur Rozida Islam a envoyé une lettre à la Commission d’enquête sur la drogue. Elle demande à la Commission de visionner les images des caméras surveillance pour juger de la véracité de sa plainte : « Nous avons demandé si la Commission a pensé à assurer la sécurité de ceux qui viennent déposer. Voilà que quelques jours plus tard, il est victime de représailles. Ils l’ont menacé et il n’est pas en sécurité. Et nous, les membres de la famille, non plus. Nous voulons savoir pourquoi la Commission ne le protège pas. Il a fait des allégations contre le Commissaire des prisons et c’est cette même personne qui est en charge là-bas. Ne voit-on pas qu’il y a quelque chose qui cloche ? »

Par la suite, les proches de Siddick Islam ont porté plainte auprès de la Commission des Droits de l’homme avant de consigner une déposition à la police. L’épouse du détenu explique qu’elle n’est pas d’accord avec la direction de la prison en ce qui concerne la cellule d’isolement : « Si devant des témoins, ce haut gradé n’a pas hésité à le menacer, imaginez ce qui pourrait lui arriver une fois en isolement ».  La Commission des Droits de l’homme n’a pas tardé à réagir. Me Hervé Lassémillante, Président de la National Prevention Mechanism Division, s’est rendu à la prison de Melrose, vendredi. Il s’est entretenu avec le détenu pendant plus d’une heure. « Le nombre d’allégations de violence et de menaces dans le milieu carcéral s’accroît », dit-il.

Il avance qu’il soumettra un rapport bientôt.  Au niveau de la prison, c’est motus et bouche cousue. Après Siddick Islam, c’est au tour de son épouse d’être convoquée par la Commission. Elle a reçu sa lettre hier. Elle devra se présenter lundi. Cette dernière avance qu’elle ne pipera mot si son mari est toujours en cellule d’isolement. « Mo mari inn koze, guette kinn arrtive. Aster la si mo koze ki pou arrive nou ? ». Elle ne compte pas rester les bras croisés.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Saudi Airlines

Vol inaugural du Boeing 787-9 Dreamliner de la Saudi Airlines : un événement historique

Quand le nouveau Boeing 787-9 Dreamliner de  Saudi Airlines s’est posé sur le tarmac de …