samedi , 20 juillet 2019
Accueil / People / Responsable de communication chez Larsen & Toubro – Nausheen Aullybux : «Metro Express est sur de bons rails»
Nausheen Aullybux

Responsable de communication chez Larsen & Toubro – Nausheen Aullybux : «Metro Express est sur de bons rails»

La pose des rails s’effectue à un rythme satisfaisant et les travaux qui avancent à grands pas seront complétés en septembre 2019. Nausheen Aullybux, Communication Manager de la firme indienne Larsen & Toubro, responsable des travaux du projet Metro Express, se pâme de joie. « Metro Express est sur de bons rails et sera à l’heure », affirme-t-elle, sans jeu de mots.

Très précise dans ses explications entourant le projet, Nausheen Aullybux considère Metro Express comme un projet historique pour le pays. Pour notre interlocutrice, l’horizon est dégagé d’obstacles.

« La phase I du projet sera complétée l’année prochaine et Metro Express sera opérationnel au mois de septembre 2019 », assure-t-elle. « La firme Larsen & Toubro prend très au sérieux la mise en application du contrat signé avec le gouvernement mauricien. Vu les relations très chaleureuses entre l’Inde et Maurice, Larsen & Toubro met un point d’honneur à réaliser avec succès et dans les délais impartis ce projet grandiose pour la population mauricienne », nous dit la responsable de communication. Ainsi, Nausheen Aullybux nous explique que l’équipe de techniciens, d’ingénieurs et de travailleurs mettent les bouchées doubles sur les 32 sites du tracé long de 13 kilomètres. Tous les travaux préliminaires du sol en ce qui concerne la relocation des canalisations d’eau et d’assainissement sont terminés. Actuellement les employés de Larsen & Toubro se concentrent sur la pose des rails.

Une route souterraine de GRNO à Chebel

La responsable de communication indique qu’un pont est en construction à Grande-Rivière-Nord-Ouest, à St-Louis, Pailles, un flyover traversera l’autoroute M1 et un autre sera érigé à Caudan. Une route souterraine reliera GRNO à Chebel. « Les travaux pour l’aménagement routier avancent très vite et tout sera complété dans les délais impartis », fait ressortir Nausheen Aullybux.

Elle concède toutefois qu’au début des travaux, l’équipe des techniciens avait fait face à des difficultés techniques en ce qui concerne les tuyaux souterrains qui datent  d’une époque lointaine. Ces problèmes de remplacement des tuyaux ont bien retardé les travaux. Nausheen dit comprendre les doléances des habitants concernés mais que la firme Larsen & Toubro n’est pas restée les bras croisés. Un dispositif de gestion des doléances et des plaintes avait été mis en place pour minimiser les problèmes. Ainsi, une équipe de 6 personnes comprenant des ‘place managers’ a fait la liaison entre les habitants et Larsen & Toubro. Une hotline avait été mise en place pour écouter les doléances.

Nausheen Aullybux nous explique qu’après la pose des rails, une équipe de techniciens mettra la main  au dispositif d’alimentation électrique aérienne. Les feux de signalisation seront synchronisés et la vitesse des wagons variera  entre 35 et 80 kilomètres heure. Les voyageurs n’auront pas à attendre longtemps pour prendre leurs places dans les wagons.

Nausheen explique qu’une équipe du ministère des Infrastructures publiques travaille sur le mode de paiement pour voyager par les Light Rail Vehicles (LRV) et qu’un «cashless system» est à l’étude. Le prix pour un trajet par Metro Express sera déterminé par le MPI. « Une chose est sûre : le coût du billet sera abordable », laisse-t-elle entendre.

« Larsen &Toubro est une multinationale qui a à son actif plusieurs projets dans le monde et a construit le BPML Tower. Le projet Metro Express intégrera les autres modes de transport déjà en place. Tous les autobus seront intégrés dans le système et il n’y aura pas de perte d’emploi. Tout le monde sera partie prenante du projet », souligne la responsable de communication.

L’opération Readiness a déjà été signée avec la firme singapourienne SMRT qui travaillera sur un plan de recrutement. Déjà des offres d’emploi sont disponibles pour hommes et femmes et les Mauriciens ont jusqu’à la semaine prochaine pour postuler. La firme SMRT aura la responsabilité de former les Mauriciens pour divers postes. Un simulateur sera acheminé à Maurice bientôt pour former les Mauriciens au maniement du contrôle du Metro. Signalons que le coût du projet du Metro Express est de 18.6 milliards de roupies. Soulignons que la phase 2 du projet, qui ralliera Rose-Hill à Curepipe, débutera en 2019.

Portrait

Nausheen Aullybux est employée par Larsen & Toubro comme Communication Manager depuis 2017. Elle possède un diplôme en communication avec spécialisation en Business and Commerce de l’université de Maurice. Nausheen a travaillé comme journaliste pendant trois ans dans un grand groupe de presse. Elle a aussi été enseignante du primaire avant de démissionner pour prendre de l’emploi dans une boîte publicitaire. Auparavant, elle a travaillé dans le secteur de ventes et a agi comme responsable de communication chez Rey & Lenferna. Nausheen fut aussi responsable d’une entreprise française basée à Maurice. Elle gère une équipe de 6 personnes pour veiller à ce que toutes les informations sont disponibles pour les communiquer. Mariée à Yonal, entrepreneur du bâtiment, Nausheen gère quotidiennement les doléances des membres et trouve les mots justes pour les rassurer. Elle trouve son travail ‘challenging’.

Chaque rail est de 18 mètres de long et pèse une tonne

La pose des rails a débuté depuis le 26 novembre à Richelieu. 4 340 rails seront posés sur le long du tracé. Chaque rail en acier mesure 18 mètres de long  et pèse une tonne. Il existe 3 types de rails : le ballast ferroviaire de 32,9 tkm qui passe sur terre; les rails encastrés dans le sol de 13.3 tkm ; les  ‘plinthed rails’ de 8.6 tkm qui seront posés sur une structure élevée. Toutes les structures répondent aux normes européennes. La responsable de communication fait ressortir que 60% des rails qui seront  utilisés entre Port-Louis et Curepipe sont déjà arrivés et proviennent de la Russie, de la France et de l’Autriche. Elle confirme que les wagons seront sur place au mois de juin 2019.

Nausheen Aullybux nous confirme que 50% des travaux sont complétés. Actuellement une équipe de professionnels s’active pour mettre en terre les 206 colonnes de béton dont trois quarts sont déjà en place et d’ici la fin de ce mois tous les pylônes en béton seront complétés. Tous les rails qui passeront à la promenade Roland Armand rue Vandermeersch seront en place. Les barrages seront bientôt enlevés après la pose des rails.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Pyramid Pharmacare

Et de 12 pour Pyramid Pharmacare : c’est la troisième pharmacie à avoir ouvert ses portes à Bel-Air

Cela fait 12 ans maintenant que les habitants de Bel Air et de ses environs …