lundi , 16 décembre 2019
Accueil / Actualités / Rencontre maulana Haroon/sir Anerood : un Religious Council réclamé
maulana Haroon/sir Anerood

Rencontre maulana Haroon/sir Anerood : un Religious Council réclamé

Lors du sermon du vendredi à la mosquée Shan -E-Rassool à Port-Louis, le maulana Haroon Hassen a démenti une information publiée dans un hebdomadaire à l’effet qu’il aurait eu une rencontre avec le Premier ministre, Pravind Jugnauth, à son bureau pour discuter de la stratégie à adopter par la communauté musulmane lors des prochaines élections législatives.

Le Khatib de la mosquée a expliqué qu’effectivement il y a eu une rencontre entre lui et Sir Anerood Jugnauth et non avec le Premier ministre.

Le maulana Haroon nous a déclaré que lundi dernier en sa capacité d’homme religieux il a rencontré le ministre mentor à son bureau pour discuter de divers sujets ,entre autres le drame à Bel-Air où Shabneez Mohamud avait été tuée par son époux. Le maulana Haroon a partagé des informations à sir Anerood à l’effet que quand la police est arrivée sur place avec plus d’une demi-heure de retard, la victime était encore en vie et la police ne l’a pas emmenée à l’hôpital. Le ministre mentor aurait confirmé l’information du maulana. Il a déclaré qu’une enquête est en cours et que les policiers concernés auront des comptes à rendre à la justice. Le maulana Haroon a aussi abordé le trafic de drogue, le Law & Order, la violence conjugale et le Children’s Bill. Sir Anerood a expliqué que le combat contre la drogue reste la priorité du gouvernement ,mais que malhereusement la drogue synthétique fait rage.

Maulana Haroon a plaidé pour la création d’un Religious Council pour toutes les communautés. «Bizin conner ki sanela ki porte-parole so communaté cotte li fine faire so l’étude et ki l’université li sorti», a-t-il dit. Ceci s’applique à toutes les communautés, a fait ressortir l’homme religieux.

«Pas capave couma ene maulana vini,li mange feuille bétel li coze ourdou tout dimoune galoupe derriére li», ajoute-t-il. Selon le maulana, sir Anerood a bien accueilli l’idée et a demandé au maulana d’activer les choses pour lancer la plateforme.

Par ailleurs, le maulana Haroon, lors de son prèche, a souligné qu’il n’avait pris aucun engagement avec aucun parti politique. Il a fait ressortir que la première étape sera de discuter avec tous les leaders politiques et ce sera à la communauté de faire son choix.

«Pas compte lors moi pou donne mot d’ordre», a conclu le maulana.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

161219_zamzam

PSAC 2019 : taux de réussite en baisse par rapport à 2018

Fin de suspense pour les 18 383 candidats ayant pris part aux examens du Primary …