samedi , 20 juillet 2019
Accueil / Actualités / Réforme électorale : Pravind Jugnauth dans l’attente de propositions concrètes
pravind

Réforme électorale : Pravind Jugnauth dans l’attente de propositions concrètes

La réforme électorale a été le principal thème abordé par le Premier ministre et leader du MSM, Pravind Jugnauth, lors de sa rencontre avec la presse à l’issue de la réunion du Bureau politique de son parti samedi.

Le Premier ministre a laissé entendre qu’il est toujours dans l’attente de propositions concrètes après que le gouvernement est venu avec des propositions sur la réforme électorale.

Il a fait part de sa totale incompréhension devant les commentaires de Navin Ramgoolam et Paul Bérenger sur les propositions du gouvernement alors que celles-ci sont presque les mêmes que celles que les deux leaders avaient présentées en 2014.

Le chef du gouvernement a fait l’historique des postures des principaux leaders politiques sur la question de la réforme électorale. « À ce jour j’ai vu les réactions des principaux partis politiques notamment le MMM. La première réaction de Paul Bérenger, c’est qu’il a critiqué Navin Ramgoolam pour dire qu’il fait une volte-face. Mais, aujourd’hui on connaît la position de Paul Bérenger. Il dit maintenant qu’il n’est pas d’accord», a-t-il souligné.

En ce qui concerne Navin Ramgoolam, il a souligné que ce dernier  ne voit rien de positif. « C’est un changement total avec le PTr. Navin Ramgoolam trouve que ce n’est pas possible que les six personnes soient choisies par le leader mais c’est lui-même qui est venu avec cette proposition », a-t-il laissé entendre.

Quant au PMSD, le leader du MSM a souligné que ce parti n’est pas d’accord avec la réforme électorale et ne va rien discuter. « Pour ce parti, le sujet principal qu’il faut discuter c’est le redécoupage des circonscriptions.  Xavier-Luc Duval est parti faire des représentations auprès de l’Electoral Boundaries Commission. Il a dit qu’il faut avoir un rééquilibrage en termes de votants par rapport à différentes circonscriptions », a-t-il rappelé.  Il a laissé entendre que d’autres partis ont fait des commentaires à l’instar du MP d’Alan Ganoo. « Il était au sein du MMM et dans l’alliance mauves/rouges et il avait proposé la même chose. Aujourd’hui, il vient dire que la réforme n’est pas correcte », a-t-il dit.

Le Premier ministre affirme qu’il attend toujours de recevoir des contre-propositions concrètes. « On est ouvert s’il y a des propositions qui sont faites, on va les étudier. Non seulement les partis qui sont représentés au sein du Parlement, mais tous les autres partis, s’il y a des propositions concrètes, qu’on me les envoie en écrit. À partir de là on va voir s’il y a la possibilité de discussions,» a-t-il laissé entendre.

Le chef de gouvernement a également indiqué qu’il n’est nullement question de débalancer le résultat des élections selon le système First Past The Post. « On doit avoir une stabilité politique au sein du pays. Le pays doit avoir un système qui assure une stabilité politique. Il faut aussi que plus de femmes puissent participer auxactivités politiques », a-t-il précisé.

Il a tenu à souligner que ce n’est pas uniquement lui qui décide. « On a un gouvernement et un conseil des ministres » a-t-il dit. Il a rappelé que l’alliance lepep, dans son programme électoral, avait indiqué qu’elle viendrait de l’avant avec une dose de proportionnelle et plus de représentativité féminine dans sa réforme électorale.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Salsabil

Zanjabeel Co Ltd à GRNO : Salsabil, une marque populaire dans la cuisine mauricienne

Cela fait déjà 24 ans que les épices Salsabil donnent du goût à vos plats …