mercredi , 24 juillet 2019
Accueil / Actualités / Redécoupage électoral : le député Osman Mahomed exprime ses craintes
Osman Mahomed

Redécoupage électoral : le député Osman Mahomed exprime ses craintes

Les recommandations faites par l’Electoral Boundaries Commission (EBC) pour les circonscriptions No.2 et No. 3, dans son rapport de 2009, pourraient être l’une des raisons pour laquelle ce rapport n’a pas été débattu au parlement. C’est du moins l’avis du député du PTr, Osman Mahomed.

C’est à travers sa page Facebook que le député rouge de la circonscription No.2 a choisi de donner la réplique à Yusuf Aboobakar, Chairman de l’EBC. En fait, dans un entretien accordé à un quotidien cette semaine, Yusuf Aboobakar a déclaré avoir soumis le rapport de 2009 au Speaker d’alors, mais que depuis, il n’a rien entendu à ce sujet. Pour Osman Mahomed, trois recommandations touchant aux circonscriptions No.2 [Port-Louis Sud – Port-Louis Central] et No.3  [Port-Louis Maritime – Port-Louis Est] pourraient expliquer pourquoi les recommandations du rapport n’avaient pas été débattues et subséquemment appliquées.

D’abord, le paragraphe 12.2.5.3 recommande que « Lenepveu Street region, be distracted from constituency No.2 and annexed to constituency No.3 ». Ce changement aurait causé le mouvement de  1 633 électeurs du No.2 au No.3. Le paragraphe suivant, 12.2.6.3, suggère que « part of Registration Area BL lying North East of La Paix Street be distracted from constituency No. 2 and added to constituency No. 3. The remaining part of the registration area should, however, stay in constituency No. 2 ». 881 électeurs sont concernés par ce changement. Et enfin, le paragraphe 12.2.7.2 recommande que « Registration Area CA in its entirety be distracted from constituency No. 3 and attached to constituency No. 2 ». Cette recommandation aurait impliqué 246 électeurs.

Des recommandations qui ne manquent pas de susciter des interrogations chez le député Osman Mahomed. « Pourquoi faire bouger 2 268 électeurs [ndlR. 1 633 + 881 – 246] entre ces deux circonscriptions qui sont pourtant connues pour abriter le plus faible taux d’électeurs ?, » s’interroge-t-il. Il se demande s’il ne serait pas plus judicieux d’intégrer d’autres régions à ces deux circonscriptions. « Could this be one of the reasons why the Report of the Electoral Boundaries Commission on a Review of the Boundaries of the Constituencies did not come for debate in parliament, in 2009?», conclut-il

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Hassen Goomany Futta et Aboo Swaleh Futta

14 jours après l’assassinat de son fils Swaleh : Hassen Goomany Futta, 83 ans, emporté par le chagrin

Un malheur ne vient jamais seul.   14 jours après l’agression mortelle d’Aboo Swaleh Futta à …