samedi , 27 mai 2017
Accueil / Rencontre / Rashid Baganee : « L’enseignement est un métier d’amour et de coeur »
baganee

Rashid Baganee : « L’enseignement est un métier d’amour et de coeur »

Rashid Baganee, fraîchement nommé recteur du collège Islamic de Vallée des Prêtres (Form VI) est pétri de nombreus­es qualités et le respect d’autrui est l’un des premiers principes qu’il suit. Pour lui, les bonnes relations humaines et la sympathie pour les démunis sont essentielles dans la vie. Elles vous procurent beaucoup de bonheur et élargiront votre cercle d’amis. Tenir une conversation avec lui sur l’enseignement est un réel plaisir.

D’emblée, le nouveau recteur fait ressortir qu’il n’est pas né avec une cuillère d’argent dans la bouche et il lui a fallu se battre pour tout ce qu’il a obtenu dans la vie. Rashid Baganee n’a pas eu une enfance facile et il récolte aujourd’hui les fruits des sacrifices consentis par ses parents. Rashid nous dit que dans la vie rien n’est acquis et que la grande leçon de la vie c’est « You d’ont get anything without doing anything. » Il compare son parcours à celui d’un pilote de montgolfière qui monte au ciel mais qui garde un oeil sur terre. Passer 40 ans de carrière comme enseignant dans un seul collège relève de l’exploit. Si Rashid Baganee l’a réalisé c’est en grande partie parce qu’il s’est toujours senti aimé par ses élèves.

C’est cet amour réciproque et ce respect mutuel qui l’ont poussé chaque jour à prendre le chemin du collège avec une immense joie. « Je ne fais pas de différence dans mon approche relationnelle avec mes élèves. Je suis toujours à l’écoute de mes étudiants et je sais être patient. Grâce à mon expérience, je suis en mesure de comprendre leurs difficultés d’apprentissage et je peux déceler rapidement le moindre manque d’intérêt », laisse-t-il entendre. Rashid est un bon communicateur et se fait respecter sans avoir à être autoritaire. Il sollicite beaucoup les élèves avec qui il entretient de bons rapports .Il parvient à faire apprécier son approche grâce à la démarche pédagogique qu’il adopte, son sens de l’humour, son charisme et le timbre de sa voix.

Pour Rashid Baganee, sa nomination comme recteur est l’aboutissement 40 ans de bons et loyaux services pour l’avancement du collège. S’il a été choisi à prendre le rênes du collège après le départ de Bashir Taleb, il trouve que c’est une marque d’appréciation de son dévouement au travail. Le nouveau recteur ne voit aucun problème à prendre à sa charge plus de 400 jeunes adultes car ses méthodes de travail se révèlent efficaces. « Bashir Taleb avait sa philosophie et a contribué énormément à l’épanouissement du collège. Pour ma part, avec l’expérience du terrain acquise pendant 40 ans, je saurai comment faire pour faire flotter haut le drapeau du collège », dit-il.

Rashid Baganee dit avoir un plan de travail qu’il dévoilera en temps et lieu. Il dit avoir fait son apprentissage dans les salles de classe et a toujours aimé le métier d’enseignant. “C’est un métier d’amour et de coeur”, estime-t-il. Son objectif premier sera de faire progresser le collège durant les cinq prochaines années et projeter le collège Islamic comme un modèle. « Insha Allah pourquoi n’obtiendrons-nous pas un lauréat dans les années à venir ?”, dit-il.

Il rend un grand hommage à ses parents. Il n’oublie pas son épouse Nazeeda, son fils Nayyir, sa fille Ra-issah, son frère et soeurs et tous ceux qui l’ont soutenu. Il avoue avoir d’une certaine façon négligé sa famille au détriment du travail et des études. Mais à chaque fois il s’est rattrapé. Aujourd’hui en recevant son bâton de Marechal, le message qu’il adresse aux jeunes c’est que l’éducation est toujours un outil à l’aboutissement d’un rêve.

Anecdote

Rashid Baganee est né le 6 décembre 1956. Le 6 décembre 1976, le jour de ses 20 ans, il décroche le poste d’enseignant au collège Islamic. Le 6 décembre 2016, il reçoit une lettre qui lui annonce qu’il a été nommé recteur du collège Islamic (Form VI).

Profil

Rashid Baganee a gravi tous les échelons avant de se retrouver à la tête du collège Islamic de Vallée des Prêtres . En 1976, à l’âge de 20 ans, il fait ses débuts au collège Islamic comme enseignant de Social Studies. Avec les nouvelles matières introduites, il participe aux ateliers de travail pour l’acquisition de nouvelles techniques d’enseignement. Il décroche son diplôme au MIE en Social Studies et histoire. Par moments, Rashid a aussi enseigné la littérature anglaise. Quelques années après, il obtient son BEd (Honours) en histoire. En 2005, l’administration du collège Islamic fait appel à lui pour donner un coup de main au lancement du Form VI College à Vallée des Prêtres. Il ressent le besoin d’étendre ses connaissances en administration. Il fait son post graduate en “Education leadership and Management. Au mois de décembre, il est appelé à prendre le relais de Bashir Taleb. Soulignons qu’il a été acteur de théâtre pour le collège. Il a aussi été réalisateur et a monté plusieurs spectacles pour le collège. Rashid Baganee a remporté plusieurs trophées.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

150517_swalay

Swalay Oozeer, couturier : «Notre métier est en voie de disparition à Maurice»

Mohammad Swalay Oozeer, habitant de la rue Inkerman à Port-Louis, travaille comme couturier depuis 45 …