dimanche , 19 novembre 2017
Accueil / Actualités / Le rapport du Haj Commitee : Le nombre d’organisateurs sera réduit de moitié
Le Prof Hussain Subratty, nouveau président de l'ICC
Le Prof Hussain Subratty, nouveau président de l'ICC

Le rapport du Haj Commitee : Le nombre d’organisateurs sera réduit de moitié

Moins d’un mois après le retour des hajees, un rapport rédigé par le chairman de l’ICC, le professeur Hussain Subratty, a été soumis à l’attention des membres du Conseil d’administration du Centre islamique Culturel avec copie au vice-Premier ministre et responsable du haj, Showkutally Soodhun et au ministre des Arts et de la Culture, Dan Baboo. Selon nos renseignements, le rapport comporte plusieurs recommandations et dresse un constat du haj 2016 depuis l’arrivée des hajees à Djeddah jusqu’à leur départ de Madina. C’est un constat positif du déroulement du haj à tous les niveaux. Le rapport comporte des suggestions émises par les hajees et a pris en considération les propositions pour un meilleur haj en 2017.

Une copie du rapport a été envoyée au chairman du sous-comité du haj avec instruction pour démarrer les procédures pour le haj 2017 d’ici le mois de novembre 2016. Les hajees qui se sont déjà enregistrés et dont les noms figurent dans la liste de ceux qui partiront pour le haj l’année prochaine, seront contactés en priorité.

Au niveau de l’ICC, le Haj Committee a pris en considé-ration certaines difficultés et a recommandé que dorénavant c’est le centre qui sera responsable du haj et se chargera de négocier la location des hôtels à une distance raisonnable du Haram Shareef à Makka et à Madina. Une fois la liste de hajees prête, le comité se chargera de finaliser le nombre d’organisateurs requis. Il recommande aussi que le nombre d’organisateurs soit réduit de moitié. Un organisateur aura donc un groupe de 250 hajees à sa charge. Le chairman du Haj Committee a formulé une suggestion pour le classement des hôtels en catégories A+ et A. Les hajees auront ainsi la possibilité de choisir un hôtel selon leurs moyens financiers. Le rapport recommande que le nombre de personnes par chambre sera limité à 4. Aussi, un Haj Awareness /Training Group comprenant des oulémas de toutes les écoles de pensée sera mis sur pied pour assurer la formation des hajees après que la liste des futurs hajees sera finalisé.

Cellulle de communication

Autre recommandation du Board : que chaque opérateur soit accompagné d’une personne qui parle couramment la langue arabe pour faciliter les démarches en Arabie Saoudite. Le rapport recommande également que les hajees soient préparés physiquement et psychologiquement en avance pour qu’ils puissent éviter des difficultés en Arabie Saoudite lors du haj. Les services offerts pour le Haj 2016 qui ont été excellents doivent être maintenus au même niveau que ce soit à Mina, à Arafat et à Muzdalifa et pour le transport par autobus. Le rapport suggère qu’un Haj Officer supplémentaire qui connaît les rouages du haj soit nommé pour aider les hajees en Arabie Saoudite. Une cellule de communication doit être mise sur pied au niveau du ministère pour faire la liaison avec la Haj Mission durant le haj.

Le rapport fait état du mauvais comportement de quelques hajees à Madina qui avaient agressé un chauffeur. Le board recommande que des sanctions sévères soit prises contre les hajees qui ternissent l’image du pays.

Soulignons que le board laissera au vice-Premier ministre, Showkutally Soodhun, la prérogative pour négocier avec les autorités saoudiennes en ce qui concerne les visas et le nombre de hajees. Le chairman du board a aussi fait ressortir que selon la loi, l’ICC est aussi responsable de l’Umrah. Ainsi, si un organisateur tente de contourner la charia en ce qui concerne le mehram, des sanctions sévères seront prises contre lui.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Middlesex University Mauritius

Middlesex University Mauritius : un nouveau campus à Cascavelle

Middlesex University Mauritius, présente à Maurice depuis 2010, ouvre son nouveau campus au cœur de …