mercredi , 24 juillet 2019
Accueil / People / Rahmatullah Mohorun, un bricoleur génial : il modifie une bicyclette en motocyclette à essence
Rahmatullah Mohorun

Rahmatullah Mohorun, un bricoleur génial : il modifie une bicyclette en motocyclette à essence

Motoriser son vélo pour le faire rouler avec de l’essence est désormais possible grâce à l’ingéniosité de Rahmatullah Mohorun, un mécanicien de Plaine-Verte. Malgré ce magistral tour de force, Rahmatullah Mohorun veut rester dans l’anonymat en continuant à réparer les motocyclettes dans son modeste garage. Mais sur notre insistance, il parvient finalement à vaincre sa timidité pour raconter sa formidable aventure.

Tout a commencé il y a quelques semaines quand un ami est venu lui demander conseil avant d’acheter un vélo électrique pour son fils. Rahmatullah lui conseille d’acheter une bicyclette, un moteur, un réservoir et d’autres accessoires. Son ami ne croit pas ses oreilles quand Rahmatullah lui dit que cela va prendre 3 à 4 jours pour calibrer le moteur et modifier le cadre pour installer le réservoir de carburant. Quelques heures après, le client se pointe à l’atelier du mécanicien avec un moteur de 49 cc et un réservoir de plusieurs litres. Rahmatullah Mohorun commence à creuser ses méninges pour trouver la bonne formule.

Le même jour, il dessine un croquis et prend les angles du vélo pour voir comment ajuster le moteur et le réservoir tout en gardant le double fonctionnement. Si le moteur tombe en panne par manque de carburant, le fils de son ami pourra l’utiliser comme une bicyclette normale.

En 20 ans de métier comme mécanicien, Rahmatullah nous explique que c’est la première fois qu’il a dû chercher la bonne formule pour ne pas décevoir son ami et son entourage. Tout en gardant la spécificité du vélo, l’inventeur de génie installe un cadre modifié pour supporter le réservoir très esthétique et ajuster les chaînes du vélo pour supporter le poids du moteur. Sur le guidon il installe un accélérateur et à gauche un système de freinage. Après 3 jours de travail, le vélo est transformé. Reste à faire le moteur rouler à l’essence avec un maximum d’économie.

Breveter son invention

Après 4 jours de travail, Rahmatullah met en marche son vélo à moteur et accélère avec le sourire. Son entourage le voit partir faire un tour de Plaine-Verte et retourner à destination sans aucun pépin.

Quand il livre le vélo à moteur à son ami, ce dernier n’en croit pas de ses yeux et félicite Rahmutallah pour son invention. Le vélo à moteur est très léger et possède la particularité de rouler comme une motocyclette de 49cc. Rahmatullah nous explique que son vélo à moteur «capave dépasse vitesse ene mini Honda et avec moins ki Rs 100 l’essence capave aller et retourner  de Port-Louis/Rose Hill ».

Ce modèle de vélo à moteur fait parler de lui partout à Plaine-Verte. Rahmatullah compte déposer un brevet au Mauritius Standards Bureau (MSB) pour enregistrer son invention. Il n’a pas encore été à la National Transport Authority (NTA) pour chercher une autorisation à rouler sur nos routes.

Si les autorités lui accordent la permission de circuler sur nos routes avec son vélo-moto, Rahmatullah compte commercialiser ses vélos à Maurice et en Afrique.

Rahmatullah remercie son épouse Aasna, son fils Shihaab et toute sa famille qui ont cru en ses capacités. « Je remercie Allah pour Sa faveur car c’est grâce à lui que je suis à l’honneur. Pas conner capave Allah pe ouvert ène grand la porte pou moi par sa invention là », ajoute-t-il.

Ses voisins sont fiers de son succès et tous se plaisent à dire que «Rahmatullah Mohorun ène génie sa !».

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Leila Aljanabi

Leila Aljanabi : la restauratrice palestinienne du Caudan Waterfront

Leila  Aljanabi, d’origine palestinienne, est née au Brésil  et vit à Maurice depuis 20 ans …