samedi , 24 août 2019
Accueil / Actualités / Qurbani – Cortèges et rallyes – Le Dr Anwar Husnoo : «Respectons les animaux»
Boeuf

Qurbani – Cortèges et rallyes – Le Dr Anwar Husnoo : «Respectons les animaux»

En marge de la fête Eid-ul-Adha qui sera célébrée ce mercredi 22 août, le ministre de la Santé et de la Qualité de la vie, le Dr Anwar Husnoo, a rencontré, il y a une dizaine de jours, plusieurs membres de la force policière afin que les règlements et les normes de sécurité routière soient respectés cette année. Ainsi, les différents cortèges de motocyclettes et autres rallyes qui accompagnent les camions transportant les animaux ne seront pas autorisés.

Pour le Dr Anwar Husnoo, il est essentiel que nous faisons montre de respect envers les animaux destinés au sacrifice d’Abraham. « Nous devons adopter un comportement exemplaire envers nous-mêmes et aussi envers les animaux que ce soit pour le qurbani ou après l’Eid-ul-Adha. C’est un mois sacré du calendrier islamique et de nombreux frères et sœurs accomplissent le hadj en Terre sainte durant cette période », a-t-il souligné. Des policiers, postés à des endroits où se tiennent régulièrement les « rallyes » derrière les camions, vont sévir contre tout excès.

Contraventions plus sévères

Lors d’une réunion avec des forces vives en juillet dernier, le ministre Husnoo avait déjà proposé un contrôle plus strict de la part de la force policière. Pour rappel, chaque année, ils sont nombreux – jeunes et moins jeunes  – à parcourir des kilomètres, à moto ou à vélo, afin de suivre les camions qui vont livrer les bœufs aux domiciles des clients. Les chefs religieux de diverses mosquées du pays ont mis en garde contre cette pratique qui va à l’encontre des principes de l’islam et qui met également en danger la vie des usagers de la route en général.

Il est bon de faire ressortir que le Road Traffic Amendment Bill prévoit des contraventions plus sévères pour toute effraction du code de la route. Ainsi, concernant ceux qui agissent de façon irresponsable sur nos routes, le nombre de délits du « Fix Penalty Notice » est passé de 141 à 204. Les contrevenants risquent une amende allant de Rs 500 à Rs 10 000. Quelques délits concernant les motocyclistes et les amendes : non-port du casque (Rs 1500), transporter plus d’un passager (Rs 1500), conduire à côté d’une autre motocyclette (Rs 1000) et transporter un passager sur une motocyclette qui n’a pas de repose-pied (Rs 1500). Conduire sans permis est un délit passible d’une amende de Rs 50 000 à Rs 100 000 et d’une peine d’emprisonnement jusqu’à deux ans.

Autorisation pour l’abattage

Ceux qui procèderont au qurbani chez eux devront obtenir, au préalable, une autorisation du département Livestock & Veterinary Division. C’est ce qu’indique dans un communiqué le ministère de l’Agro-industrie. La date limite pour faire une demande en ce sens est le mardi 21 août.

Deux catégories d’animaux sont concernées. D’une part, les taureaux locaux de deux ans ou plus ainsi que des boucs et moutons locaux âgés d’un an et plus. D’autre part, les taureaux importés de deux ans ou plus ainsi que des boucs et moutons importés âgés d’un an et plus. Les animaux importés devront cependant avoir déjà complété une période de quarantaine de 14 jours.

Les demandes pour une autorisation peuvent se faire au département Livestock & Veterinary Division à Réduit (454 1016/17) ou dans les ‘sub-offices’ d’Abercrombie (242 9170), Rose-Belle (627 7896), St-Pierre (433 3661) et Flacq (413 4552). Les autorisations seront délivrées dans les fermes, chez les importateurs et revendeurs agrées. Les acheteurs devront soumettre les informations suivantes : le « tag number » de l’animal, l’adresse du propriétaire (importateur/fermier), l’emplacement exact de l’animal et la date à laquelle l’animal sera abattu. Des sacs en jute seront distribués aux acheteurs sur les fermes pour se débarrasser des peaux, des os et d’autres parties de l’animal inutilisées. Les collectivités locales (conseil de district/municipalité) se chargeront de la collecte de ces déchets.

Commentaires

A propos de Nuur-Uddin Jandanee

Ceci peut vous intéresser

Pakistan

72e anniversaire d’indépendance du Pakistan : ambiance empreinte de patriotisme

C’est sous une pluie fine que le haut-commissaire du Pakistan, le Dr Syed Rizwan Ahmed, …