lundi , 21 août 2017
Accueil / Actualités / Qurbani 2016 – Prix du bétail : Socovia a proposé Rs 131.50 le kilo
qurbani

Qurbani 2016 – Prix du bétail : Socovia a proposé Rs 131.50 le kilo

Socovia Belle-Vue Limitée sera la seule société importatrice de bétail dans le cadre de la célébration de la fête Eid-Ul-Adha. Les prix proposés sont de Rs 131.50 le kilo pour le bétail et de Rs 220 le kilo pour les boucs et les moutons.Le 18 juillet dernier le ministère de l’Industrie et du Commerce avait émis un communiqué ayant trait à une expression d’intérêt à l’intention de potentiels importateurs. À la fermeture, soit le 21 juillet, seule Sococia Belle Vue Limitée s’est positionnée. Celle-ci propose d’importer, dans le cadre de fête Eid-ul-Adha, 6400 boeufs et 494 boucs et moutons de l’Afrique du Sud. Un premier prix de vente proposé par Socovia est de Rs 131.50 le kilo pour le bétail et de Rs 220 le kilo pour les boucs et les moutons.

Cependant, suivant une rencontre lundi entre les ministres Ashit Gungah, Showkutally Soodhun, les représentants de Socovia et d’autres parties prenantes, une décision a été prise de mettre sur pied un comité de suivi qui sera présidé par le ministre de l’Industrie et du Commerce. « Socovia devra justifier les prix proposés et fournir les détails nécessaires. La décision finale concernant les prix reviendra au Conseil des ministres et dès lors nous informerons la population », soutient Ashit Gungah.

Des « incentives » pour l’abattage à la MMA

Showkutally Soodhun annonce une « incentive » à ceux qui feront l’abattage de leurs animaux à la Mauritius Meat Authority (MMA). « Nous sommes conscients qu’à Port Louis principale­ment, il y a un manque d’espace. Certaines personnes ne savent pas où faire le sacrifice. D’où cette proposition du ministre Seerut­tun d’offrir une ‘incentive’ spéciale à ceux qui se feront l’abattage à la MMA. Seuls les habitants de Port Louis sont concernés », dit-il.

Les conditions

Le vice-Premier ministreindique que l’importateur devra respecter des condi­tions très précises :

  • L’âge de l’animal ne doit pas être en dessous de 2 ans pour les boeufs et de 1 an pour les boucs et moutons.
  • Les animaux doivent obli­gatoirement avoir une bonne condition physique. D’ailleurs, ils seront mis en quarantaine durant 3 semaines où le ser-vice vétérinaire de l’Etat veil­lera au grain avant que les autorisations nécessaires ne soient accordées.
  • Un seul et unique prix devra être pratiqué, quelle que soit la race de l’animal (Charolais, limousin..).
  • Une attention particulière sera aussi accordée par les of­ficiers du ministère de l’Agro Industrie en ce qu’il s’agit des balances de l’importateur ou celles des revendeurs.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Salmah Moradun Bengah et Azad Dilmohamed

Accompagnateurs des Pèlerins depuis 25 ans

Salmah Moradun Bengah : «Le hadj est très éprouvant à 50 degrés à l’ombre» Commentaires