dimanche , 25 juin 2017
Dernières Nouvelles
Accueil / Société / Querelle entre voisins – Shahad Jeetoo agressé par un haut fonctionnaire
shahad

Querelle entre voisins – Shahad Jeetoo agressé par un haut fonctionnaire

Shahad Jeetoo, un jeune collégien a failli devenir aveugle pour avoir té­moigné contre un haut fonctionnaire. Sa­medi dernier, il a été battu avec une rare violence par ce haut fonctionnaire.Âgé de 13 ans, il est un étudiant en Form II, au collège Bhujoharry, départe­ment Prevoc à Quartier Militaire. Il n’a pas pu prendre part à ses examens de fin d’année. Tout est arrivé lorsque sa tante, Nazillah, qui habite à la rue Bombay à Providence, Quartier Militaire, en face d’un jardin d’enfants, a remarqué un amas des détritus avec des vieux ustensiles de cuisine. Piquée par la curiosité, Nazil­lah a voulu savoir qui a pu faire une telle chose. Son neveu, Shahad, jouait aves ses camarades dans le jardin d’enfants. Elle lui a demandé « Est-ce ki to finne trouve qui kènne jette sa banne saleté la ici ?». Le jeune enfant a répondu que c’était un voisin de Nazilla.

« Je suis allée voir ce monsieur, pour lui dire que ce qu’il a fait n’est pas digne d’un officier du gouvernement. Il doit faire enlever tous ces détritus sinon je vais télé­phoner à la police », dit-elle. Il m’a mis au défi de prouver que c’était lui qui avait fait cela. C’est alors que j’ai demandé à mon neveu de m’accompagner pour lui dire ce qu’il a vu. Shahad lui a dit ceci : « Oui mo finne trouve ou jette sa banne saleté la » Alors pris de la colère, il a lancé une mar­mite en direction de l’enfant qui l’a atteint à la tête. L’enfant est tombé. Il est venu le frapper avec une rare violence. « Ce mon­sieur est devenu incontrôlable. Il a jeté un produit chimique sur le visage de l’enfant qui l’a atteint aux yeux. Je suis allée cher­cher du secours. Lorsque son oncle est arrivé, le présumé agresseur s’est refugié chez lui », nous raconte-t-elle.

Transporté d’urgence à l’hôpital de Flacq, il a été ensuite transféré à l’hôpital de Moka, où son état est jugé grave. Après être resté 6 jours à l’hôpital, Shahad a pu retourner chez lui, mais doit continuer à suivre ses traitements. Son bras droit et son pied droit sont plâtrés. Le présumé agresseur est toujours en liberté.

Une déclaration a été consignée au poste de police de Quartier Militaire le même jour et une autre à la Child Devel­opment Unit (CDU), qui va suivre cette affaire de près.

Commentaires

A propos de Fareed Dean

Ceci peut vous intéresser

120617_rozida

L’extrême pauvreté à Grande Retraite : Rozida et sa fille se battent pour sortir de la misère

À Grande Retraite, village qui se trouve dans l’est du pays, vivent Rozida Choychoo, 57 …