mercredi , 24 juillet 2019
Accueil / Actualités / Pravind Jugnauth : «La proposition du gouvernement répond aux exigences et aux réalités du pays»
Pravind Jugnauth

Pravind Jugnauth : «La proposition du gouvernement répond aux exigences et aux réalités du pays»

Lors de sa conférence de presse au Bâtiment du Trésor, le Premier ministre Pravind Jugnauth, entouré de tous ses ministres, a abordé la réforme électorale. À plusieurs reprises il a dit que le gouvernement avait pris l’engagement de venir avec une réforme qui introduirait une dose de proportionnelle et une meilleure représentation féminine à l’Assemblée nationale.

Pravind Jugnauth a affirmé que son gouvernement va donner suffisamment de temps aux gens pour se pencher sur les propositions et faire des contre-propositions. Il a précisé que la proposition du gouvernement se veut simple et pratique et répond aux réalités du pays. Le nombre de députés passera de 70 sous le présent système et à au moins 83 sous la nouvelle formule.

Le Premier ministre a déclaré que la stabilité politique est sacrée et que sans cela, le pays deviendra ingouvernable. C’est la raison pour laquelle le gouvernement ne propose pas de représentation proportionnelle complète comme c’est le cas à Rodrigues. Abordant la question du Best Loser System qui sera aboli et sera remplacé par le Best Loser Seats allant de 6 à 10, il a indiqué que ces sièges additionnels serviront surtout à rétablir la balance ethnique au parlement si le besoin se fait sentir.

Par ailleurs, Pravind Jugnauth a fait ressortir que le texte de loi sur le financement des partis politiques ne sera probablement pas présenté en même temps que celui sur la réforme électorale.

Il a dit qu’un minimum de 83 députés n’est pas trop et affirme que les propositions faites dans le passé faisaient provision pour davantage de députés. Il a déclaré que la réforme n’est certainement pas un outil pour parler d’alliance.

Les propositions

• First Past the Post reste inchangé. Les trois candidats ayant eu le plus de voix par circonscription entrent au parlement.
• Trois élus pour Rodrigues au lieu de deux.
• Huit élus choisis selon le « Best Loser System» dans un souci de rééquilibrage ethnique. « Douze élus à travers la représentation proportionnelle.” Il faut avoir recueilli un minimum de 10% de votes au niveau national. La commission électorale attribuera ces sièges à partir d’une liste de 24 candidats soumise par les partis politiques.
• L’obligation de déclarer son appartenance ethnique n’est pas obligatoire.
• Allocation de 6 à 10 “Best Loser Seats” pour rétablir la majorité obtenue par le parti ou alliance qui gagne et pour éliminer  le  “Best Loser System”.  Le nombre de sièges sera décidé par la Commission électorale mais le choix de la personne qui entrera au Parlement se fera par les leaders politiques.
• Les listes de candidats et les listes pour le représentation proportionnelle doivent contenir au moins un tiers de femmes au niveau national.
• Quand un membre du parlement élu par la proportionnelle ou occupant un “Best Loser Seat” démissionne de son parti, son siège sera déclaré vacant. Mais si cinq élus d’un parti ou d’une alliance démissionnent en tant que faction dissidente ,ils pourront rester députés. Si un parti politique décide d’entrer en alliance avec un autre parti et si des élus sont en désaccord et décident de fonctionner comme un groupe séparé, ils ne perdront pas leurs sièges.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Boeuf

Qurbani 2019 : le prix du bœuf sur pattes fixé à Rs 132.50 le kilo

Ceux qui accompliront le Qurbani pourront pousser un ouf de soulagement. Le prix du bœuf …