mercredi , 24 mai 2017
Accueil / Actualités / PoTA signée par le vice-président
vyapoory

PoTA signée par le vice-président

La présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim ayant été absente du pays entre le 16 et le 19 décembre 2016, c’est le vice-président de la République, Paramasivam Pillai Vyapoory, qui a donné son assentiment à Prevention of Terrorism Amendment Act (PoTA) le 19 décembre 2016 à la State House.Beaucoup de voix s’étaient fait entendre pour demander à la Présidente de ne pas donner son « assent » à la PoTA nouvelle version. Le premier à avoir fait entendre sa voix a été Salim Muthy porte-parole du Front anti-PoTA. Il avait demandé à Ameenah Gurib Fakim de ne pas signer la PoTA qui est dangereuse pour le pays. L’ancien vice-président de la République, Raouf Bundhun, avait lui aussi déclaré que s’il avait été le président de la République il n’aurait pas signé car selon lui, « c’est une loi trop dure pour un pays comme Maurice ».

La semaine dernière, le Sunniy Ulama & Aimah Council, par la voix de son président, le maulana Shamim Khodadin, avait lancé un appel à Ameenah Gurib-Fakim pour ne pas signer la PoTA. Le maulana avait déclaré que les amendements étaient anticonstitutionnels. Il avait laissé entendre que la consolidation de la sécurité nationale ait été utilisée comme un argument factice pour justifier ces amendements. Le maulana Khodadin avait aussi déclaré que la communauté musulmane à été “déçue” par cette loi. Le Sunniy Ulama Aimah council s’était aussi insurgé contre le “silence radio” des parlementaires musulmans.

Plateforme anti-PoTA

Le plateforme anti-PoTA se mobilise pour dire non aux amendements apportés à loi. Salim Muthy porte-parole du mouvement organise un rassemblement le lundi 26 décembre à 21h00 heures au Rabita Hall à Port-Louis. Il dit vouloir attirer l’attention de la population sur le danger que représente cette loi. Il invite la population, et en particulier la communauté musulmane, à venir dire non à cette loi. Par ailleurs, le travailleur social a écrit une lettre à la présidente de la République pour lui faire faire part de leurs appréhensions après la promulgation de la PoTA. Salim Muthy et Nazir Allybokus ont sollicité une rencontre avec la présidente pour lui en parler.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Shafik Cassim

Trust Fund for Specialised Medical Care : Shafik Cassim nommé Chairperson

Le Conseil des ministres a avalisé, ce vendredi, la nomination de Shafik Hoossen Abdulla Syed …