vendredi , 23 août 2019
Accueil / Actualités / Paul Bérenger : «Le rapport Lam Shang Leen ne changera rien»
Paul Bérenger

Paul Bérenger : «Le rapport Lam Shang Leen ne changera rien»

Lors de sa conférence de presse, ce samedi 4 août à Ébène, le leader du MMM, Paul Bérenger, a abordé plusieurs thèmes. Selon lui, le rapport de la Commission d’enquête sur la drogue ne changera rien. « Ne ne changera car le Premier ministre ne compte rien changer. Le comité ministériel ne fera que gagner du temps car le rapport est damning pour le gouvernement », a-t-il déclaré. 

S’il concède que la Commission a fait son travail, Paul Bérenger estime néanmoins que le rapport comporte des « oublis » surtout lorsqu’il s’agit du MSM et des trafiquants de drogue qui « sont proches de certains membres du parti ». « Seul le MMM pourra s’attaquer au problème de drogue à Maurice », soutient le leader des mauves. Il a également critiqué l’ex-ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus et l’ex-Deputy Speaker, Sanjeev Teeluckdharry.

Paul Bérenger s’est aussi penché sur le Children’s Bill, un projet de loi sur lequel il estime que le gouvernement est en « train de tourner en rond ». « À entendre les déclarations de l’ex-ministre Jadoo-Jaunbocus, il est clair qu’on tourne en rond. Mais la ministre suppléante Fazila Jeewa-Daureeawoo a fait part de sa détermination à changer les choses », a-t-il souligné. Le leader du MMM a rappelé qu’en avril 2014, la ministre d’alors avait annoncé que la loi était en voie d’être finalisée.

Par ailleurs, le « body language » de Paul Bérenger a laissé transparaître un « mood électoral ». En effet, il a laissé entendre que les dirigeants du parti sont en train de prospecter le terrain pour rencontrer les candidats potentiels aux prochaines élections générales. Il a aussi déclaré que le MMM votera « under protest » si le gouvernement ne revient pas sur sa décision concernant la loi sur la réforme électorale. Paul Bérenger avance que le MMM compte aligner « deux candidats exemplaires » dans  la circonscription no 17.

Enfin, le leader du MMM est revenu sur les séances parlementaires. Selon lui, le Parlement est « dévalué » depuis les dernières élections générales. Il n’a pas manqué d’égratigner la Présidente de la Chambre. « Le Parlement a connu la pire Speaker depuis 1968 », a-t-il martelé.

Le MMM et la protection des enfants

Le droit et la protection des enfants. C’était le thème central de l’assemblée des délégués de la Commission des Femmes du MMM, tenue à Rose-Hill, hier.

Paul Bérenger, lors de son intervention, est revenu sur les récents événements dans les « shelters », le centre de redressement et les mariages en dessous de 18 ans, tout en évoquant la récente démission de l’ex-ministre de l’Egalité des genres, Roubina Jadoo-Jaunbocus. Des situations qui interpellent, selon le leader de mauves. Paul Bérenger allègue que le Children’s Bill était prêt en avril 2014 et promet du changement une fois que le MMM sera au pouvoir.

Ariane Navarre Marie, aussi présente, a pour sa part affirmé que le gouvernement a failli à ses responsabilités pour protéger les enfants. « Avec le MMM, il y aura un nouveau départ… le MMM réclame une loi pour protéger les enfants. Sous un gouvernement MMM, les enfants auront droit à une enfance digne de ce nom », a-t-elle laissé entendre. Pour sa part, Sheila Bunwaree, responsable du policymaking du MMM, a parlé de l’importance de passer une nouvelle loi sur la protection de la famille et des enfants et non pas de venir avec une compilation des lois existantes. Elle a souligné qu’il y a un manque de travail d’ensemble sur la protection des enfants. Elle estime que la Juvenile Offenders Act est archaïque car des jeunes sont envoyés vers les centres de correction au lieu d’être accompagnés.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Pakistan

72e anniversaire d’indépendance du Pakistan : ambiance empreinte de patriotisme

C’est sous une pluie fine que le haut-commissaire du Pakistan, le Dr Syed Rizwan Ahmed, …