jeudi , 22 août 2019
Accueil / People / Passionnés de théâtre : Saahir Hossenbaccus et Ridhwan Ali Raja ont obtenu plusieurs prix
Saahir Hossenbaccus et Ridhwan Ali Raja

Passionnés de théâtre : Saahir Hossenbaccus et Ridhwan Ali Raja ont obtenu plusieurs prix

Saahir Hossenbaccus (18 ans) et Ridhwan Ali Raja ( 18 ans) du collège Sir Leckraj Teelock ont fait leurs débuts au théâtre en Form IV  grâce à leur enseignant de langue ourdoue Sameer Caunhye et  du recteur Yugesh Panday.

Saahir Hossenbaccus  n’avait jamais pensé jouer dans une pièce de théâtre devant un public et remporter plusieurs prix avec son groupe. « C’est  une fierté pour moi, pour mon  collège et mes parents. Je suis devenu un inconditionnel du théâtre. Je le dois à mon enseignant Sameer Caunhye et à mon recteur. Actuellement, j’attends les résultats des examens du HSC. Je compte  poursuivre mes études supérieures dans une université. J’aimerais devenir enseignant, » dit-il.

Concernant sa passion pour le théâtre, Saahir ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « Je  suis un passionné de théâtre, ce qui m’a permis de vaincre ma timidité. Désormais, le théâtre fait partie de ma vie » nous affirme Sahir.

Ridhwan Aliraja a développé un intérêt soutenu pour la langue ourdoue  depuis  ses années à la madrassah. Mais, c’est au collège que son enseignant Sameer Caunhye lui a fait  découvrir ses talents d’acteur de théâtre. Ce dernier a écrit une pièce et lui a proposé d’y tenir un rôle. «Franchement, je ne savais pas que j’avais le potentiel pour faire du théâtre. Mais, lorsque j’ai obtenu le prix de « Most Promising Actor » pour la pièce Pagla Kahin Ka,  cela a changé ma vie. Mon approche  avec le public m’a ouvert d’autres horizons et cela je le dois à toute l’équipe, » dit-il.  Il a aussi joué dans le film Trace to Lavenir  produit par la Mauritius Film Development Corporation (MFDC) et a remporté le prix de meilleur acteur.

Un recteur modèle

Yugesh Panday assume les responsabilités de recteur depuis 2014. Il est celui qui a donné un nouveau souffle aux activités extracurriculaires du collège. Grâce à ses nouvelles idées, cette institution secondaire a obtenu plusieurs distinctions, parmi  le «Public Service Excellence Award » en 3 occasions, 2015, 2016 et 2017. Elle a aussi été semi finaliste de la Commonwealth Association of Public Administration & Management. Elle est reconnue  par l’agence Microsoft comme étant une Microsoft Showcase School.  En outre, 3 de ses enseignants ont représenté  le pays à la Global Conference  de Microsoft en 2016, 2017, et 2018.

Un enseignant d’ourdou satisfait

Sameer Caunhye est enseignant de langue ourdoue depuis 1997. Il a fait ses débuts au collège de Queen Elizabeth. Par la suite, il a travaillé dans d’autres collèges avant d’atterrir à la Sir Leckraj Teelock SSS en 2015.  Il y enseigne l’ourdoue  jusqu’à la HSC. Il est aussi coordinateur de la Drama Society du collège créée en 2015.  Son groupe de jeunes férus de théâtre  participe aux compétitions  organisées par l’Urdu Drama Festival  et le ministère des Arts et de la Culture.  Il ne cache sa satisfaction pour la performance de ses élèves. « Dès notre  première participation  en 2015, Ridhwan Aliraja a obtenu le prix de « Most Promising Actor » . Nous avons aussi obtenu aussi le « Best Beginner Group » pour la pièce « Pagla kahin Ka »  En 2016 le groupe a été  runner-up pour la pièce de « Joru Ka Ghulam». Taahir Mohammad arempoté le prix de Best Actor et Vivek Muthoor, enseignant d’Art, celui de Best Set Designer et le prix du 2ème Best Director. Et en 2017 avec la pièce de «Awlad ki Khaatir » nous avons obtenu les prix de Best Local Writer et Nasseer Edoo celui de Best Actor , catégorie de moins de 15 ans » rappelle-t-il.  il a tenu  à remercier Rashid Neerooa , ex-Principal Arts Office au ministère des Arts et de la Culture, pour son soutien et son encouragement. Pour rappel, la Drama Society a aussi obtenu le Best Jury Award et le prix Best Actor lors des compétitions organisées par la MFDC l’année dernière.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Assif Khodabaccus

Assif Khodabaccus, de NAS Décorateur, propose : déco en béton pour la maison

Laissez tomber le marbre, le vinyle ou le parquet et optez pour le ciment, la …