lundi , 17 juin 2019
Accueil / People / Parcours d’un moniteur de natation : Rajack Hosenally a fait la traversée Peyrébère – Grand Baie à 40 reprises
Rajack Hosenally

Parcours d’un moniteur de natation : Rajack Hosenally a fait la traversée Peyrébère – Grand Baie à 40 reprises

À l’île Maurice nous sommes entourés par des lagons et il est impératif que chaque Mauricien apprenne à nager. Chaque weekend les plages sont noires de monde et souvent des cas de noyade sont signalés par négligence.

Cette semaine nous avons rencontré un homme hors du commun qui fait honneur à sa région. Rajack Hosenally un habitant de Plaine Verte, soufflera ses 60 bougies dans quelques jours et il mérite que son histoire d’amour avec la natation soit connue. À 60 ans, son corps sculptural fait des envieux parmi les jeunes de 18 ans. Pourtant, aussi surprenant que cela puisse paraître, durant son enfance, il n’a jamais été à la plage ni a-t-il appris à nager. Après ses études primaires, il trouve un emploi dans une imprimerie pour apprendre le métier de typographe. Il a joué au football et a pratiqué le karaté mais n’a jamais songé à apprendre à nager.

Sauvé in extrémis

En 1979, à l’âge de 21 ans avec des amis de la région, Rajack Hosenally se rend à la plage de Peyrébère pour s’amuser. Ses amis, équipés de palmes, masques et tubas, l’invitent à nager dans le lagon en eau peu profonde. Il les écoute et bientot il ne se rend pas compte qu’il s’est éloigné de ses amis et alors qu’il tente de se mettre debout, il se retrouve en difficulté. Il coule à pic à deux reprises et boit la tasse. Pris de panique, il se débat et perd connaissance. Ses amis qui étaient sur la jetée réussirent à le sauver in extrémis d’une mort certaine. Ils l’ont allongé sur le sable et ont pratiqué un exercice de réanimation. Après quelques minutes, Rajack a rejeté l’eau qu’il avait avalée. Transporté chez lui, Rajack Hosenally fait de la fièvre durant 3 jours. Durant la nuit, il ferme les yeux et remercie le Créateur de lui avoir donné une chance de vivre.

Après ces 3 jours, il se rétablit et reprend des forces. Il se rend à la mosquée pour accomplir ses prières et remercier Allah pour Sa protection. Il prend la décision d’arrêter tous les sports qu’il pratiquait pour se consacrer uniquement à la natation. Il fait le vœu d’apprendre à nager pour sauver la vie des autres et enseigner la natation gratuitement à ses semblables. « Ô Allah kan mo pou conne nager mo pou enseigne le zotte gratuitement, » se dit-il.

À cette époque. le ministère de la Jeunesse et des Sports avait fait ouvrir plusieurs centres de natation à travers l’île. Rajack Hosenally se rend à Baie du Tombeau pour les formalités et commence à prendre des cours de natation.

Président du Port-Louis Aquatique club

En 1981, soit une année après, il prend part aux examens de «Life Saver » et obtient une médaille de reconnaissance. En 1982, il prend part aux examens de sauvetage et un certificat de mérite lui est décerné par la Royal Life Saving Society. À cette époque, c’était Archimède Leclair qui dispensait des cours de natation au Chien de Plomb connu comme «Sur le Port» et devenu aujourd’hui Caudan Watrefront. À deux reprises il a participé à des compétitions de natation au bassin du Taylor Smith ensemble avec les Robert François et Sultan Beeharry. En 1985, le gouvernement d’alors fait construire la piscine Serge Alfred à Beau Bassin. Rajack et ses amis s’y rendent alors chaque semaine pour s’entraîner.

Ayant pris goût à la natation, Rajack Hosenally est devenu maître-nageur. Toujours en 1985 il entame sa première traversée de 5 kilomètres de Pereybère à Grand Baie. Depuis, il a réédité l’exploit en 40 occasions. À 12 reprises il a accompagné ses élèves lorsque ceux-ci ont fait la traversée. Il indique que ce n’est pas dangereux mais qu’une bonne condition physique est primordiale. À une question sur le gros danger que représentent les requins, il répond que les requins sont inoffensifs s’ils ne sont pas dérangés dans leur élément.

Rajack Hosenally a contribué à mettre sur pied le Port -Louis Mauritius Swimming Club et après le Shark Swimming Club et Al Faleh Swimming Club.

Actuellement Rajack Hosenally est le président du Port-Louis Aquatique club. Chaque dimanche, il accompagne une centaine d’adultes à des sessions de natation gratuites à Mont Choisy de 7h00 à 9h00. Cela fait 26 ans que Rajack Hosenally enseigne la natation gratuitement.

Il nous explique qu’il ressent une immense joie lorsqu’il est entouré de ses élèves qui au début avaient peur de l’eau. 150 élèves se préparent pour la traversée Pereybère-Grand Baie. Rajack Hosenally précise que depuis qu’il organise cette traversée, il n’a jamais connu de problème.

Profil

Marié à Alleeah Begum, il est père de deux filles et d’un garçon et grand-père de six petits-enfants. Rajack Hosenally n’a jamais touché à une cigarette ni n’a avalé une gorgée d’alcool dans sa vie. Régulier dans ses cinq prières quotidiennes, il a accompli le hadj et l’umrah en trois occsions. Rajack Hosenally nous dit qu’il ne connait pas la peur car il se sent protégé par une force spirituelle. «Allah fine tire la frayeur dans mo le cœur,» dit-il. Même en temps cyclonique, Rajack se rend chaque semaine à Mont Choisy pour ses sessions de natation.» Mo pas peur cyclone, ni la pluie, ni requin, ni méduses,» souligne-t-il. Tous les 3 enfants de Rajack Hosenally sont d’excellents nageurs et préparent leurs enfants à connaitre la sensation du grand bleu. Rajack Hosenally est employé à l’imprimerie du gouvernement depuis 1987. Dans quelques jours il soufflera ses 60 bougies mais ne nous a pas dit si ce sera sous l’eau avec ses potes qu’il célébrera son anniversaire.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Ameerabee Woozeer

Cadeaux personnalisés : le Towel Cake d’Ameerabee Woozeer séduit

Si vous cherchez à offrir un cadeau unique et personnalisé, alors le « Towel Cake …