mardi , 26 septembre 2017
Accueil / Activités / Il officie à la masjid Syed Peer Jamal Shah (r.a) à Roche Bois – Ahad Davoust : un imam débrouillard
Ahad  Davoust

Il officie à la masjid Syed Peer Jamal Shah (r.a) à Roche Bois – Ahad Davoust : un imam débrouillard

Muhammad Ibne Ackbar Ahad Davoust, 25 an, habite rue Karikal, Port Louis. Il est plus connu comme Imam Ahad. Cela fera bientôt 11 ans, qu’il agit comme officiant de prière (imaam) à la masjid Syed Peer Jamal Shah (r.a) à Roche Bois.

Auparavant, il avait suivi des cours de mudarris et d’imaamat. Il est aussi hafiz-ul-quraan (10 siparah). «Dès l’âge de 14 ans, mon Ustad Hafiz Ackbar m’a donné la responsabilité de diriger la salaat dans cette masjid. Je pense toujours à l’époque d’antan quand mon père m’emmenait tous les jours à la mosquée. Mon père m’a beaucoup encouragé même jusqu’à maintenant, pour emprunter le chemin de la religion, » nous raconte-t-il, très ému. Il parcourt environ deux kilomètres cinq fois quotidiennement pour diriger les salaats à la masjid Syed Peer Jamal Shah à Roche Bois. Malgré le fait que la mosquée se trouve dans un milieu non musulman, il dit qu’il n’a aucune difficulté, à l’exception de chiens errants, pour arriver jusqu’à la masjid.

Pour le ramadan, le nombre de mussallis s’accroît. Il y a beaucoup de gens qui y viennent pour l’iftar. Pour le taraweeh, il y a environ 250 Bangladais et 25 Mauriciens qui sont présents.

« Il n’y a pas de congé ni des week-end pour les imaams. Il faut être là au quotidien sans exception car les mussallis m’attendent pour la salaat. Souvent pour le namaz fajr, je me retrouve avec seulement un musalli, mais je n’abandonne pas mes responsabilités d’imaam et je le fais pour le plaisir d’Allah,» dit-il encore.

Les fidèles de la Masjid Syed Peer Jamal Shah, dont Rashid Johar, Noorani Rosin, Hussen Fokeerbux et d’autres sont comme une famille. Ils aident beaucoup dans l’organisation des programmes religieux. L’imam est aussi reconnaissant à Jummah Masjid qui lui a fait confiance pendant toutes ces années et en particulier à Nissar Ramtoolah qui collabore beaucoup à tous les programmes organisés dans la masjid. Selon lui, il ne manque rien dans cette masjid qui est même dotée d’une aire de stationnement.

« J’envisage de terminer la mémorisation du quran et me perfectionner davantage comme imaam dans les années à venir, » révèle-t-il.

Soutien à son père

Dans l’après-midi, il aide son père qui travaille comme marchand. Les jours de la semaine, il commence à travailler après la namaz Zohar jusqu’à celle d’Assar. Il va livrer de porte en porte des macatias, brioches, pizza aux clients réguliers.

« Durant le mois de Ramadan, mon père et moi, nous vendons plus les naans farcis au fromage, » souligne-t-il.  « Quelquefois, c’est fatigant de travailler sous le soleil sur ma moto pendant une demi-journée. Mais je le fais parce que j’aime beaucoup ma famille.  Je considère cela comme un devoir pour un enfant d’aider ses parents car ils ne m’ont pas négligé quand j’étais petit, » nous dit-il fièrement. Toutefois,  son travail ne le dérange pas dans ses responsabilités comme imaam. Car, accomplir la salat demeure sa priorité.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

Duval à Barkly et La Butte

Duval à Barkly et La Butte : «Une manifestation massive n’est pas écartée»

Xavier-Luc Duval s’est rendu à Résidence Barkly et à La Butte samedi. Il a rencontré …