vendredi , 24 novembre 2017
Accueil / Actualités / Nusruth Ebrahim Saib, atteinte de thalassémie : elle décroche le premier prix d’un concours international
Nusruth Ebrahim Saib

Nusruth Ebrahim Saib, atteinte de thalassémie : elle décroche le premier prix d’un concours international

La vie de Nusruth Ebrahim Saib n’est pas facile. Aujourd’hui, âgée de 35 ans, elle souffre de thalassémie majeure depuis sa naissance. N’empêche, faisant preuve de courage et de persévérance, elle a pu réaliser ses rêves.

En effet, récemment elle a décroché le premier prix d’un concours international de photographie organisé par la Fédération internationale de la thalassémie. Cette habitante de Vacoas ne cesse d’inspirer son entourage. Vivre avec une maladie de sang qui nécessite des transfusions toutes les six semaines, n’est pas évident. Mais, elle le vit avec le sourire aux lèvres.

Cette compétition regroupe des participants à travers le monde. Les participants sont appelés à soumettre des vidéos ou photos ou même des écrits pour décrire leurs combats et dire comment ils font face à leurs difficultés.    Le thème cette année était : “Get connected! Share knowledge and experience. And fight for a better tomorrow in thalassemia.”

Nusruth a voulu participer d’autant qu’elle est une passionnée de la photographie. « à travers les photos, j’ai décrit les jours que j’ai passés à l’hospital, à la maison et au travail, » dit-elle. À sa grande surprise, elle a remporté le premier prix et a reçu une somme de 500 dollars.

Sa vie et son combat

Nusruth nous révèle que sa lutte pour vivre et accomplir ses rêves était difficile. Mais avec le soutien de ses parents et ses médecins, elle a pu surmonter les obstacles. « En raison de ma transfusion régulière, j’ai un excès de fer dans le corps. C’est très nocif pour mon cœur, mon foie et d’autres organes. Afin de réduire l’excès de fer, je prends beaucoup de médicaments, » dit-elle.

En l’an 2000, elle a subi une  chirurgie de splénectomie à l’hôpital Victoria. Elle confie que les six dernières années de sa vie ont été très difficiles. « L’excès de fer a rendu mes os très faibles. J’ai dû passer plusieurs jours  à l’hôpital et à la clinique. J’ai subi une opération. Pendant plus d’une année j’étais clouée au lit car je ne pouvais pas marcher, » raconte-t-elle.

Ses proches l’ont encouragée à  se joindre à la société Thalassémie de Maurice. Cette société lui a donné  l’opportunité de rencontrer d’autres patients, médecins et membres. « J’ai représenté la société de la thalassémie lors d’une conférence internationale au Vietnam où j’ai eu l’occasion de rencontrer des médecins et des patients atteints de thalassémie du monde entier », dit-elle encore.

Parcours professionnel

À la fin de ses études, c’était difficile pour elle d’être embauchée vue sa santé. Elle a donc choisi de faire un  diplôme en technologies de l’information et de la communication. Avec persévérance et patience, elle a pu trouver un emploi dans un corps paraétatique en tant que téléphoniste et réceptionniste au Département Finance et Administration. « J’ai toujours voulu vivre une vie normale comme les autres. Je voulais être indépendante. Je suis très content de mon travail et de mon environnement de travail. Je suis reconnaissante à la compagnie qui m’a donné l’opportunité de travailler. Je suis fière de ma contribution au travail et j’ai confiance en moi car je suis maintenant autonome. J’ai reçu également une lettre d’appréciation de mon employeur pour mon dévouement à mon travail », conclut-elle.

Commentaires

A propos de Nafissah Fakun

Ceci peut vous intéresser

ABC Foods et Bakers

60 ans de partenariat entre ABC Foods et Bakers

ABC Foods, distributeur exclusif de la marque Bakers à Maurice, a fêté ses 60 années …