mardi , 21 mai 2019
Accueil / People / Nouvelle centenaire : Bibi Assah Sudoolah respire la joie de vivre
Bibi Assah Sudoolah

Nouvelle centenaire : Bibi Assah Sudoolah respire la joie de vivre

Assise dans une fauteuil devant sa porte Bibi Assah Sudoolah respire la joie et ne donne pas l’impression qu’elle a fêté ses 100 ans ce samedi 16 février 2019.

Née le 16 février 1919 à Grand-Baie dans une famille modeste, Bibi Assah a épousé Walid Oozeerkhan à l’âge de 14 ans. Le couple a mené une vie dans la simplicité et Bibi Assah a donné naissance à 7 enfants. Après le décès de son époux, elle était la seule à subvenir aux besoins de ses enfants encore en bas âge. Dadi Assah, qui a bonne mémoire malgré son âge avancé, se souvient que son père ne voulait pas qu’elle cherche du travail. Il avait acheté une vache pour sa fille pour traire le lait et vendre aux particuliers. Dadi Assah se souvient qu’elle devait se lever très tôt pour aller couper l’herbe qu’elle portait sur sa tête sur une longue distance. Elle était très pauvre et ne pouvait acheter des vêtements pour ses enfants. Elle se souvient avoir acheté de tissus à crédit pour confectionner des vêtements. Malgré les difficultés de la vie, Dadi Assah voulait que ses enfants soient bien éduqués. Malheureusement, les enfants ont été déscolarisés après le primaire. Ils ont dû chercher du travail pendant la coupe comme coupeurs de canne.

Une lève-tôt

N’empêche qu’ils ont tous réussi dans la vie. Dadi Assah respire une bonne santé et ne souffre d’aucune maladie. Elle participe à notre conversation et nous indique qu’elle est bien gâtée par ses enfants et ses petits-enfants. Elle a choisi de vivre chez son fils Idrice et c’est sa belle-fille Amina qui s’occupe d’elle. Dadi Assah adore regarder les séries bollywoodiennes à la télévision et parfois tient compagnie à son fils lorsque celui-ci regarde une rencontre de Premier League. Le soir, c’est vers les 21 heures qu’elle se met au lit après avoir accompli sa prière assise dans son fauteuil.

Dadi Assah a l’habitude de se réveiller durant la nuit et sans l’aide de personne elle fait une petite marche dans la maison. Elle aime consommer des légumes et parfois du riz avec du poisson. Son petit-fils nous raconte que Dadi Assah ne refuse jamais un bon plat de briani. Elle se réveille très tôt pour faire sa toilette avant d’accomplir le namaz fajr et lit des duahs en silence. Elle passe sa journée assise dans son fauteuil devant sa porte qui donne directement sur la route côtière. Elle aime être entourée et adore les enfants. Elle est mère de 7 enfants dont 2 sont décédés, grand-mère de 12 petits-enfants et arrière-grand-mère de 31 arrière-petits-enfants. Tous ses petits-enfants l’adorent et ne ratent jamais l’occasion de venir chercher sa bénédiction.

Ses yeux pétillants de joie, elle nous raconte qu’elle est bien contente de vivre jusqu’à cet âge et qu’il n’y a aucun secret à sa longévité. Selon elle, une bonne hygiène de vie, le travail dur, un repas consistant à base de riz et de légumes ont contribué à la garder en vie si longtemps.

Dadi Assah est toujours bien entourée et raconte des blagues en bhojpuri qui font rire son entourage. Elle est contente que ses petits-enfants ont organisé une petite fête pour célébrer son anniversaire ce dimanche et qu’elle aura l’occasion de rencontrer tous ses enfants, ses petits-enfants et ses arrière-petits-enfants.

Avant de la quitter, nous avons cherché sa bénédiction et c’est avec une grande joie qu’elle nous a souhaité une bonne santé et une longue vie.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Aafreen Haajrah Ahseek

Compétition de peinture du NHF : Aafreen Haajrah Ahseek remporte le premier prix

À 14 ans, Aafreen Haajrah Ahseek fait déjà la fierté de ses parents et de …