jeudi , 22 février 2018
Accueil / Divers / Noces de diamant – Bhai Hassen et Ansoo Bee Subrotee : 60 ans de bonheur
Bhai Hassen et Ansoo Bee Subrotee

Noces de diamant – Bhai Hassen et Ansoo Bee Subrotee : 60 ans de bonheur

« C’est Allah qui trace notre destin et décide avec qui nous ferons route jusqu’à la mort ». C’est par ces mots que Bhai Hassen Subrotee nous accueille chez lui à Bain des Dames pour nous faire part de son souhait de voir publier un article sur ses 60 ans de vie commune avec Ansoo Bee, celle qu’il a épousée alors qu’il n’avait que 20 ans. Bhai Hassen, 80 ans, est un homme fringant qui garde la tête sur ses épaules et se rappelle de son enfance à Plaine Verte et comment à l’âge de 20 ans sur l’insistance de ses parents, il avait été obligé de prendre pour épouse Ansoo Bee, elle aussi âgée de 20 ans. Le nikah fut célébré au musjid de la rue Moka et une réception avait eu lieu sous une tente verte érigée devant sa porte.

Le couple a vécu une vie exemplaire et n’a jamais eu de dispute. Bhai Hassen qui a travaillé comme chauffeur d’autobus a fait beaucoup de progrès dans la vie. Bhai Hassen et Ansoo Bee sont les parents de six enfants, grands-parents de 13 petits-enfants et arrière-grands-parents de 17 arrière-petits-enfants. Fait particulier, l’épouse de Bhai Hassen fêtera ses 80 ans au mois de juin 2018.

Bhai Hassen nous raconte que son mariage se résume à soixante ans de partage de bons moments et de mauvais moments mais que son épouse et lui ont toujours été ensemble, toujours unis sur le long chemin de la vie.

Bhai Hassen nous explique que soixante ans de vie commune symbolisent un amour qui a résisté au temps. Soixante ans de route ensemble pour le meilleur et pour le pire. Deux destins qui se ressemblent à l’ombre des souvenirs main dans la main.

Bhai Hassen a conservé une bonne partie de son énergie et se maintient en forme. Ainsi, il n’a pas besoin de lunettes pour lire les journaux ni pour regarder la télévision. Chaque semaine il prend l’autobus pour se rendre dans la capitale pour faire ses courses avant de rentrer à la maison. Il ne rate jamais ses prières quotidiennes et à déjà effectué le hadj en 1987. Ansoo Bee a elle effectué le hadj en 1996 avec son frère.

Bhai Hassen pense avec nostalgie aux bons moments passés avec son épouse pour grandir les enfants et marier ses 4 filles. Soixante ans de vie commune, de dur labeur, de simplicité et toujours une pensée pour le Créateur. Aujourd’hui Bhai Hassen est fier de son parcours. En jetant un œil par-dessus son épaule il constate que son amour pour Ansoo Bee est toujours intact.

Bhai Hassen est très critique envers les jeunes qui croient que «mariage c’est ene badinage». « Les jeunes se marient trop tôt et n’ont pas d’expérience. Quand il y’a une dispute ni le garçon ni la fille ne veut faire de concession. Il y a trop de divorces et de séparations et ce sont les enfants qui paient pour les erreurs de leurs parents », dit-il.

Pour l’octogénaire, il n’y a pas de formule magique pour la durabilité d’un mariage. « Bizin servi ou l’intelligence et conne faire concession, » laisse-t-il entendre.

Il est d’avis que la plus belle preuve d’amour qu’un couple puisse s’offrir est sans doute le dévouement du mari envers la femme et vice versa. Ainsi, tout couple, après avoir navigué sur l’océan de la vie, bravant les tempêtes et savourant les beaux jours, peut espérer célébrer ses 60 ans de mariage comme l’ont fait Bhai Hassen et Ansoo Bee Subrotee.

Le souhait de Bhai Hassen et d’Ansoo Bee : continuer à vivre ensemble jusqu’à leurs derniers jours sur terre. Pour conclure, Bhai Hassen nous dit: « Ou conné pas tout dimoune ki gagne sa chance là pou vive 60 ans ensemble».

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Cheik Aly N’Daw

École soufie internationale : Cheik Aly N’Daw en visite à Maurice

L’école soufie internationale  est un modèle économique basé  sur les principes de la non-violence. La …