vendredi , 26 mai 2017
Accueil / Société / Nawaz Cassim – À 18 ans, il lutte contre le cancer depuis 4 ans
cassim

Nawaz Cassim – À 18 ans, il lutte contre le cancer depuis 4 ans

La vie n’est pas de tout repos pour Shayeen Cassim. Son époux et son fils unique souffrent de graves maladies.Cette famille lutte chaque jour avec courage et dignité pour survivre avec l’espoir que par la grâce d’Allah leurs soucis vont disparaître un jour et que la vie reprendra son cours normal comme c’était le cas auparavant. En 2012, après un diagnostic, Nawaz Cassim, un jeune de 18 ans, a appris qu’il souffrait de lymphome Hodgkinien,- un cancer du système lymphatique (l’élément principal du système immunitaire de l’organisme).

Douleurs intenses

Il est mis sous une cure de chimiothérapie, suivie de radiothérapie externe. Ce lourd traitement prend fin en mars 2013. Mais, en novembre 2015, il a commencé à ressentir des douleurs intenses. Les résultats d’un scanner font craindre une rechute du lymphome hodgkinien. Il est traité à nouveau par chimiothérapie, mais celle-ci a dû être interrompue car les douleurs devenaient insupportables. Le cas de Nawaz s’est empiré. Ainsi, le 03 juin 2016, un comité a été institué pour trancher sur le cas de Nawaz, notamment si la chimiothérapie à forte dose lui sera bénéfique, suivie d’une transplantation de la moelle osseuse.

Selon Shayeen, le médecin traitant de son fils lui a suggéré de l’envoyer à l’hôpital Apollo de Chennai où il sera traité. « Le médecin m’a expliqué que le gouvernement va financer jusqu’à Rs 800, 000 et que l’opération et le traitement pourraient atteindre environ 1.5 à Rs 1.7M. Depuis deux mois j’attends la décision du board médical et à chaque fois on m’a expliqué que le consultant est en congé. Mo zenfant pe extra souffert ; li gagne beaucoup douleur. Mo ti souhaité ki board la décide ene fois. Mo garcon so l’etat de santé pé deterioré », déclare Shayeen.

C’est à l’âge de 14 ans que Nawaz découvre sa maladie. Pourtant, il menait une vie normale comme tous les jeunes de son âge. Il souffrait des douleurs aux reins. « À chaque fois je l’emmenais à l’hôpital et on lui prescrivait du panadol. On a même effectué des radiographies et les médecins n’ont rien trouvé d’anormal », raconte la mère.

Atteint d’une tumeur

Mais quelques mois après une grosseur apparaît à son cou et le médecin le réfère à l’hôpital Candos où une biopsie a été pratiquée sur lui. Résultat : il est atteint d’une tumeur. Depuis, Nawaz lutte contre sa maladie. « Mo extra souffert et mo envie ki gouvernement fer vite prend fer moi alle Chennai ene fois pou mo bien. Mo envie retrouve mo la santé pou mo aide mo famille », dit Nawaz.

Un malheur ne vient jamais seul. Mohammad Ally Cassim, 46 ans, le père de Nawaz, se retrouve cloué au lit depuis un an. Auparavant, comme chef de famille il subvenait aux besoins de son épouse et son fils. Le 17 août 2015 alors qu’il souffrait de douleurs, il s’est rendu à l’hôpital Jeetoo pour consulter un médecin. Il est admis en salle sous observation médicale. Le soir il a reçu des calmants pour se reposer. Ally a fait une chute de son lit d’hôpital et s’est blessé à la colonne vertébrale. Depuis, il est cloué au lit. Malgré plusieurs traitements, il garde l’espoir de retrouver l’usage de ses pieds afin d’aider son fils et son épouse. « Mo extra chagrin kan mo guete mo zenfant kuma pe souffert et mo senti moi impuissant face à so souffrance. Mo envie bien ene fois pou capave apporte zot mo soutien »,’ dit Ally.

L’opération de Nawaz à Chennai va coûter environ Rs 1.5 million. Shayeen nous explique qu’elle n’a pas cette somme d’argent et doit faire une collecte de fonds. Pour, cela il faudra que le ministère de la Santé approuve rapidement le dossier de son fils. « Mo bizin fer ene appel de solidarité et tout sa pu prend le temps. Depi deux mois nous pe atante board medical prend désicion. Entretemps mo garcon pé souffert li pas pe fer aucaine traitement. Li pas capave supporte chimiothérapie là li malade plus avec sa », dit Shayeen.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Arfaaz

À Vallée des Prêtres : Arfaaz dort à la belle étoile

Son histoire déchirante sur les ondes de Radio Plus à bouleversé les auditeurs. Arfaaz Yadally, …