samedi , 18 novembre 2017
Accueil / Actualités / Naeem Moosbally, comptable : «Assurer plus de visibilité aux activités de ‘La Main Dans La Main’»
Naeem Moosbally

Naeem Moosbally, comptable : «Assurer plus de visibilité aux activités de ‘La Main Dans La Main’»

Jeune, intelligent et dynamique, Naeem, 23 ans, travaille comme comptable dans une firme privée. Récemment, il a été nommé ambassadeur de l’ONG « La main dans la main » à Maurice et compte aussi venir en aide aux personnes handicapées.

Pour rappel, cette ONG  fut créée au Canada par Shalma Aucbaraullee pour aider les gens. « La main dans la main » existe maintenant depuis bientôt 10 ans. En tant qu’ambassadeur, Naeem  va promouvoir les activités de l’ONG afin de s’assurer qu’elle reçoive  la reconnaissance et le soutien nécessaire. « Je vais rester en contact avec les personnes que je visite une fois par mois pour m’assurer que  tout se déroule bien, » dit-il.

Il adore passer du temps avec les enfants. « Quand je visite les enfants, nous jouons ensemble.  Au cas où ils ont besoin d’une aide supplémentaire, je veille à ce qu’ils obtiennent ce dont ils ont besoin dans la mesure du possible, » dit-il.

Le jeune homme nous confie qu’il aime aider les gens et  voir un sourire sur leurs visages. Résultat, Shalma Auckbarallee l’a invité à se joindre à son organisation. « Récemment Shalma était a Maurice et  ensemble, nous avons décidé  de mieux promouvoir les intérêts de l’ONG. Nous voulons que les gens connaissent l’existence de cette organisation et sachent qu’ils peuvent éventuellement y chercher de l’aide. Nous avons visité certaines fondations et d’abris pour enfants où nous avons rencontré plusieurs enfants et adolescents. Nous leur avons fait don de cadeaux et de rafraîchissements. Mais, je dois aussi dire que nous avons  été très émotionnés, surtout lorsque nous avons tenu certains bébés dans nos bras, » souligne-t-il. En tant qu’ambassadeur, il va également rester en contact avec les responsables des abris.

Projet

Le jeune homme compte passer son dernier examen d’ACCA et alors  devenir comptable agréé. Il souhaite aussi enrichir sa carrière professionnelle mais sans renoncer à ses engagements sociaux.

« Nous n’avons pas le droit de juger les gens simplement parce qu’ils ont vécu un traumatisme ou sont passés par une phase malheureuse  et par conséquent, ils sont incapables de travailler et de gagner leur vie. Ils ont également le droit à un niveau de vie raisonnable et à un encadrement décent. J’ai également l’intention d’aider les personnes handicapées en leur fournissant des installations éducatives et des équipements nécessaires. Une chose qu’il faut souligner : les enfants dans les abris vont à l’école, au collège et même à  l’université. Ils sont des enfants intelligents, » fait-il ressortir.

Pour lui, les abris ne disposent pas assez de fonds pour couvrir les dépenses  ayant trait à l’éducation des enfants. Il dira ceci à leur intention. « Essayez d’acquérir le maximum de connaissances. Car, votre éducation vous sera toujours utile. La connaissance,  c’est le pouvoir, » ajoute-t-il. Sa devise : ne jamais abandonner. Pour lui, l’important ce n’est pas combien de fois vous tombez mais combien de fois vous vous  avez pu vous relever.

Parcours professionnel

Avoir terminé ses premiers examens d’ACCA,  Naeem Moosbally a été embauché comme auditeur externe. Cette opportunité lui a permis de découvrir le secteur des services financiers.  Il a eu la chance d’auditer les comptes de plusieurs types d’entités telles que BPO, sociétés de gestion, sociétés commerciales locales, entre autres. Après deux ans, il a été promu ‘Senior Auditor’.  Pour lui, c’était une bonne expérience car il s’agissait en plus de la gestion des personnes et le maintien de relations avec les clients.

Commentaires

A propos de Nafissah Fakun

Ceci peut vous intéresser

cyclone

Météo – Summer Outlook : entre six et huit cyclones attendus

Le Summer Outlook de la station météorologique a été présenté lors d’une conférence de presse …