mercredi , 16 octobre 2019
Accueil / Actualités / Muhammad nouveau converti à l’Islam : «Mon premier Ramadan à la lueur d’une bougie»
Muhammad

Muhammad nouveau converti à l’Islam : «Mon premier Ramadan à la lueur d’une bougie»

« C’est dans l’obscurité que je mange un morceau de pain pour commencer mon jeûne le matin et c’est à la lueur d’une bougie que je romps le jeûne avec trois dattes et un verre d’eau avant d’accomplir le namaz Maghrib et le soir c’est dans l’obscurité totale que je me rends à la mosquée à l’aide d’une lampe de poche. » C’est l’histoire de Muhammad qui, avec son épouse et ses trois enfants, a embrassé l’Islam il y a un an.

Star a  rencontré Muhammad et sa petite famille à Belle-Vue, Chemin Grenier. Il nous raconte sa conversion à l’Islam et son premier Ramadan. « Depuis que j’ai embrassé l’Islam, j’ai fait énormément de progrès et ma vie a complètement changé. J’étais alcoolique et je sortais avec des amis jusqu’à fort tard, ainsi je délaissais ma famille et ma vie n’avait aucun sens. J’étais à la dérive et mes parents m’ont abandonné et m’ont  jeté dehors. Avec mon épouse souffrante et mes trois enfants, j’ai prié Dieu pour que quelqu’un me montre le chemin de la lumière, » raconte-t-il.

Accompagnés de Raouf Keenoo et de Shameem Burakuth, deux membres du Centre de Documentation et de Dialogue (CDD) de la région Sud, nous empruntons un sentier bordé de plantation de bananes, loin de toute habitation. Une centaine de mètres plus loin, s’élève un grand réservoir d’eau. C’est là où vivent Muhammad et sa petite famille. Ils n’ont ni l’eau potable ni électricité.

Mo envie ki mo zenfant vivre dans ène lacaze cotte ena la joie de vivre. Mo pas pe rode le luxe, moi»

Au milieu d’un lopin de terre, deux maisons ont été construites par le CDD pour loger deux familles qui ont embrassé l’Islam. La maison de Muhammad est en tôle et il n’a pour meubles qu’un sofa de fortune, une petite table et une armoire en mauvais état. Dans une petite cuisine à l’intérieur trônent quelques ustensiles noircis par le temps. Cinq personnes vont se serrer pour dormir sur deux lits fragiles recouverts de draps usés.

Muhammad, son épouse et ses trois enfants vivent dans des conditions difficiles mais il ne s’en plaint pas et nous dit qu’il passe de bons moments avec sa petite famille. Muhammad a le soutien du CDD et nous raconte que c’est à l’occasion d’une session de propagation de deen (Dawaa) qu’il avait rencontré les membres du CDD. Il leur a raconté son problème familial et son addiction à l’alcool. Accueilli à bras ouverts par les responsables du CDD et après quelques jours de réflexion suivant le Ramadan 2018, il décide d’embrasser l’Islam et prononce la profession de foi (al-chahâda) afin de devenir musulman : « Il n’y a qu’un seul Dieu et Muhammad est son dernier Prophète. »

Sous l’émotion de vivre son plus beau et heureux moment de sa vie, il prend le nom de Muhammad : « Mo fine ploré en silence le soir et comme si éna ène la lumière pou moi. Mo fine accepté pou embrasse l’Islam par amour pou change mo la vie et pou ki mo zenfant vive dans le droit chemin. »


Une nouvelle maison pour l’Eid

Au début, c’était une situation d’isolement pas toujours facile à supporter pour lui. Ses parents, n’ayant rien compris, l’ont chassé de la maison familiale. Le CDD le prend alors sous son aile.

Muhammad travaille pour le compte de ‘Way to Light’, une association créée par le CDD et gérée comme une entreprise sociale. Une serre pour cultiver des légumes a été aménagée, ce qui permet de créer des emplois et générer des bénéfices qui sont réinvestis pour aider les pauvres. Des démarches ont été entamées pour que la région soit pourvue d’électricité et d’eau potable. En attendant, c’est le CDD qui sponsorise régulièrement un camion-citerne pour l’approvisionnement en eau potable.

Chaque jour, Muhammad apprend le deen et aide les membres du CDD à faire la dawaa : « Inshaallah mo pou réussi garde ene mois roza. » Muhammad est ainsi déterminé à observer un mois complet de jeûne d’autant plus que cette année, il sera dans sa nouvelle maison, plus spacieuse, pour fêter Eid avec ses enfants : «Mo dire Allah merci pou sa lacaze-la. »

Muhammad lance un message aux autres personnes qui sentent avoir perdu leurs repères dans leur vie : « Vine joine centre CDD, cotte où la vie pou vine ène plaisir pou vivre comme musulman et suivre chemin ki mo fine trapé. »  Il dit ne pas faire grand cas du regard de la société sur sa conversion :  « Mo famille fine rejette moi. Mo banne frères CDD fine accepté moi. Mo pas gagne tracas ceki dimoune dire lors mo conversion. »

Muhammad pense maintenant améliorer les conditions de vie de son épouse souffrante et de ses trois enfants en bas âge : « Nourriture et médicaments coûte bien cher. Mo envie ki mo zenfant vivre dans ène lacaze cotte ena la joie de vivre. Mo pas pe rode le luxe, moi. »

Si vous souhaitez rendre visite à Muhammad et sa famille pour leur venir en aide, vous pouvez le contacter sur le 5895-8677.


The Way to Light

L’association ‘Way to Light’ a été fondée en 2001 avec comme objectifs de venir en aide aux personnes vulnérables de la société et assurer une formation aux personnes autrement capables. ‘Way to Light’ dirige une école pré-primaire et primaire pour des enfants avec une attention spéciale pour les moins fortunés. En 2008, ‘Way to Light’ avait remporté l’Excellence Award pour son projet éducatif. Malheureusement, l’école a dû fermer ses portes en 2009 mais l’association a été réactivée en 2014 pour se concentrer sur la lutte contre la pauvreté.

‘Way to Light’, qui est une branche du CDD, dispose d’un terrain d’un arpent et 60 perches à Belle-Vue, légué par un habitant de Plaine-Verte au nom de ses deux petits-enfants, Nawful et Shyaane. C’est sur ce terrain que le CDD a construit deux maisons en tôle. Cette famille a aussi offert 35 perches de terrain pour la construction d’un centre islamique, une masjid, une école maternelle et des appartements ‘Low Cost’. Raouf Keenoo et Shameem Burakuth font ressortir qu’une partie du terrain sera mise à la disposition des gens démunis pour faire de la plantation.

Les donations de zakaat et lillah seront bienvenues sur le compte de l’association à la Maubank sur le numéro : 102000022120 au nom de ‘The Way to Light Association’.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

MMM

MMM : le BP finalise la liste des candidats

La liste des 60 candidats du Mouvement Militant Mauricien (MMM) pour les prochaines élections a …