vendredi , 17 novembre 2017
Accueil / Reportage / Muhammad Ashfaq, photographe officiel à Makkah : «Je vais faire le trajet Makkah-Pakistan à moto»

Muhammad Ashfaq, photographe officiel à Makkah : «Je vais faire le trajet Makkah-Pakistan à moto»

Muhammad Yaheya Ashfaq, originaire du Pakistan est photographe officiel du pèlerinage. Récemment, il a fait la une de plusieurs journaux internationaux grâce à son exploit durant le Ramadan. En effet, Muhammad Yaheya Ashfaq avait accompli le namaz Maghreeb, fit l’appel à la prière (azaan) et rompu le jeune sous l’eau en Arabie Saoudite.

Mais ce que de nombreux lecteurs ne savent pas, c’est que ce jeune père de famille de 36 ans est photographe professionnel depuis plus de 20 ans. Il est un des privilégiés durant la période du hadj et ce depuis 12 ans  à agir comme photographe officiel à Makkah et Medina. Son travail, immortalise chaque année les plus beaux moments du pèlerinage, à la Mecque et tout ce qui tourne autour de la kaaba. « J’ai toujours eu une passion pour la plongée sous-marine et j’en pratique très souvent. On me connaît plus pour cette pratique à vrai dire. Mais je suis  également ce qu’on pourrait qualifier d’architecte photographe depuis très longtemps. Chaque année j’ai la chance de vivre des moments uniques lors de chaque pèlerinage à la Mecque. J’ai assisté à son agrandissement depuis 2005. J’ai vu et photographier chaque étape de sa construction, ses changements, son évolution. Je considère que c’est un vrai privilège pour moi, » nous raconte-t-il.

Muhammad Yaheya Ashfaq est né à Jeddah.  Il connaît les moindres coins et recoins de Makkah. « Avec la technologie, la photographie a aussi évolué. De ce fait j’ai pu immortaliser des moments vraiment spectaculaires. à travers mon travail, je veux faire voyager l’imagination du  public. Car nombreux sont ceux qui ne se sont jamais allés en terre sainte. Je souhaite de tout cœur à tous les musulmans d’y aller un jour, » dit-il encore.

Yaheya n’hésite pas à grimper sur des  bâtiments,  des tours de plusieurs mètres de haut pour prendre des photos hors de l’ordinaire. « Ce que j’aime le plus ce sont les vues aériennes. Car les vues panoramiques sont difficiles à obtenir. C’est ce qui fait ma notoriété et qui crée la différence concernant mon travail », fait-il ressortir.

Un patriote fier de son pays

Ce ressortissant pakistanais n’oublie jamais d’où il vient. « Le Pakistan est représenté  de manière très négative dans les médias à travers le monde. Il ne serait peut-être pas surprenant que certains d’entre nous ne se sentent pas particulièrement fiers d’être des Pakistanais. Mais, moi j’ai décidé d’utiliser ma capacité innée de plongée pour honorer mon pays.  D’ailleurs je suis le premier Pakistanais qui a  réussir un tel exploit. Je me sens tellement fier de faire partie de ce pays pour m’avoir donné tant de souvenirs. C’est pourquoi j’ai pris les drapeaux du Pakistan et aussi de l’Arabie saoudite avec moi sous l’eau» nous raconte-t-il.

Il nous parle aussi de sa prochaine mission pour 2018. « Mon prochain plan est de voyager par la route de La Mecque jusqu’au Pakistan à moto afin de propager un message de paix entre nos deux pays. Soucieux de la protection  l’environnement, je souhaite aussi aider à réduire  la pollution de l’air en plantant des fleurs  sur mon chemin, »  dit-il encore.

Que ce soit en tant que photographe ou plongeur, Yayeha se sent fier de son parcours. « Je me sens fier parce que j’ai honoré ma famille et   mon pays de manière géniale. Si vous n’êtes pas là où vous pensez que vous devriez être à cet endroit particulier, cela n’a rien à voir avec le système, mais il a tout à voir avec le fait que vous ne faites aucun  sacrifice, » conclut-il.

Commentaires

A propos de Nufaisah Mosaheb-Khodabux

Ceci peut vous intéresser

Zub Express

Zub Express remporte le prix d’excellence du Trip Advisor

Un voyage pour accomplir l’umrah au meilleur employé chaque année Commentaires