lundi , 1 mai 2017
Accueil / Actualités / Le Mouvement Patriotique implose – Trois des cinq députés claquent la porte
mp

Le Mouvement Patriotique implose – Trois des cinq députés claquent la porte

Trois des cinq députés qui avaient quitté le MMM pour former le Mouvement Patriotique (MP) ont démissionné des instances du parti en fin de cette semaine. Ces trois députés sont Rafick Sorefan, Joe Lesjongard et Kavi Ramano. Le MP ne compte plus que deux députés à l’Assemblée nationale : son président Alan Ganoo et Jean-Claude Barbier.

Dans l’après-midi du vendredi 14 octobre, 18 membres ont démissionné du MP, dont cinq membres fondateurs et 13 membres issus des instances régionales du parti. L’annonce a été faite par Rafick Sorefan, lors d’une conférence de presse. Il était entouré de quatre autres membres fondateurs, nommément Jimmy Chourimootoo, candidat battu au No.4, Danen Beemadoo, ancien maire de Quatre-Bornes, Lysie Ribot, ex élue du MMM et Jenny Mootealloo, ex-candidate du MMM.

Rafick Sorefan n’a pas mâché ses mots à l’égard du président du MP, Alan Ganoo. Le député du No.15 déclare que c’est « avec le coeur gros » qu’il s’en va, indiquant qu’il siégera comme député indépendant à l’Assemblée nationale. Il « déplore » la façon de faire d’Alan Ganoo à la tête du Mouvement Patriotique : « Peut-être il est pire que Paul Bérenger dans sa façon de faire ».

Raffick Sorefan affirme qu’Alan Ganoo « ne peut prendre des décisions » : « 45 ans durant, il est resté dans l’ombre de Paul Bérenger, il répète ses agissements. » Près d’une heure après la conférence de presse de Rafick Sorefan, c’est au tour de Joe Lesjongard, député du No.14 (Savanne-Rivière-Noire), d’annoncer sa démission et d’indiquer qu’il siégera comme député indépendant au Parlement. Pour sa part, Joe Lesjongard réclame la dissolution du MP.

Le député du no 18 [Belle-Rose-Quatre-Bornes], Kavi Ramano, n’a pas tardé à soumettre sa démission également. Il dit avoir pris cette décision qui est motivée par « un désaccord profond du positionnement et de la ligne de direction politique du Mouvement Patriotique sous la présidence d’Alan Ganoo ». Il siégera aussi comme député indépendant à l’Assemblée nationale.

Après ces démissions collectives, le président du MP, Alan Ganoo, dément qu’il y a malaise au sein du parti. Cependant, il affirme que la décision de Joe Lesjongard « affaiblit » le parti. « C’est chagrinant de perdre un de nos dirigeants. Il n’y a aucun malaise au sein du parti. Un parti [politique] est dans un état permanent de construction. Nous avons tous nos opinions, mais il n’y a pas de malaise », explique Alan Ganoo.

Par ailleurs, Alan Ganoo a laissé entendre qu’il compte rencontrer Joe Lesjongard pour lui demander des explications.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

soodhun-ambassade

Showkutally Soodhun : « Hadj 2017 en de bonnes mains »

Le vice-Premier ministre et ministre du Logement et des Terres, Showkutally Soodhun, ne cache pas sa satisfaction et sa …