vendredi , 23 juin 2017
Dernières Nouvelles
Accueil / People / Mohammad Waseem et Fadila Moraby : ce couple fait la fierté du Royal Free Hospital
220517_moraby

Mohammad Waseem et Fadila Moraby : ce couple fait la fierté du Royal Free Hospital

L’un a été nominé « Best Clinician » dans la catégorie « Nursing » et l’autre a remporté avec ses collègues le prix « Team of the Year » dans la catégorie « Paediatric Orthopaedics » à Londres. Ils font non seulement la fierté de Maurice mais surtout du «  Royal Free Hospital » en Angleterre où tous deux exercent dans le domaine médical.

C’est à l’Hôtel Hilton à Londres qu’une remise de prix a été organisée afin de récompenser les meilleurs employés du Royal Free Hospital. A leur grande surprise, le couple Moraby, originaire de Maurice s’est vu projeter sur les devants de la scène.

« Je suis très fier d’avoir été nominé. Même si je n’ai pas remporté le prix je suis tout de même très content que mon nom a été parmi ceux  cités », nous relate Mohammad Waseem. Il exerce le métier d’oncologue connu aussi comme  cancérologue. Sa spécialité médicale concerne l’étude des tumeurs et des cancers. Bien qu’il ne s’attende pas à figurer parmi les meilleurs, Waseem explique que ce qui compte avant tout c’est la qualité de son travail. « Il est bon de savoir que c’est ma contribution qui a fait la différence auprès des patients comme du personnel. En effet je suis responsable de toutes les cliniques d’Oncologie. J’administre la chimiothérapie aux patients. Je fais le recrutement et la formation des infirmières, entre autres », dit-il.

« Faire face à un patient cancéreux n’est pas toujours facile car il faut être mentalement préparé tout le temps »

Celle qui reste la plus fière de cet exploit est bien sûr son épouse Fadilah . «  Je suis vraiment très fière de Waseem, car  je sais combien il a travaillé très dur pour réussir sa carrière d’infirmier. Aujourd’hui, son travail est reconnu et c’est ça le plus important », souligne-t-elle.

Fadilah travaille dans le département « Trauma & Orthopaedics » où elle exerce comme « Professional Clinical Pathway Navigator » et secrétaire médical.  Son équipe a remporté le prix “Best Team of the Year” (Paediatric Orthopaedics). « C’est une double fierté et une joie immense de savoir que c’est mon département qui a remporté ce prix. J’apprécie le fait que notre direction reconnait notre travail. Car cela n’est pas toujours facile, »nous confie-t-elle.

En effet, pour le couple travailler dans un tel secteur demande beaucoup de sacrifices, d’autant plus que Fadilah est maman de deux garçons. « C’est important pour nous comme pour les autres que notre travail soit reconnu. Ce n’est pas une nomination ou un prix qui fera la différence car le travail nous le faisons de manière professionnelle même si la reconnaissance tarde à venir », conclut couple Moraby.

220517_moraby1

Constat de la situation à Maurice

Waseem Mooraby s’occupe tous les jours de  patients atteints de cancer. En tant que spécialiste expérimenté, il nous dresse un constat de la situation à Maurice et énumère les solutions que l’on pourrait apporter pour améliorer le traitement des patients atteints de cancer.

Il constate un manque flagrant dans divers domaines dans les hôpitaux mauriciens. «  On note avant tout  un manque en matière  de sensibilisation concernant la maladie du cancer. Mais ce n’est pas tout. J’ai pu noter que le soutien  aux patients atteints de cancer est aussi insuffisant dans nos hôpitaux. Le manque de connaissances et de compétences de nos professionnels de la santé est également criard. Le manque de soutien de la part des infirmiers envers nos patients, une unité de traitement est presque  invisible.  De plus, on note un accès limité aux nouveaux médicaments actuellement disponibles dans d’autres pays.  Enfin le manque de soutien du gouvernement pour aider les patients et les familles qui ont besoin d’un traitement spécialisé localement ou internationalement est aussi à revoir », analyse-t-il.

Pour Waseem, le plus dur reste pour le patient. Il faut le soutenir pour affronter cette maladie. « Faire face à un patient cancéreux n’est pas toujours facile car il faut être mentalement et émotionnellement préparé tout le temps. Il faut essayer de rendre les choses faciles autant pour le patient que pour les membres du personnel dans le but de venir en aide à tout le monde. Le but est de fournir des soins de qualité.  Ce qui restera une bonne expérience pour les patients, »  ajoute-t-il.

Améliorer le traitement des cancéreux

Waseem propose les solutions suivantes : sensibiliser davantage, faciliter  le voyage des patients, améliorer le système de dépistage du cancer pour la population, former le personnel à administrer et gérer la chimiothérapie en toute sécurité. Il souligne que le gouvernement mauricien a une grande part de responsabilité dans cette réussite. « Le gouvernement doit établir un calendrier concernant le renvoi des patients cancéreux aux soins spécialisés. Il faut aussi obtenir un meilleur équipement de diagnostic pour le dépistage précoce du cancer, assurer  le suivi et améliorer la qualité des soins aux patients cancéreux.

Wassem termine en proposant ses services à Maurice. « Je serai ravi de partager mes connaissances et mes compétences pour améliorer le service d’oncologie dans les hôpitaux publics et privés de Maurice. Il faut s’assurer  que les professionnels de la santé sont entièrement équipés des ressources appropriées pour aider les patients. Pour cela il sera judicieux de fournir un soutien social approprié.»

Commentaires

A propos de Nufaisah Mosaheb-Khodabux

Ceci peut vous intéresser

Sharfaa Umme Muthy

Sharfaa Umme Muthy : une battante dans l’âme

Bon sang ne saurait mentir…Sharfaa Muthy, la benjamine de Salim Muthy, marche dans les pas …