mardi , 23 juillet 2019
Accueil / Actualités / Mise en garde : que le Shab-e-Bara’at ne soit pas une fête !
Shab-e-Bara’at

Mise en garde : que le Shab-e-Bara’at ne soit pas une fête !

Une visite au Qabarastan (cimetière) peut nous sembler ordinaire, mais c’est un acte rempli de valeurs et de bienfaits. Pour un croyant, un moment passé devant un Qabr est propice pour une réflexion sur la vie après la mort. Plus précisément quand nous sommes devant un qabr, notre cœur doit être rempli de chagrin et nous devons penser que nous allons également nous retrouver dans le même état que le marhoom. Toutes ces pratiques nous empêcheront de parler des choses mondaines ou dire des choses indécentes dans un Qabarastan.

En ce mois de Shabaan, beaucoup de musulmans vont se recueillir sur la tombe des proches qui ont quitté ce monde. Il est malheureux que Shab-e Bara’at soit considéré comme une fête des morts avec une forte mobilisation au sein de la communauté musulmane vers le Qabarastan. La visite au Qabarastan devrait être fréquente, au moins une fois par semaine. Rasoolullah (s.a.w) a déclaré que le mois de Shabaan est son mois et nous a enseigné sur l’importance de la 15e nuit de ce mois, dont nous appelons Shab-e-Bara’at ou Lailat-ul-Baraa`at.  Rasoolullah (s.a.w) a personnellement effectué une Ziyarat au Qabarastan lors de la 15e nuit du mois Shabaan. Il nous a recommandé de nous repentir et aussi de faire des Ziyarat au Qabarastan pendant cette nuit.

Il est malheureux de constater toutefois que beaucoup de personnes se sont égarées du vrai principe. Le Prophète (s.a.w) nous a enseigné comment nous comporter dans le Qabarastan. La meilleure façon c’est que nous rentrons au Qabarastan avec Wazou, avec respect et sans faire du bruit. Même quand nous faisons le Tilawat-ul-Quran, le Tasbeeh ou le Zikr, on le fait à une voix qui ne dérange pas les autres qui sont en supplication.

De nos jours, nous constatons que beaucoup de personnes ont fait de cette nuit une ‘FANCY FAIR’. On distribue des nourritures à l’entrée du Qabarastan. Les personnes qui étaient venues avec l’intention de faire le ziyarat finissent par se livrer au festival de manger/boire au lieu de faire des du’as pour les défunts.  Ils s’engagent dans des conversations et autres discussions et font des actions qui annulent le Wazou. Après, ils pénètrent dans le qabarastan sans wazou et commencent à lire les versets du Quran.

La nuit de Shab-e-Bara’at est une nuit très précieuse. On ne peut se permettre de perdre du temps. Au contraire nous devons profiter au maximum pour faire des Istaghfaar et beaucoup de Du’ah. D’autre part, plusieurs personnes utilisent mal leur temps en faisant deslongs voyages pour visiter différents qabarastan durant cette nuit.  En fin du compte, ils passent plus de temps sur la route au lieu de se consacrer au ziyarat et dua.  Il est mieux d’accomplir notre ziyaarat au Qabarastan de proximité et ensuite retourner à la Masjid ou à la maison pour faire plus d’ibaadat. Il y a d’autres qui préfèrent faire leur ziyaarat pendant la journée et ils consacrent la nuit uniquement aux ibaadat. Il ne faut pas oublier qu’il est obligatoire pour  nous tous de nous lever le matin afin d’accomplir le swalatul-Fajar.

Maulana Khodadin Shamim
Président Sunniy ‘Ulamâ & Aïmmah Council

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Ameen et Bibi Tahera Sheik Heerah

Ameen et Bibi Tahera Sheik Heerah : «Nous fine faire boucoup sacrifices pou alle accomplir hadj»

Le hadj, un des cinq piliers de l’islam, est obligatoire au moins une fois dans …