vendredi , 23 juin 2017
Dernières Nouvelles
Accueil / Actualités / Le ministre Seeruttun rencontre les éleveurs de Vallée-des-Prêtres
seeruttun-vdp

Le ministre Seeruttun rencontre les éleveurs de Vallée-des-Prêtres

Le ministre Mahen Seeruttun a rencontré des éleveurs de la région de Vallée-des-Prêtres et de Cité la Cure hier après-midi au Centre Communautaire de Vallée-des-Prêtres. Une rencontre qui s’est déroulée sous tension et qui a nécessité la présence des membres de la Special Supporting Unit (SSU) par mesure de précaution.

Il y a eu une levée de boucliers des éleveurs de Vallée des Prêtres et de Cité la Cure. Ces derniers réclament que le paiement des compensations soit effectué le plus vite possible. « Rodrigues fini gagner. Nous quand nous pour gagner ? Nous bizin rembourse ban dimoune qui ti donne nous à-valoir pour qurbani et nous bizin aussi remplace nous ban zanimo qui pe touyer », a lancé en colère un éleveur qui a par la même occasion demandé que le montant des compensations soient revu à la hausse. Le ministre Mahen Seeruttun a dans la foulée annoncé un « plan de relance » à l’intention des éleveurs qui ont été affectés. « Un comité interministériel, présidé par le ministre des Finances, Pravind Jugnauth sera mis sur pied et se penchera sur un plan afin de relancer ce secteur », a-t-il indiqué.

D’autres éleveurs ont quant à eux déploré le « laxisme » de la part du département de vétérinaires du ministère de l’Agro-industrie. Certains affirment que cela fait plusieurs jours déjà qu’ils ont sollicité l’assistance des vétérinaires, mais sans succès. « J’assiste impuissant à la mort de mes animaux tous les jours. Je ne sais que faire des carcasses. Les vétérinaires ne sont venus qu’une seule fois et je ne les ai plus jamais revus. Sachant que Vallée-des-Prêtres est la région la plus affectée en ce moment, nous aurions dû avoir une considération particulière, » martèle un autre éleveur.

Des habitants de Vallée-des-Prêtres, aussi présents, se sont dits contre l’abattage des animaux, dans le cadre de la fête Eid-ul-Adha, à la Mauritius Meat Authority. Durant la semaine, une annonce avait été faite demandant aux habitants de Vallée-des-Prêtres de ne pas procéder à l’abattage d’animaux à domicile. « Qurbani bizin faire devant la porte sa. Nous fine faire beaucoup sacrifices pour réussi acheter ene zanimo. Nous pas pou alle coupe nous zanimo MMA, », a lancé un des habitants dans l’assistance. Ce à quoi le ministre Mahen Seeruttun a répondu que n’était qu’une proposition « face à une situation exceptionnelle. » « Une deuxième rencontre est prévue avec des représentants des mosquées ce jeudi, après quoi nous déciderons de la marche à suivre, » a déclaré le ministre de l’Agro-industrie.

D’autres membres du gouvernement étaient aussi présents, notamment la ministre Aurore Perraud, la PPS Roubina Jaddoo-Jaunboccus, les députés Vikash Oree et Marie Claire Monty ainsi que des conseillers municipaux de la région.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Les médecins et les bénévoles de la mosquée Umarain et de la SJFM

‘Medical Check-up’ à la mosquée Umarain

« Pendant le Ramadan, beaucoup de personnes ont tendance à négliger leur santé et délaisser leurs …