mercredi , 13 décembre 2017
Accueil / Actualités / Le ministre Callichurn : «La compensation salariale fait du bien au pays»
Le ministre Callichurn

Le ministre Callichurn : «La compensation salariale fait du bien au pays»

Entouré de la vice-Première ministre et ministre des Collectivités locales, Fazila Jeewa-Daureeawoo, de la ministre de l’Education Leela Devi Dookun-Luchoomun et du ministre de la Fonction publique, Eddy Boissezon, le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, lors d’une conférence de presse à la Victoria House à Port-Louis le samedi 25 novembre 2017, s’est réjoui que les syndicalistes aient accueilli favorablement la compensation salariale de Rs 360. Il est d’avis que cela fait du bien au pays et contribuera à renforcer la paix sociale. Il ajoute que cette somme représente une augmentation considérable surtout lorsqu’il existe deux sources de revenus au sein d’un foyer.

Au sujet du salaire minimal, il a brandi  une copie du rapport qui a été circulé au conseil des ministres mais s’est gardé d’en révéler le contenu qui est toujours à l’étude.

Il a néanmoins indiqué qu’il pourrait apporter des amendements au rapport final si nécessaire et si ce serait dans l’intérêt des travailleurs. « Le salaire minimal n’a pas encore été finalisé. Mais dès que ce sera possible, nous allons vulgariser les règlements pour que les employés ne soient pas induits en erreur par les employeurs », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, il  a félicité les syndicalistes,  Reaz Chuttoo et Jane Ragoo, pour la lutte qu’ils ont menée depuis de longues années afin que les femmes cleaners travaillant dans les écoles obtiennent un salaire décent.

Au sujet des femmes-cleaners, le ministre a annoncé que 387 d’entre elles qui ont moins de 65 ans seront recrutées par une entité au sein Landscope Mauritius, soit Landscope Facilities Limited. Celles qui ont plus de 65 ans ne seront pas recrutées mais toucheront des indemnités de Rs 190 000 chacune.

Il estime que le National Employment Department est une révolution sur le marché de l’emploi. Ce département, qui émane de la National Employment Act, impose aux employeurs le devoir statutaire de lui communiquer les postes vacants. L’employeur pourra en contrepartie avoir accès aux registres des demandeurs d’emplois. « C’est une loi révolutionnaire. J’espère que le temps me donnera raison ».

Soodesh Callichurn a également annoncé une révision de plusieurs Remuneration Orders anachroniques pour mieux répondre aux exigences du monde du travail contemporain.

Il a annoncé aussi que l’Occupational Health and Safety Act (OSHA) sera amendée afin d’offrir une protection accrue aux travailleurs.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

négligence médicale alléguée

Négligence médicale alléguée : Farha perd ses jumelles après 8 mois de grossesse

À l’hôpital Dr Jeetoo où on lui a affirmé le mardi 30 novembre que ses …