lundi , 21 août 2017
Accueil / Actualités / Metro Express : la compagnie Larsen and Toubro décroche le contrat
080817_metro

Metro Express : la compagnie Larsen and Toubro décroche le contrat

Lors de la présentation du projet Metro Express au Hennessy Park Hotel, le lundi 31 juillet, le Premier ministre Pravind Jugnauth s’est dit plus déterminé que jamais pour faire aboutir le projet.

« Rien au monde ne va convaincre mon gouvernement à abandonner le projet Metro Express, » a-t-il dit. Selon lui, ce projet est un “game changer” et va redéfinir  l’économie de l’île Maurice. Il a saisi l’occasion pour répondre aux détracteurs du Metro Express. Il a souligné que le sondage effectué par United States National Centre for Statistics (USNCS) dit que seulement 0,0003 % du nombre total d’accidents sont causés par le metro Express.  Pour lui, l’idée qui veut que le Metro Express soit un véhicule de morts, ne tient pas la route.

Relevant un petit détail sur le projet conçu par le  régime travailliste, le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha a révélé que le train passera sur pilotis au rond point de Phoenix. Ce qui  va réduire le coût du projet.

L’économiste Georges Chung, conseiller spécial au bureau du Premier ministre et membre du Conseil d’administration de la compagnie Metro Express Ltd, a fait ressortir qu’il faudra déduire la subvention de Rs 9,9 milliards provenant de l’Inde, somme  qu’on n’aura pas à rembourser. Le montant restant, soit Rs 8,9 milliards sera facilement remboursé dès la 10e année.

Larsen and Toubro

Les travaux débuteront en Septembre prochain et se feront en deux phases: le trajet Rose-Hill/Curepipe qui sera opérationnel en septembre 2021. C’est la firme Larsen and Toubro qui a décroché le contrat du Metro Express aux dépens d’Afcons qui réclamait plus de 20 milliards. La firme indienne a signé un contrat à valeur fixe de Rs 18,8 milliards. L’Attorney General, Ravi Yerrigadoo, qui était aussi présent à la conférence de presse a donné des garanties en ce sens.

D’ailleurs, les représentants de  la compagnie ont dressé un bilan sur les emplois qui seront créés. Selon elle, la majorité de la main-d’œuvre étrangère comprendra des ingénieurs et autres techniciens dont les compétences ne sont pas disponibles à Maurice. Pas moins de 7000 emplois seront générés, dont 55 % iront aux Mauriciens.

Les services de la compagnie ne sont pas inconnus à Maurice. La construction du Cyber Tower I à Ebène et le Swami Vivekananda Conference Centre a été effectuée par cette même compagnie.  Fondée en 1938, elle fait actuellement partie des Top 500 entreprises au monde selon le magazine Forbes.

Les 19 arrêts sur le trajet Curepipe/ Port-Louis (en ordre trajectoire)
• Curepipe, Gare Yan Palach Sud
• Gare Yan Palach Nord
• Station Floréal
• Station Sadally
• Gare de Vacoas
• Station Palmerstone
• Station Phoenix
• Station Trianon
• Station St-Jean
• Gare de Quatre-Bornes
• Station Avenue Victoria
• Gare de Rose-Hill
• Station Révérend Lebrun
• Station Beau-Bassin
• Station Nelson Mandela
• Station Rivière Noire
• Station St-Louis
• Gare Victoria
• Place Immigration

Zoom sur les services du Metro Express

Les passagers du Metro Express pourront prendre le premier train à partir de 5 heures du matin et le dernier à 22 heures. à noter que le Métro Express pourra transporter entre 307 et un maximum de 400 passagers. Le train sera doté des climatiseurs et de wifi.  Le coût du billet sera le même que celui de l’autobus (Rs 37 pour le trajet Curepipe/ Port-Louis). Le trajet durera 41 minutes si le train s’arrête à toutes les stations. Le transport restera gratuit pour les personnes du troisième âge, les handicapés, les écoliers, les collégiens et les étudiants.

Les détracteurs du Metro Express

Le lundi 31 juillet, l’ACIM (l’Association pour la protection des consommateurs de l’île Maurice et quelques employés du transport public et autres délégués syndicaux ont protesté devant l’hôtel du gouvernement. Jayen Chellum, le secrétaire général de l’ACIM a estimé que le projet est “une des plus grandes fraudes massives.” Il soutient qu’il y d’autres alternatives pour la décongestion du trafic routier, dont le Bus Transit System.  Lors d’une conférence de presse qui a eu lieu au siège du Centre Social de Marie Reine de la Paix, Gorah Enatally, membre exécutif du Front Commun Syndicat Transport (FCST) a annoncé qu’une dizaine de personnes feront une grève de la faim si le gouvernement ne répond pas  à leurs questions. Tout ce que les membres de FCST veulent, ce sont des éclaircissements sur leur sécurité d’emploi dans deux ans. « Nous sommes des personnes civilisées, c’est la seule raison qui nous arrête. Mais, c’est une injustice, » dit Gorah Enatally. Selon lui, le Premier ministre et le ministre de Infrastructures publiques, Nando Bodha doivent les rencontrer pour une discussion.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

Pravind Jugnauth

À Saint-Pierre – Pravind Jugnauth : «Je casserai les reins aux trafiquants de drogue»

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a réitéré samedi 19 août sa volonté de « casser les …