mardi , 21 mai 2019
Accueil / People / Mehvish Kausmally, présidente d Club Rotaract de Phoenix : «Encadrer les démunis pour leur redonner goût à la vie»
Mehvish Kausmally

Mehvish Kausmally, présidente d Club Rotaract de Phoenix : «Encadrer les démunis pour leur redonner goût à la vie»

Jeune, dynamique et élégante, Mehvish Kausmally, la nouvelle présidente du Club Rotaract de Phoenix rêve d’une île Maurice meilleure. Manager et ingénieure civile à la Gamma Materials Ltd, la jeune femme  a connu un parcours édifiant. Rencontre.

Mehvish, 30 ans, a été élue présidente de Rotaract pour l’année 2018-2019.  Comblée de bonheur, elle explique que le Rotaract est un moyen pour elle de puiser dans ses capacités pour pouvoir aider la société. Elle nous confie que son engagement et son implication personnelle à la Rotaract l’ont aidée à sortir de sa zone de confort et de s’affirmer. Elle a aussi eu l’opportunité de développer ses compétences en leadership. «C’est ce qui m’a poussée à faire acte de candidature pour le poste de présidente. C’est un challenge. Etre Rotaractien c’est aussi s’enrichir de la diversité de cultures et de professions, avoir l’esprit convivial et avoir le sens de l’amitié », dit-elle.

En tant que présidente, elle va être a l’écoute de ses membres, les valoriser et les motiver pour donner le meilleur d’eux-mêmes. « Ça me permet de voir les choses différemment, d’apprendre à gérer un club, de parcourir les paperasses qui viennent avec, pouvoir analyser des situations et  prendre les bonnes décisions. Vous conviendrez que c’est une tâche qui est loin d’être facile », laisse entendre la jeune présidente.

Au service de la société

D’ailleurs, elle avance que la devise de son club est de servir la société à travers l’amitié. Depuis qu’elle a rejoint le club en novembre 2016 jusqu’à présent, elle a participé à divers projets. Aux côtés d’autres Rotaractiens, elle a fait  des  collectes de livres et de fournitures scolaires, de nourriture ou de vêtements pour les distribuer aux enfants démunis. « Nous fêtons la Noël avec les enfants de Palmerstone chaque année. Nous avions fait en 2017 une collecte et une distribution de vêtements aux femmes d’un faubourg pauvre en Inde. Tout le travail est récompensé, tantôt par le sourire d’un enfant, tantôt par les larmes de gratitude d’une personne démunie », fait-elle ressortir.

Durant son mandat, son équipe et elle travailleront beaucoup pour les femmes et les enfants qui n’ont pas de quoi vivre ou de toit pour s’abriter. « Nous travaillerons avec les ONG pour non seulement les approvisionner en nourriture et en vêtements mais aussi pour les encadrer afin de leur redonner goût à la vie. Le but c’est de passer le message qu’il y a un monde meilleur au-delà de leur souffrance et que ce monde est accessible à tous », lance-t-elle.

Vu que la drogue est maintenant un fléau très présent dans la société, surtout parmi les jeunes, la jeune présidente envisage de lancer des  campagnes de sensibilisation et des sessions de travail avec les élèves du primaire et du secondaire. «  Comme le Rotaract est un programme du Rotary International, nous sommes liés par ses objectifs. La lutte contre le polio est un projet qui nous tient tous à cœur. Une levée de fonds sera organisée pour contribuer au  Polio Plus Foundation », dit-elle.

En tant que jeune, elle réalise que c’est maintenant ou jamais de se lancer pour créer un meilleur avenir. « Mon message aux jeunes c’est que la vie est trop courte. Accomplissez des projets constructifs, que ce soit au niveau personnel aussi bien que professionnel. Mais aussi aidez votre prochain car c’est en donnant qu’on reçoit », avance-t-elle.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Aafreen Haajrah Ahseek

Compétition de peinture du NHF : Aafreen Haajrah Ahseek remporte le premier prix

À 14 ans, Aafreen Haajrah Ahseek fait déjà la fierté de ses parents et de …