mardi , 25 avril 2017
Accueil / People / Me Anwar Abdool Hamid Moollan devient Senior Councel : « Je ne m’y attendais pas mais tout avocat l’espère »
Me Anwar Abdool Hamid Moollan à l’extrême gauche en compagnie de ses parents et frères
Me Anwar Abdool Hamid Moollan à l’extrême gauche en compagnie de ses parents et frères

Me Anwar Abdool Hamid Moollan devient Senior Councel : « Je ne m’y attendais pas mais tout avocat l’espère »

Me Anwar Abdool Hamid Moollan, fils de sir Hamid Moollan QC, se dit très heureux de son accession au rang de Senior Counsel. Pour lui, c’est une preuve que son travail a été apprécié. Il veut continuer de suivre l’exemple de son père, c’est-à-dire, être disponible pour tous leurs clients, indépendamment de leur classe sociale. « Dans notre travail de tous les jours, nous avons un devoir envers les clients, c’est-à-dire, présenter au mieux leur dossier en Cour. Nous avons aussi un devoir envers la Cour : celui de présenter le droit à la lumière des faits. Tout le monde espère qu’il fait un travail qui est apprécié. Mais quand la Cour, notamment les juges, estime que vous êtes digne d’être parmi ceux qui seront un exemple pour la profession, on ne peut qu’être très heureux de la reconnaissance du travail effectué », déclare Me Anwar Moollan.

L’avocat affirme qu’il ne s’attendait pas à cette nomination mais que tout avocat aspire à pouvoir la décrocher un jour. « J’ai fait mon métier, je l’espère, avec rigueur et je dois continuer à travailler avec autant de sérieux. C’est l’exemple que mon père nous a montré. Nous sommes là pour aider la Cour à prononcer un jugement équitable », dit-il.

Inspiré par sir Hamid Moollan

Me Anwar Moollan puise son inspiration de son père. « C’est toujours agréable quand on a un père aussi célèbre. Il accorde autant de temps à sa famille qu’à ses dossiers. C’est un homme chaleureux. Sa porte est toujours ouverte, que ce soit pour un ministre ou pour un laboureur. Il est à l’écoute de tout un chacun », affirme notre interlocuteur

Sir Hamid Moollan, dit-il, est un exemple dans la profession : « Il nous invite à écouter les doléances des gens et les conseiller de manière correcte ».

La famille est sacrée

Chez les Moollan, la famille est sacrée. Anwar Moollan fait ressortir que l’instance de socialisation la plus importante pour les Moollan, c’est leur famille. « Sans ma mère, nous ne serions pas là aujourd’hui. Elle a été aux côtés de mon père, de mes frères et moi-même. Mon épouse, mes belles-soeurs, mes cousins, mes proches et amis nous ont toujours soutenus. Nous sommes une famille très croyante et nous nous faisons beaucoup confiance les uns et les autres », précise-t-il.

Profil

Fils du célèbre avocat, sir Hamid Moollan, Anwar Moollan est né dans une maison coloniale à Phoenix. Il est l’aîné des trois fils de sir Hamid Moollan. Après des études au Lycée Labourdonnais, il s’envole pour la France pour entamer des études tertiaires en ingénierie mécanique à l’ENSM, aujourd’hui rebaptisée Ecole Centrale de Nantes.

« Après les études en ingénierie mécanique, je me suis rendu compte que je serai obligé de travailler à l’étranger. J’étais spécialisé en hydrodynamique navale, un domaine qui n’est pas exploité à Maurice. Comme je voulais rentrer à Maurice, mon père m’a suggéré d’entreprendre des études de droit. Il m’a conseillé de les poursuivre en Angleterre », relate Me Moollan.

Ainsi, a-t-il emboité le pas à son père et a poursuivi des études de droit à Downing College Cambridge et ensuite à l’Université de Paris, Panthéon – Sorbonne. Il s’est classé premier aux examens du Mauritian Bar Council en 1995, décrochant ainsi le Sir Raymond Hein QC Award. Il a rejoint les Chambers of Sir Hamid Moollan QC en 1996 et a démarré sa carrière comme avocat.

Me Anwar Moollan relate qu’au tout début, ses frères et lui ne pensaient pas devenir avocats. « Je voulais être ingénieur. Mon frère Iqbal avait envisagé une carrière dans le commerce alors que Salim avait fait des études scientifiques. Au final, nous sommes tous devenus avocats », laisse entendre Me Moollan. Me Anwar Moollan est marié à Vanessa, qui a deux enfants d’un premier mariage (Mathias et Tatiana). Le couple a un fils, qui porte le nom de son grand-père, Abdool Hamid.

Commentaires

A propos de Nasreen Mungroo-Keramuth

Ceci peut vous intéresser

tarolah

Kalyan Tarolah : Itinéraire d’un enfant pauvre devenu PPS

Kalyan Tarolah, député de la circonscription No 10 (Flacq /Bon Accueil) a été nommé PPS …