mercredi , 13 décembre 2017
Accueil / Actualités / Maulana Haroon : «J’ai dit à Mahmad Bocus de révéler mon nom à la commission»
Mahmad Bocus, Maulana Haroon Assen et Raouf Gulbul
Mahmad Bocus, Maulana Haroon Assen et Raouf Gulbul

Maulana Haroon : «J’ai dit à Mahmad Bocus de révéler mon nom à la commission»

Lors de son audition devant la commission d’enquête sur la drogue, ce jeudi 16 novembre, le président du Conseil d’administration de l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA), Mahmad Aleem Bocus, a révélé le nom du maulana Haroon Assen. Dans une déclaration à STAR, le religieux indique que c’est lui qui a demandé à Mahmad Bocus de citer son nom à la commission. Pour rappel, Paul Lam Shang Leen et ses assesseurs voulaient connaître l’identité de l’imam qu’avait rencontré Raouf Gulbul à Saint-Pierre lors de la campagne électorale en décembre 2014.

« Je ne comprends pas pourquoi Raouf Gulbul n’a pas voulu révéler mon nom à la commission. Il prétend ne pas connaître l’identité de l’imam lors de la rencontre en 2014. Je trouve cela insensé. Pourquoi a-t-il fait durer le suspense ? Il a tenu tout le monde en otage », nous a-t-il déclaré. Le maulana Haroon ne nie pas avoir rencontré l’avocat Raouf Gulbul à Saint-Pierre en décembre 2014. Il confie que c’est Mahmad Bocus qui avait organisé la rencontre.

« Quand Raouf Gulbul a déclaré que c’est Mahmad Bocus qui connaît l’identité de l’imam, j’ai tout de suite su qu’il parlait de moi. C’est alors que j’ai demandé à ce dernier qu’il pouvait citer mon nom à la commission. Au départ, j’ai cru que Raouf Gulbul avait rencontré d’autres imams avant sa rencontre avec moi», poursuit-il.

Pas au courant d’une somme d’argent

En ce qui concerne la rencontre, il indique que ce soir-là, il était chez sa sœur à St Pierre pour une cérémonie religieuse. « C’est au domicile de ma sœur que Raouf Gulbul et Mahmad Bocus sont venus me rencontrer. Cette rencontre était essentiellement axée sur les doléances des habitants de la circonscription No. 3. Ils savaient que je suis très actif sur le terrain », ajoute le maulana. Il estime que la rencontre a duré « environ 20 à 25 minutes ». « C’était la première fois que je rencontrais Raouf Gulbul. Il n’était d’ailleurs pas le seul politicien lors la campagne qui avait souhaité me rencontrer », fait comprendre l’officiant de prière à la mosquée Shaan-E-Rasool.

Toutefois, le maulana Haroon a indiqué ne pas savoir si Me Raouf Gulbul a obtenu une quelconque somme d’argent ce jour là. «Je ne suis pas au courant s’il (Ndlr : Raouf Gulbul) a obtenu de l’argent mais moi, je peux vous affirmer que je n’ai jamais pris un sou des politiciens. Zot finn servi moi pou fer politik et zot pé fer krwar mo mars avek trafikan ladrog », a-t-il ajouté.

Il est bon de faire ressortir que la commission d’enquête sur la drogue veut faire la lumière sur une somme de Rs 9,7 millions qu’aurait obtenue Raouf Gulbul lors de ladite rencontre en décembre 2014. Il était candidat du MSM au No. 3 et cette somme aurait servi à financer sa campagne. Lors de son audition cette semaine, Mahmad Aleem Bocus a également révélé que l’ancien député Mamade Nanhuck et le travailleur social Reza Chamroo étaient présents lors de cette rencontre.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

négligence médicale alléguée

Négligence médicale alléguée : Farha perd ses jumelles après 8 mois de grossesse

À l’hôpital Dr Jeetoo où on lui a affirmé le mardi 30 novembre que ses …