vendredi , 24 mai 2019
Accueil / Actualités / MASJID JAMAAT-UL-MUSLIMEEN : seule mosquée ouverte aux dames au quotidien à Forest Side
MASJID JAMAAT-UL-MUSLIMEEN

MASJID JAMAAT-UL-MUSLIMEEN : seule mosquée ouverte aux dames au quotidien à Forest Side

La Masjid Jamaat-Ul-Muslimeen se trouve à  Morcellement Piat, Forest-Side. C’est la seule de cette région qui ouvre ses portes aux  dames pour accomplir les salaats au quotidien ainsi que le Jummah, les prières du Taraweeh et des Eids.

C’est vers les années 1980 qu’un groupe de musulmans décida de faire construire une masjid dans la région nous indique Habide Luckhoo, le président de la mosquée. Comme ceux-ci n’avaient pas encore acquis de terrain, Bhai Haroon Luckhoo, son père, leur proposa  de venir faire leurs swalaat chez lui. Il mit à leur disposition  une grande chambre à cet effet. Ils l’accomplissaient le Jummah dans son garage.  Sept ans après,  Bhai Habide Luckhoo, qui était  propriétaire d’un terrain de 110 toises a vendu 55 toises à la Jamaat-Ul-Muslimeen. Et le 3 août 1980, ils formèrent la «Jamaat-Ul-Muslimeen ». Les membres fondateurs étaient :  Abdool Hamid Elaheebocus (marhoom), Haroon Luckhoo, Swaley Mungly, Reza Mungly, Habide Luckhoo, Shariff Dhunnoo, Idriss Soondoorkhan (marhoom) et Cassam Bolaky. Bhai Shariff Dhunnoo et Bhai Swaley Mungly, dirigèrent à tour de rôle les swalaats y compris celle du Jummah.

Vu le nombre grandissant des mussallis, et les dames qui  venaient accomplir la salaat du Jummah, la direction  a recruté un Imam.  Il s’agit de Yahyaa Boodhun qui travaille comme  chargé de cours à la Doha Academy  à temps  partiel.

Travaux de construction

Habide Luckhoo raconte que c’est le 29 juillet 1987 que débuta la 1ère phase des travaux de construction. En décembre 1989, a eu lieu  l’inauguration de la Masjid Jamaat-Ul-Muslimeen. Swaley Mungly,  qui avait occupé la présidence depuis  la fondation de la Jamaat en 1980,  fut  reconduit au poste du  président  avec Bhai Shariff Dhunnoo comme vice-président. En décembre 1991, Bhai Swaley Mungly se retira comme président pour raisons de santé. En 2001, les travaux pour la 2ème phase débutèrent. Une année après, le premier étage était prêt. Il fut entièrement consacré aux dames pour  accomplir leurs salaats.

Madrassah

C’est en 2007  que la direction  fit construire une école coranique à l’étage, à côté de la salle de prières des dames. L’inauguration a eu lieu le 11 janvier 2008. C’est Swaley Mungly et son épouse Feroza qui devaient  agir comme mudaris et mudarissa respectivement sous la supervision de l’Imam. La langue arabe, Islamiyaat, Fiqh, Hifz-Ul-Quran, jurisprudence islamique, hadith, la vie du prophète Muhammad (pssl) sont enseignés aux enfants. Chaque année, la direction organise  des compétitions de Hadeeth et Hifz et une excursion et une  remise de prix aux élèves.

La révolution de l’éducation islamique par l’imam Boodhun

Il détient un doctorat en études Islamiques de l’Université de Médine. Après son School Certificate en 1992, il entama des études islamiques.  En 1996, il décrocha un bourse d’études à la Islamic University of Madeena. De 1996 à 2012,  il réussit à ses examens de lMA HSC, PHO (Islamic Studies). De retour a Maurice, il est recruté par l’organisation «Islamic Affairs KSA ». Il a travaillé à temps partiel comme chargé de cours à la Doha Academy jusqu’en 2013. Et le 1er mai 2017, il est recruté par  la direction de la Masjid Jamaat-Ul- Muslimeen. Il a aussi la responsabilité de la madrassah et des activités  ayant trait à la propagation de l’islam (dawah). Il est épaulé par son épouse et les institutrices N. Joomun et Suaad Ramjan.

Après son arrivée, l’imam a   lancé une réforme de l’éducation islamique aux enfants, du pré-primaire jusqu’à la Form III.  Une vraie révolution  de l’éducation islamique basée sur les enseignements  du Quran. Avec le nouveau système mis en place, le nombre d’élèves a considérablement augmenté. La direction  fera construire un deuxième étage qui sera consacré essentiellement à l’éducation Islamique.

Khutbah du Jummah ( 16 novembre 2018)

L’Imam a parlé sur le thème de vacances scolaires. « Pour les musulmans, les vacances  ne veulent pas dire participer à des activités pour attirer la colère d’Allah. L’Islam n’a jamais défendu d’avoir des  moments de loisir dans la vie. Mais, il faut le faire sans s’aventurer hors du cadre islamique ; en d’autres mots, ne pas transgresser les limites des enseignements islamiques.  Les jeunes et les parents doivent être responsables de leurs actes, » a-t-il insisté.

Activités à la mosquée

Lundi à jeudi, après la salaat Maghrib : causerie par l’Imam sur des thèmes de  société.

Lundi après la salaat Maghrib : enseignement de la lecture du Coran.

Mercredi après la salaat Esha : langue arabe pour hommes et dames.

Jeudi de 10 h à 11 h : cours spécial pour les dames et Tafseer Quran

Jeudi après Esha :  l’imam  aborde différents thèmes, concernant la religion et la société.

Vendredi et samedi après Maghrib : Hadeeth par les élèves de la madrassah sous la supervision de  l’imam.

Vendredi après Esha : causeries par des invités.

En outre, la direction publie «La Muswalli Gazette » de manière ponctuelle.

Projet : La direction envisage de faire construire un deuxième étage sur la mosquée. Il sera entièrement consacré aux enfants de la madrassah.

Bhai Shariff Dhunnoo appelle à la responsabilité familiale

Il est l’un des membres fondateurs de la mosquée. C’est en 1979 qu’il vint s’installer dans la région à Morcellement Piat, où il y avait déjà quelques familles musulmanes.  « C’est un grand plaisir pour moi de voir des familles venir à la mosquée  accomplir leurs salaats, » dit-il. Son message aux parents : « Vous devez être un modèle pour vos enfants et leur assurer une bonne éducation islamique qui est une arme efficace pour combattre les fléaux qui rongent la société,  » conclut-il.

061218_jamat_foot

Sameer Aumeer, responsable des jeunes

La direction a confié la tâche d’encadrer les jeunes à Sameer Aumeer. « Nous avons une équipe de jeunes qui s’adonne au travail social et aussi une équipe de football. Nous organisons  des rencontres à leur intention. Et  chaque mardi après Esha nous organisons des activités. Nous avons également créé une page Facebook sur Jamaat-Ul-Muslimeen et sur Youtube », nous dit-il.

Jamaat Foot

Les jeunes frequentant cette mosquée ont constitué une équipe de foot. Sur la photo : Fadil, Nadeem, Farhaan, Yousha, Altaf, Nabeel, Sameer, Shafeek, Kaleem Azad, Asaad et Zein.

Commentaires

A propos de Fareed Dean

Ceci peut vous intéresser

Talha Ibrahim Atchia

Talha Ibrahim Atchia, lauréat et hafiz : «Les jeunes banalisent le taraweeh»

Constat chagrinant de Mohamed Ibrahim Talha Atchia, hafiz et lauréat. Les jeunes délaissent le taraweeh …